Top Films 2019

Avatar Antofisherb Liste de

70 films

par Antofisherb
Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • 1
    Bande-annonce

    Parasite (2019)

    Gisaengchoong

    2 h 12 min. Sortie : . Drame et thriller.

    Film de Bong Joon-ho avec Song Kang-ho, Lee Sun-Kyun, Cho Yeo-Jeong

    Séances de cinéma (343 salles)
  • 2

    Portrait de la jeune fille en feu (2019)

    1 h 59 min. Sortie : . Drame.

    Film de Céline Sciamma avec Noémie Merlant, Adèle Haenel, Luàna Bajrami

    Séances de cinéma (2 salles)
  • 3
    Bande-annonce

    Mon Inconnue (2019)

    1 h 58 min. Sortie : . Comédie romantique.

    Film de Hugo Gélin avec François Civil, Joséphine Japy, Benjamin Lavernhe

    Allez va, je m'emporte un peu sur la note mais bordel c'est quand même un autre niveau de rom com que L'anarcoeur ! Le film n'est pas vraiment original dans son concept, qui ressemble à un mélange entre Un jour sans fin et The Family Man (avec Nicolas Cage), d'ailleurs il est tellement référencé qu'il refait quasiment une scène mythique du dîner de con (avec brio d'ailleurs, j'étais mort de rire, mais bon un peu facile quand même...).

    Néanmoins, le film est complètement porté par sa mise en scène qui sait insuffler un beau romantisme quand il faut : je trouve le montage du début quasiment aussi tragique, sur un autre registre, que celui de Là-Haut, et le climax lors du concert m'a fait pleurer comme quasiment jamais au cinéma. En fait j'ai quasiment autant ri que pleuré pendant le film, et je trouve ça fort.

    François Civil et Joséphine Japy (quel sourire <3) y sont aussi pour beaucoup, par leur naturel et leur alchimie. Même si je dois dire que non seulement François Civil joue un bon gros con qui va traverser une rédemption, mais qu'en plus la tête seule m'est relativement antipathique, donc j'ai eu un peu de mal à rentrer dans le film. Mais telles les meilleures rom com, le personnage va bien sûr passer par une jolie remise en question, jusqu'à une fin happy end mais pas totalement non plus (je la trouve en fait à moitié happy end et à moitié profondément triste et sujet à une certaine mélancolie, ce qui ajoute à mon sens à la réussite et la richesse du film).

    Autant dire que c'est un coup de coeur (et le ping pong, c'est bien !).

    Ma seule réserve : le sort que le film réserve à la copine de Raphaël dans le monde parallèle, maltraitée un peu pour rire sans conséquence derrière, un peu (j'ai eu l'impression) parce qu'elle est assez moche donc c'est pas grave quoi. Mais bon c'est minime.
  • 4
    Bande-annonce

    Bienvenue à Marwen (2019)

    Welcome to Marwen

    1 h 56 min. Sortie : . Biopic, drame et fantastique.

    Film de Robert Zemeckis avec Steve Carell, Leslie Mann, Diane Kruger

    Eh bien l'année commence d'une très belle manière :) Les derniers films de Zemeckis étaient loin d'être mauvais, mais je sentais comme une légère lassitude chez lui, devant des projets relativement conventionnels après une décennie d'expérimentations non jugées à leur juste valeur. Ici il revient avec quasiment un film testamentaire, adaptant une "histoire vraie" en y injectant ses thématiques, ses angoisses personnelles et sa filmographie de manière très cohérente.

    Le film est non seulement poignant, mais également très divertissant en alternant avec une fluidité incroyable les scènes de vie et les scènes fictionnelles métaphoriques, rappelant Sucker Punch de Snyder mais de manière moins artificielle et plus limpide (notamment grâce à la motion capture).

    Steve Carell est excellent, le discours rappelle les passages les plus humanistes de la filmo de Zemeckis et le tout est un plaisir pour les yeux : bref une belle réussite. Si je devais émettre un défaut, ce serait que les scènes fictionnelles se ressemblent un peu toutes, néanmoins leur répétition participe aussi au parcours du personnage.
  • 5
    Bande-annonce

    Godzilla II : Roi des monstres (2019)

    Godzilla: King of the Monsters

    2 h 12 min. Sortie : . Action, aventure et fantastique.

