films 2016

Avatar clairemouais Liste de

127 films

par clairemouais

Comme le titre l'indique.

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Bande-annonce

    La Planète sauvage (1973)

    1 h 12 min. Sortie : . Animation, drame et science-fiction.

    Long-métrage d'animation de René Laloux avec Jennifer Drake, Jean Topart, Eric Baugin

    Avril.
    Super bizarre et un peu balourd dans le message, ça reste quand même pas mal. La musique est cool, l'univers sympa, avec tous ces monstres.
  • Bande-annonce

    Le Bouton de nacre (2015)

    El botón de nácar

    1 h 22 min. Sortie : .

    Documentaire de Patricio Guzmán avec Martín Calderón, Cristina, Patricio Guzmán

    Avril.
    La poésie du film fonctionne bien, même si ça part des fois un peu loin (des indiens dans l'espace ?). On en deviendrait presque nostalgique d'une époque et d'une culture qu'on ne connait pas du tout. On en devient nostalgique de la nature, en tout cas.
  • Bande-annonce

    Tournée (2010)

    1 h 51 min. Sortie : . Comédie et drame.

    Film de Mathieu Amalric avec Mathieu Amalric, Miranda Colclasure, Suzanne Ramsey

    Avril.
    J'ai bien aimé, je sais pas. C'est triste et c'est coloré, c'est burlesque, c'est cool.
  • La Cosa (1990)

    59 min. Sortie : 1990.

    Documentaire de Nanni Moretti

    Avril.
    Nanni filme des débats, suite à la chute de l'URSS, dans les sièges des partis communistes italiens. Que fait-on ? On change de nom ?
    Tout le monde prend la parole, et c'est tout une période de l'histoire qui se désagrège, quand on entend les gens parler de ce pour quoi ils se battaient.
  • Bande-annonce

    Les Tontons flingueurs (1963)

    1 h 45 min. Sortie : . Comédie, action et policier.

    Film de Georges Lautner avec Lino Ventura, Bernard Blier, Francis Blanche

    Avril.
    Jamais vu avant, on attend les répliques, les scènes, comme si on les connaissait déjà. C'est franchement pas mal, c'est plutôt rigolo, et le mec qui s'occupait du son avait un sens de l"humour ultra développé.
  • L'Illusion comique (2010)

    1 h 17 min. Sortie : .

    Film de Mathieu Amalric avec Muriel Mayette, Denis Podalydès, Suliane Brahim

    Avril.
    J'avais déjà pas des masses aimé le livre.
    Ici, en huis-clos dans un hotel, ça ne marchait pas vraiment mieux, même si l'intro était pas mal. Ce que le père voit chez le mage dans le livre passe ici par des caméras de surveillance. Pourquoi pas ?
    Ca avait ensuite une odeur trop sentie déjà de film français qui ne se renouvelle pas trop, dommage.
  • Bande-annonce

    Les Chaussons rouges (1948)

    The Red Shoes

    2 h 15 min. Sortie : . Drame, musique et romance.

    Film de Michael Powell et Emeric Pressburger avec Moira Shearer, Marius Goring, Anton Walbrook

    Avril.
    Revu.
    J'ai mieux aimé que la première fois, où il m'avait paru vraiment long.
    La scène de ballet qui décuple ses capacités par le prisme de la caméra, c'est toujours aussi bien à voir, clairement.
  • Bande-annonce

    Suicide Club (2001)

    Jisatsu sākuru

    1 h 39 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de Sion Sono avec Ryô Ishibashi, Masatoshi Nagase, Mai Hosho

    Avril.
    Aussi kitch et gore que ça puisse être, j'ai vachement aimé. Je ne sais plus vraiment pourquoi, sûrement parce que la partie avec le blond bizarre qui chante a joué avec mon amour du Rocky Horror Picture Show.
  • Bande-annonce

    Le Grand Saut (1994)

    The Hudsucker Proxy

    1 h 51 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Ethan Coen et Joel Coen avec Tim Robbins, Jennifer Jason Leigh, Paul Newman

    Avril.
    Un Cohen très drôle (as always) dans un univers qui, de premier abord, à une odeur de Terry Gilliam (oui c'est bziarre à dire, mais les étagères remplies de gros documents ça me fait toujours Brazil).
  • Bande-annonce

    Peau d'âne (1970)

    1 h 25 min. Sortie : . Comédie musicale et fantastique.

