daily listening

Avatar binsentsu Liste de

9 albums

par binsentsu

petit mémo de ce que j'écoute au jour le jour

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Date de sortie
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note de l'auteur de la liste
  • Derniers ajouts
  • Écouter

    Jex Thoth (2008)

    Sortie : . Stoner rock, rock et doom metal. 12 morceaux.

    Album de Jex Thoth

    magnifique album de doom psyché 70' très sabbathien au chant féminin. Pas écouté le reste de la disco.
  • Écouter

    Quickness (1989)

    Sortie : . Rock, dub, hardcore et reggae. 12 morceaux.

    Album de Bad Brains

    écouté une fois, je n'ai pas été jusqu'au bout. HR est en roue libre et son chant assez horripilant. La production est désagréable et tout sonne très brouillon. Je ne parle même pas du contenu "polémique". Reste quelques riffs plutôt bons mais ça s'arrête la. Plus j'explore leur disco plus je trouve que RIEN n'arrive au niveau de l'album éponyme qui lui est parfait.
  • Écouter

    Memento Mori (2015)

    Sortie : . Hip hop. 18 morceaux.

    Album de Butter Bullets

    Album que j'ai pas mal écouté ces derniers mois. Je comprends qu'on puisse être réfractaire au MC à la voix suraiguë et aux rimes fainéantes, mais je ne peux pas m'empêcher de trouver que c'est un des disques de rap FR les plus intéressant de cette année. Il y a un vrai univers sonore très chiadé; très sombre et assez original. J'ai l'impression d'être devant un véritable laboratoire de la trap qui n'hésite pas à chercher des solutions dans des sonorités très synthétiques tout en gardant en permanence la chaleur des samples. Les featuring sont globalement très bons et je trouve quelques très gros morceaux aussi bien au début, au milieu et à la fin de l'album. Bien sur il reste quelques sons inécoutables à droite à gauche.
  • Écouter

    Black Sabbath (1970)

    Sortie : . Heavy metal, rock et blues rock. 7 morceaux.

    Album de Black Sabbath

    J'ai beaucoup écouté Black sabbath ces derniers temps, Les six premiers albums avec Ozzy.

    Si je dois encore écouter sabotage et sabbath bloody sabbath que j'ai encore du mal à cerner malgré de très bon morceaux, c'est ce premier album qui m'a vraiment traumatisé.

    Le son est aussi énorme que sur paranoid mais les morceaux moins concis que dans ce dernier, plus libres et ouverts comme si le groupe cherchait encore à bien régler la mire de leur son et de leur univers, sans savoir qu'ils ont déjà touché leur cible avec certains morceaux que rien n'a dépassé depuis (black sabbath, nib).

    Les morceaux autour de ces anthems sont très libres et ressemblent parfois à un gros jam où le blues est maltraité avec une rigueur presque chamanique (les 10 minutes de "the warning"...). Iommi fait l'amour à sa guitare tout le long. c'est vraiment un classique qu'on peut écouter sans cesse en y trouvant toujours quelque chose de nouveau.

    Peut être mon préféré à ce jour (j'ai encore beaucoup de mal avec la période Dio et je n'ai pas écouté le reste).
  • Écouter

    Yank Crime (1994)

    Sortie : . Math rock, rock, hardcore, emo et rock indépendant. 9 morceaux.

    Album de Drive Like Jehu

    Post-hardcore fugazien dont j'ai vu le nom passer des milliers de fois (sur des t-shirt portés par des groupes que j'aime, dans des listing d'influence etc.) sans jamais avoir jeté un oreille dessus, c'est désormais chose faite.

    Ce genre de groupe au son noisy-dissonant avec des voix criardes à tendance à m'emmerder mais la je sais pas trop pourquoi j'aime plutôt bien. Ce Yank crime a l'air d'avoir un songwritting plus riche que sur l'éponyme sorti quelques années avant. C'est assez tendu et rageux mais j'ai toujours cette désagréable impression que cela n'arrive pas la où ça veut aller, que ça ne décolle pas vraiment.
  • Écouter

    The Stooges (1969)

    Sortie : . Rock garage, rock et punk. 8 morceaux.

    Album de The Stooges

    Grosse révélation que ces trois premiers albums des stooges. Je n'avais jamais réellement écouté et mal m'en a pris. Ces mecs avaient clairement 30 ans d'avance. Toute la folie psychédélique du rock de la fin des années 60 est là, couplée avec une rage primaire incroyable incarnée par ce son de guitare vraiment crasseux. Tout est en équilibre entre la simplicité brute des morceaux et une recherche sonique riche et subtile (le saxophone, les longues élucubrations chamaniques...). Iggy pop surnage sur ce magma sonore avec des interprétations incroyablement versatiles et captivantes. Il est tour à tour possédé, enragé, flegmatique... Il anime avec un vrai génie le feu produit par son groupe. J'ai l'impression que très peu de choses arrivent à la hauteur de ces trois albums finalement.
  • Écouter

    Innocents (1995)

    Sortie : 1995. Rock et hardcore. 10 morceaux.

    Album de Only Living Witness

    Un album assez cool, que je préfère largement au premier, parcequ'il s'éloigne un peu des gimmick hardcore/hard rock un peu irritant de ce dernier pour aller vers un songwritting moins direct mais plus subtil et mélodique.
  • Écouter

    The Sickness of Eden (2015)

    Sortie : . 8 morceaux.

    Album de xRepentancex

    Enorme tuerie que cet album. Du metalcore anacronique qui nous ramène directement à la riche scène "edge metal" des 90' (arkangel, XsentenceX, XreprisalX...). Les gros riffs slayeriens sont de sortie, ainsi que les spoken word préchant la bonne parole vegan straight edge avant la mosh part décisive aux deux tiers de chaque morceau. Le tout enrobé bien sur de l'esthétique millénariste inhérente au genre. Les anglais ont tout compris, l'efficacité est maximale.
  • Écouter

    Behold.Total.Rejection (2015)

    Sortie : . Black metal et rock. 10 morceaux.

    Album de Revenge

    à la croisée d'un peu tous les genres extrême (death, black, grind, hardcore), un concentré de haine massif et sans concessions. J'aime bien.