    Film de Michael Dougherty avec Kyle Chandler, Vera Farmiga, Millie Bobby Brown

    Séances de cinéma (5 salles)
    Le film est loin d'être exemplaire en terme scénaristique (notamment la gestion de l'ORCA, un peu aléatoire)... mais le cinéma est rarement un plaisir de cohérence chez moi, et comme le Jurassic World 2 de Bayona j'ai pris ici un pied monumental (d'autant plus que les personnages sont bien meilleurs, Dougherty étant assez doué pour incarner à l'écran une famille déchirée qui se reconstruit). Le gigantisme est impressionnant, Dougherty reprenant l'iconisation d'Edwards mais sur une échelle plus proche de Pacific Rim (c'est-à-dire sur beaucoup plus de scènes). Et puis mine de rien malgré ses faiblesses la dramaturgie est là, travaillant la question du rapport aux monstres et aux mythes comme la thématique écologique avec une réelle intelligence.

    Bref ce fut un pur plaisir cinématographique autant qu'une réalisation de fantasme sans égal (les dragons ça me botte plus que les robots, no offence Guillermo), qui s'inscrit d'ailleurs à merveille dans le parcours de Dougherty après le mineur Trick 'r Treat et surtout l'excellent Krampus.
  • 6
    Bande-annonce

    Les Misérables (2019)

    1 h 42 min. Sortie : . Drame et policier.

    Film de Ladj Ly avec Damien Bonnard, Alexis Manenti, Djebril Zonga

  • 7
    Bande-annonce

    Triple frontière (2019)

    Triple Frontier

    2 h 05 min. Sortie : . Action, aventure, policier, drame et thriller.

    Film de J.C. Chandor avec Ben Affleck, Oscar Isaac, Charlie Hunnam

    Je suis agréablement surpris par le film, que je trouve vraiment très bon. Sous couvert d'un film à la Sicario, J.C. Chandor continue sa critique du capitalisme en faisant de cette mission contre un baron de la drogue une quête aussi inepte que cynique, où l'appât du gain se retournera contre nos protagonistes. Quelque part j'y vois une sorte d'équivalent façon "film de cartel" à Comancheria de David Mackenzie.

    En tout cas, Chandor parvient à donner au film une complexité presque prodigieuse, en rendant ses personnages profondément attachants tout en rendant leurs actions indéfendables. Il faut les voir brûler un paquet de millions de dollars pour se réchauffer en rigolant, dans un pays où la pauvreté est extrême. Et pourtant, on comprend leurs raisons, leurs idéaux de départ. J'adore quand les films recèlent en eux une complexité paradoxale de ce genre, c'est ce qui fait qu'on les retient.

    Sinon, le film est assez imprévisible passé le premier tiers, où on s'attend à ce que tout tourne mal mais cela arrive progressivement. D'ailleurs, j'ai bien apprécié la partie "home invasion", mis en scène avec une certaine tension, presque à la manière d'un jeu vidéo.

    En tout cas, j'ai trouvé ça carrément mieux que Sicario : de moins belles images, mais des personnages beaucoup plus attachants et complexes.
  • 8
    Bande-annonce

    Alita : Battle Angel (2019)

    2 h 02 min. Sortie : . Action et science-fiction.

    Film de Robert Rodriguez avec Rosa Salazar, Christoph Waltz, Jennifer Connelly

    Il faut bien reconnaître que le trope de l'élu dans le film d'aventure SF commence à devenir sérieusement lassant, néanmoins j'ai trouvé que ce Alita avait suffisamment d'éléments un peu plus originaux (et surtout de supers personnages) pour susciter un élan d'enthousiasme de ma part. Cela vient surtout du personnage d'Alita, d'une détermination à toute épreuve et servie par un optimisme et des dialogues badass géniaux. Très sincèrement, j'avais l'impression de voir une jeune Helen Ripley, c'était hautement cool. D'ailleurs, sa relation avec son love interest masculin n'était pas toujours si clichée que ça non plus (et surtout bien plus réussie que dans les autres films du genre, à commencer par Ready Player One...).