    Film de Jacques Demy avec Catherine Deneuve, Jean Marais, Jacques Perrin

    Mars.
    Je détestais Demy et puis je me soigne doucement, alors Peau d'âne, c'est encore un peu trop fort pour moi. Cependant, ça a beaucoup de points forts : le conte sied clairement à Demy, car il peut y exposer à fond ses décors blingbling et ses costumes kitchs. Ca ne se recommande pas à tout le monde, faut être un peu prêt avant, sinon on croira à une parodie.
  • Bande-annonce

    Le Carnaval des âmes (1962)

    Carnival of Souls

    1 h 24 min. Sortie : . Fantastique et Épouvante-horreur.

    Film de Herk Harvey avec Candace Hilligoss, Frances Feist, Sidney Berger

    Mars.
    C'est un de ces films d'horreur souvent à la limite du ridicule, mais finalement pas si mal, meme si tout y est gros comme une maison.
  • Bande-annonce

    Sanjuro (1962)

    Tsubaki Sanjûrô

    1 h 36 min. Sortie : . Arts martiaux.

    Film de Akira Kurosawa avec Toshirō Mifune, Tatsuya Nakadai, Keiju Kobayashi

    Mars.
    C'est telllement bien de regarder un kurosawa : on n'est jamais déçu.
    Ici tres drole, les jeunes samouraïs en admiration devant le rebelle mais expérimenté mifune ont une façon de courir les jambes écartées et les bras au ciel digne de dessins.
  • Wow (1969)

    1 h 35 min. Sortie : 1969.

    Documentaire de Claude Jutra

    Mars.
    Balade en terre hippie au Canada.
    Tout frais et avec des montages sympathiques (la division/ dédoublement d'écran quand le mec et le chien nagent) et des gens super cool.
  • Bande-annonce

    La Famille Wolberg (2009)

    1 h 20 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Axelle Ropert avec François Damiens, Valérie Benguigui, Valentin Vigourt

    Février.
    Assez surprenant (François Damiens dans un rôle sérieux à tendance détestable), on se laisse vite toucher par cette famille, même si on n'arrive pas vraiment à savoir pourquoi ça marche.
  • Bande-annonce

    Krampus (2015)

    1 h 38 min. Sortie : . Comédie, fantastique et Épouvante-horreur.

    Film de Michael Dougherty avec Emjay Anthony, Adam Scott, Toni Collette

    Février.
    J'ai pas grandes connaissances dans la catégorie "film d'horreur de Noël", du coup ça passe plutôt bien, ça ne souffre d'aucune comparaison...
  • Les Demoiselles ont eu 25 ans (1993)

    1 h 03 min. Sortie : .

    Documentaire de Agnès Varda avec Catherine Deneuve, Agnès Varda, Michel Legrand

    Février.
    C'est super à regarder parce que -comme le film d'origine- c'est vraiment plein de joie et d'amour.
    Surtout plein d'amour, de Varda à Demy, c'est pas n'importe quoi.
  • Bande-annonce

    Drôle de frimousse (1957)

    Funny Face

    1 h 43 min. Sortie : . Comédie musicale et romance.

    Film de Stanley Donen avec Audrey Hepburn, Fred Astaire, Kay Thompson

    Février.
    I love your funny face.
    Finalement c'est cool quand ils dansent, mais le reste est un peu léger, quand même.
  • Profils paysans : Chapitre 1 - L'Approche (2001)

    1 h 30 min. Sortie : .

    Documentaire de Raymond Depardon avec Marcelle Brès, Raymond Privat, Louis Brès

    Février.
    Ca me déprime de me dire que ce type de gens/ce type de vies disparaît (voire n'existe déjà plus). C'est plaisant d'entendre un bel occitan de Lozère, et quand le français arrive, les R roulent dans un débit tellement rapide qu'on ne comprend que si l'on a l'oreille aguerrie. Manque plus que du Lou Cerlou sur la table (ou du Mas Pignou un dimanche). C'est plaisant de voir des mains massues, tellement caleuses qu'elles ont l'air d'être en bois. C'est plaisant de voir un homme parler à la caméra et tranquillou se gratter le cul, serein.
    Le regard n'est pas moqueur, comme ma dernière phrase pourrait le faire croire. Plutôt tendre, et, je crois, avec une pointe de tristesse : les profils paysans sont des profils mourants.
    "On pouvait pas laisser un vieux tout seul dans la misère, comme il était lui, souffrir moralement".
  • Bande-annonce

    Steve Jobs (2015)

    2 h 02 min. Sortie : . Biopic et drame.