    Et puis les combats sont généreux, nombreux et bien réalisés (même si on n'échappe pas aux ralentis pendant qu'un personnage saute pour échapper à des obstacles...), avec un character design pour les méchants que j'ai beaucoup apprécié.

    Aussi, on retrouve un peu de Rodriguez dans certains gimmicks, déjà qu'il partage avec Cameron son goût pour les personnages féminins forts, on sent que l'atmosphère western de certaines scènes (surtout le bar avec les chasseurs) vient clairement de lui.

    Du coup, cela donne un film relativement prévisible, mais pas toujours non plus, et avec un personnage féminin principal particulièrement réjouissant. Ca me va !
  • 9
    Bande-annonce

    Us (2019)

    1 h 56 min. Sortie : . Thriller et Épouvante-horreur.

    Film de Jordan Peele avec Lupita Nyong'o, Winston Duke, Elisabeth Moss

    Séances de cinéma (1 salle)
    En terme de pur genre, je trouve Us plus réussi et enthousiasmant que Get Out, qui avait certes un vrai fond et une bonne gestion du malaise mais aucune image marquante à mes yeux... En quelques sortes, Us est un peu l'inverse, mis à part la maîtrise de la mise en scène toujours au top. C'est-à-dire des procédés d'horreurs que j'ai trouvé extrêmement réussis et terrifiants (les sourires des gamins reliés, j'avais l'impression de retrouver le même genre de peur que les fantômes japonais), et à côté un propos trop foisonnant, recoupant à peu près autant d'indices et de symboles qu'un film comme Under The Silver Lake, mais en cédant in fine à l'explication mal dosée (on en sort avec un goût de soit trop, soit trop peu).

    Le film est fascinant et mériterait bien un second visionnage, mais Peele aurait sans doute dû ciseler un peu son ambition pour soit laisser un mystère total, soit déplacer ses twists plus tôt pour en tirer plus de profondeur et de rigueur. Et aussi, ménager un peu son ton humoristique, handicapant parfois la crédibilité dramatique des personnages.
  • 10
    Bande-annonce

    La Belle Epoque (2019)

    1 h 50 min. Sortie : . Comédie et drame.

    Film de Nicolas Bedos avec Daniel Auteuil, Guillaume Canet, Doria Tillier

  • 11
    Bande-annonce

    Le Daim (2019)

    1 h 17 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Quentin Dupieux avec Jean Dujardin, Adèle Haenel, Albert Delpy

    Séances de cinéma (205 salles)
  • 12

    It Must Be Heaven (2019)

    1 h 37 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Elia Suleiman avec Ali Suliman, Elia Suleiman, Tarik Kopty

    Séances de cinéma (1 salle)
  • 13

    Le Lac aux oies sauvages (2019)

    Nánfāng Chēzhàn De Jùhuì

    1 h 53 min. Sortie : . Drame.

    Film de Diao Yi'nan avec Hu Ge, Gwei Lun-Mei, Liao Fan

  • 14
    Bande-annonce

    Alex, le destin d'un roi (2019)

    The Kid Who Would Be King

    2 h 01 min. Sortie : . Aventure, fantasy et jeunesse.

    Film de Joe Cornish avec Louis Ashbourne Serkis, Tom Taylor, Rebecca Ferguson

    Séances de cinéma (1 salle)
    Le film a certes quelques défauts de facilités et de crédibilités, néanmoins il est tellement réjouissant dans son ensemble, à la fois vrai film pour enfant et vrai film intelligent sur les solutions d'harmonie face au harcèlement scolaire et au monde. Un pur enchantement.
  • 15

    Mektoub My Love : Intermezzo (2019)

    3 h 28 min. Sortie : 2019. Comédie et romance.

    Film de Abdellatif Kechiche avec Shaïn Boumedine, Ophélie Bau, Salim Kechiouche

  • 16
    Bande-annonce

    Yves (2019)

    1 h 47 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Benoit Forgeard avec William Lebghil, Doria Tillier, Philippe Katherine

    Séances de cinéma (147 salles)
  • 17
    Bande-annonce

    Douleur et gloire (2019)

    Dolor y Gloria

    1 h 53 min. Sortie : . Drame.

    Film de Pedro Almodovar avec Antonio Banderas, Penélope Cruz, Asier Etxeandia

    Séances de cinéma (72 salles)
  • 18
    Bande-annonce

    Le Chant du loup (2019)

    1 h 55 min. Sortie : . Action et drame.

    Film de Abel Lanzac (Antonin Baudry) avec François Civil, Omar Sy, Mathieu Kassovitz

    Séances de cinéma (6 salles)
    Pour être honnête, je trouve le début du film extrêmement laborieux. Ne pas avoir peur d'employer du jargon technique est une chose, mais quand elle rentre à ce point en contact avec la dramaturgie, c'est un manque de savoir-faire, soit dans le scénario, soit dans la mise en scène. Je trouve la première scène d'action assez bancale, parce que les enjeux ne sont pas du tout assez clairs à mon sens : je n'ai même pas compris quel était le danger, ni à quoi servait les hommes sur terre, ni pourquoi un hélicoptère tente d'attaquer un sous-marin (??). De retour sur la terre ferme, c'est pas inintéressant dans son objectif de rendre le personnage principal plus attachant (chose absolument nécessaire dans la suite du film), je trouve même la scène de sexe assez jolie. Mais c'est un poil trop long, et pour le coup un peu trop classique aussi. Mais pourquoi pas, si ce n'est quand l'intrigue se complexifie, avec cette histoire de reconnaissance de sous-marin. Je prend exemple de la scène où un major enferme Chanteraide dans les archives : il se met à partir, puis Chanteraide lui crie un truc et soudain il s'arrête -> la phrase semble capitale mais le spectateur ne comprend pas pourquoi le major s'arrête, pour moi cette scène est donc un échec. Et le film possède beaucoup de moments similaires dans la première moitié du film.

    En revanche, lorsque le véritable enjeu tragique du film arrive, tout se met au diapason pour offrir une tension dramaturgique et cinématographique incroyable, qui ne faiblira pas. Et sur cette seconde partie je ne peux que tirer mon chapeau, tant je n'ai rien à redire, si ce n'est encore une fois dans le ciné français un problème de diction de certains acteurs qui empêche la compréhension de certains mots, ce qui est très énervant (tenez, je croyais même que le perso principal s'appelait "Chanterel"). Et sur le personnage féminin qui sert surtout de prétexte à un embranchement scénaristique, je pardonne sa faiblesse face au magnifique fondu final, d'une formidable poésie.
  • 19
    Bande-annonce

    La Mule (2019)

    The Mule

    1 h 56 min. Sortie : . Drame, gangster et thriller.

    Film de Clint Eastwood avec Clint Eastwood, Bradley Cooper, Laurence Fishburne

    Séances de cinéma (2 salles)
  • 20

    Matthias & Maxime (2019)

    1 h 59 min. Sortie : . Drame.

    Film de Xavier Dolan avec Xavier Dolan, Anne Dorval, Catherine Brunet

  • 21
    Bande-annonce

    Grâce à Dieu (2019)

    2 h 17 min. Sortie : . Drame.

    Film de François Ozon avec Melvil Poupaud, Denis Ménochet, Swann Arlaud

    Séances de cinéma (2 salles)
    C'est vraiment très bien, maiiis ça reste un peu trop un film d'acteurs à mon goût. Ca manque peut-être un poil d'incarnation, même si le sujet demandait aussi une sobriété bienvenue (surtout avec Ozon). C'est paradoxal comme avis, je sais.

    Par contre il aurait pu se passer de sa sous-sous intrigue de jolie journaliste qui visiblement déstabilise les hommes/les femmes des hommes interrogés. Ca n'a rien à faire ça, et c'est à côté de la plaque.
  • 22

    Sorry We Missed You (2019)

    1 h 40 min. Sortie : . Drame.

    Film de Ken Loach avec Kris Hitchen, Debbie Honeywood, Rhys Stone

    Séances de cinéma (2 salles)
  • 23
    Bande-annonce

    Une vie cachée (2019)

    A Hidden Life

    2 h 53 min. Sortie : . Biopic, drame, historique et guerre.

    Film de Terrence Malick avec August Diehl, Valerie Pachner, Michael Nyqvist

  • 24
    Bande-annonce

    Ma vie avec John F. Donovan (2019)

    The Death and Life of John F. Donovan

    2 h 03 min. Sortie : . Drame.