    Film de Danny Boyle avec Michael Fassbender, Kate Winslet, Seth Rogen

    Février.
    J'ai eu un peu l'impression de voir un "previously" de série tout du long : rapide/coupé/répétitif.
    Je m'en souviens déjà plus très bien, en soi.
  • No pasaràn, album souvenir (2003)

    1 h 10 min. Sortie : .

    Documentaire de Henri-Francois Imbert

    Janvier.
    Cela ressemble plus à un album photo qu'à un film. La voix off est posée dans une cadence qui a de grandes chances de vous amener dans les bras de morphée.
    Sur l'histoire de cartes postales retrouvées dans un grenier, une série avec des trous, et on cherche à les combler, pour reconstituer l'histoire que ces photos racontent : l'arrivée de 500 000 migrants espagnols dans le sud de la France après la victoire franquiste.
    C'est joli, et intéressant, mais toujours assez discutable dans la démarche, qui est quand même majoritairement de nous montrer des photos dans de longs plans statiques.
  • Bande-annonce

    Be Bad ! (2010)

    Youth in Revolt

    1 h 30 min. Sortie : . Comédie, drame et romance.

    Film de Miguel Arteta avec Michael Cera, Portia Doubleday, Jean Smart

    Janvier.
    Très sympathique et très mignon, c'est assez drôle et a un côté film indé bien léché (musiques françaises, symétrie et ralentis).
    Cera est vraiment cool.
  • Bande-annonce

    Le Caïman (2006)

    Il Caimano

    1 h 52 min. Sortie : . Comédie, drame et romance.

    Film de Nanni Moretti avec Silvio Orlando, Margherita Buy, Jasmine Trinca

    Janvier.
    C'est drôle, et c'est italien, tout ce qu'il faut.
  • Bande-annonce

    007 Spectre (2015)

    Spectre

    2 h 28 min. Sortie : . Action, aventure et thriller.

    Film de Sam Mendes avec Daniel Craig, Christoph Waltz, Léa Seydoux

    Janvier.
    Toujours trop compliqué pour rien du tout. Waltz est un méchant vraiment sans intéret. Monica Belluci : pourquoi ?
    Et dieu que Craig parait vieux, il a deja un goitre.
  • Bande-annonce

    Dinosaure (2000)

    Dinosaur

    1 h 22 min. Sortie : . Animation, aventure et thriller.

    Long-métrage d'animation de Eric Leighton et Ralph Zondag avec D.B. Sweeney, Alfre Woodard, Ossie Davis

    Janvier.
    C'est moche, mais l'avantage c'est que la musique est plutot bien.
    C'est pas possible de faire des méchants si méchants au bout d'un moment, ils ont aucun intéret dans leur méchanceté, Ca n'a aucun sens.
    Aussi, pourquoi faire d'une race de dinausores des chiens qui passent leur temps à ramasser le bâton et ne peuvent parler ? c'est comme si on faisait un film sur les humains, on en met de toutes les couleurs (puis des verts et des arcs en ciel aussi parce que niveau véracité du truc je pense qu'il y a de quoi rouvrir ses cahiers d'ecoliers) et que les indiens (no offense il me fallait un exemple) étaient des chiens alors que tout le reste des humains sont des humains normaux. Ceci n'a tellement pas de sens que j'ai l'impression que mon exemple ne fonctionne même pas.
  • Bande-annonce

    Le Pont des espions (2015)

    Bridge of Spies

    2 h 21 min. Sortie : . Biopic, drame, historique et thriller.

    Film de Steven Spielberg avec Tom Hanks, Mark Rylance, Scott Shepherd

    Janvier.
    C'est ni l'ennui ni la passion : un bon 5 mou du boulbe pour un bon film mou du boulbe.
  • Bande-annonce

    Nostalghia (1983)

    2 h 10 min. Sortie : . Drame.