    Film de Xavier Dolan avec Kit Harington, Jacob Tremblay, Susan Sarandon

    Agréablement surpris par ce nouveau film de Dolan, dont j'avais adoré Mommy et absolument détesté Juste la fin du monde. Le film a des problèmes de structure évidents mais parvient, certes parfois grâce à la puissance innée de certains de ses "tics" de réal (tics qui tombent aussi parfois complètement à plat, je veux dire, Adèle en musique de début, sérieux...), à garder une émotion forte et une incarnation sincère dans ses figures. Et puis la référence à Cruel Intention (<3) fait tellement sens que ça me donnerait presque envie de faire une analyse comparée entre les deux.
  • 25

    Les Siffleurs (2019)

    The Whistlers

    1 h 37 min. Sortie : 2019. Comédie.

    Film de Corneliu Porumboiu avec Vlad Ivanov, Catrinel Marlon, Rodica Lazar

  • 26
    Bande-annonce

    La Favorite (2019)

    The Favourite

    1 h 59 min. Sortie : . Historique, drame, comédie, biopic et thriller.

    Film de Yórgos Lánthimos avec Olivia Colman, Emma Stone, Rachel Weisz

  • 27
    Bande-annonce

    John Wick : Parabellum (2019)

    John Wick : Chapter 3 - Parabellum

    2 h 11 min. Sortie : . Action, thriller et policier.

    Film de Chad Stahelski avec Keanu Reeves, Halle Berry, Laurence Fishburne

    Séances de cinéma (16 salles)
    Le film reste très généreux dans ses scènes d'actions, reprenant encore plus une imagerie de jeux vidéos (la fusillade au Maroc, j'ai vraiment eu l'impression de me retrouver devant un jeu de shoot d'arcade genre Time Crisis) comme d'ailleurs son sens de la progression par niveaux (les super-soldats où tirer des balles normales ne suffit plus).

    Là où ça pêche un peu je trouve, c'est d'une part dans le scénario et un certain flottement au milieu où le personnage souffre pour partir du point A pour aller au point B avant de revenir au point A, certes assumé par le film mais ça donne vraiment l'impression de surplace. Et d'autre part, les combats rapprochés (hors ceux du début) sont décevants : le film reprend pas mal à The Raid (dont un de ses acteurs principaux), mais les combats du climax ne sont clairement pas au niveau, le film préférant même jouer sur l'humour plutôt que d'offrir une séquence d'anthologie. Un peu dommage du coup.

    En tout cas c'est marrant, ce John Wick est tellement invincible qu'on dirait qu'ils veulent jouer sur le même plan que Chuck Norris. Ou alors que Matrix mdr.
  • 28
    Bande-annonce

    Séduis-moi si tu peux ! (2019)

    Long Shot

    1 h 56 min. Sortie : . Comédie romantique.

    Film de Jonathan Levine avec Charlize Theron, Seth Rogen, June Diane Raphael

    Séances de cinéma (1 salle)
    J'ai trouvé ça très sympa ! Comme d'hab avec Rogen et Levine c'est un peu vulgaire mais ici pas trop et l'ensemble est souvent drôle (ça force quand même un peu avec les références à Game of thrones et Marvel...), d'autant plus que le mélange avec une rom com entre Pretty Woman (explicitement cité dans le film) et l'intrigue Hugh Grant dans Love Actually mais inversée est étonnant et fonctionne bien.

    Le film a clairement une visée féministe, après je ne suis pas certain que dans les faits ce soit pleinement réussi mais ça reste quand même une inversion intelligente des codes de la rom com habituelle (surtout la fin !), donc dans l'ensemble je trouve le propos maîtrisé.
  • 29
    Bande-annonce

    Once Upon a Time... in Hollywood (2019)

    2 h 42 min. Sortie : . Drame et comédie.

    Film de Quentin Tarantino avec Leonardo DiCaprio, Brad Pitt, Margot Robbie

  • 30
    Bande-annonce

    Le Jeune Ahmed (2019)

    1 h 24 min. Sortie : . Drame.

    Film de Jean-Pierre Dardenne et Luc Dardenne avec Idir Ben Addi, Olivier Bonnaud, Myriem Akheddiou

    Séances de cinéma (13 salles)