    Film de Andreï Tarkovski avec Oleg Yankovskiy, Erland Josephson, Domiziana Giordano

    Janvier.
    Pas grand chose à ajouter sur tout ce qui a déjà été dit.
    Le film a quelque chose de très théâtre, je ne sais pourquoi, peut être dans l'occupation de l'espace clos. Peut être dans les monologues criés.
    Plein de symboles à décortiquer, eau, bouteilles, ruines, berger allemand, et beaucoup d'autres objets: forcément passionnant à regarder, à observer. A écouter aussi, car beaucoup de bruits.
    Le couple d'acteur est vraiment superbe. Peut être à cause de la façon dont on nous fait les fixer longuement, mais il y a de quoi ne plus vouloir jamais arrêter de les regarder / de regarder.
  • La Folle Histoire de l'espace (1987)

    Spaceballs

    1 h 36 min. Sortie : . Science-fiction et comédie.

    Film de Mel Brooks avec Mel Brooks, John Candy, Rick Moranis

    Janvier.
    C'est quelques fois rigolo mais très souvent pas très drôle et trop lourd en parodie pour vraiment accrocher quiconque.
  • Bande-annonce

    Belleville Tokyo (2011)

    1 h 12 min. Sortie : . Drame.

    Film de Élise Girard avec Valérie Donzelli, Jérémie Elkaïm, Philippe Nahon

    Janvier.
    La caméra, les déplacements, les dialogues paraissent robotiques, vides, froids, avec un léger air d'amateurisme ou quelque chose comme ça, tout au moins des hésitations. Une fois qu'on passe ça, le film se défend plutôt bien avec ses petits poings de petite histoire banale. Elkaïm largue Donzelli enceinte, puis revient mais reste distant et met ça sur le compte de la froideur de sa femme. "C'était mieux avant" et autres "tu as changé" assaisonnent un peu lourdement le film, qui réussit toutefois très justement le pari difficile de rendre compréhensibles le genre de sentiments qui ne s'expliquent pas et n'ont aucune raison d'exister. Le film gagne dans le déroulement, et le final réussit à perdre sa froideur pour nouer un peu l'estomac.
  • Bande-annonce

    Marguerite (2015)

    2 h 07 min. Sortie : . Comédie dramatique et comédie musicale.

    Film de Xavier Giannoli avec Catherine Frot, André Marcon, Michel Fau

    Janvier.
    J'adore Catherine Frot, l'idée de départ est super, Marguerite est génialement attachante. Ce qui cloche c'est l'autour. Les artistes, le valet ultra creepy, etc font des histoires d'un inintérêt total. Frot porte le film à elle toute seule, et si elle n'était pas parasitée par les alentours, ça vaudrait une super note.
  • Bande-annonce

    The Saddest Music in the World (2006)

    1 h 40 min. Sortie : . Comédie et comédie musicale.

    Film de Guy Maddin avec Mark McKinney, Isabella Rossellini, María De Medeiros

    Janvier.
    Se donnant des airs de vieux film, avec plein d'aspects contradictoires partout, difficile de se placer.
    En pleine prohibition, une comtesse cul-de-jatte Canadienne décide d'origaniser le concours (mondial !) de la chanson la plus triste. Les pays défilent et s'affrontent un à un, le but du concours n'étant en fait que de faire vendre la bière de la comtesse et en donner le goût à tous. La chanson la plus triste, parce que nous sommes en plein dans la grande dépression, et les persos ne manquent pas de le rappeler. Concours qui permet aussi et surtout de raconter l'histoire d'une famille qui part dans tous les sens, et qui voit ses membres s'affronter, représentant USA, Canada et Serbie. Période historique ici fantasmée en bric et en broc (la comtesse finit par avoir des jambes de verre pleine de bière, pour l'exemple), un truc qui pourrait ressembler à ce que ferait Malzieu s'il avait un meilleur sens de l'esthétique de l'image. Car en effet, la photo est jolie, et la musique aussi, bien sûr (l'Espagne aurait du gagner le concours, clairement). Entre tristesse et humour absurde (?), l'équilibre est fin et dur à juger.