La technique du collage dans la musique

« Je pense qu'il serait intéressant de faire un disque dont tous les samples seraient identifiés et classés, un peu comme un travail d'archéologue. On aurait ainsi un graphique avec un code couleur qui nous apprendrait que telle grosse caisse, avec tel type de reverb, vient de tel studio en 1963. Je ...

Afficher plus

Liste de

43 morceaux

créee il y a presque 9 ans

 · 

modifiée il y a 2 mois

A Symphony: New England Holidays, S. 5: I. Winter: Washington's Birthday

A Symphony: New England Holidays, S. 5: I. Winter: Washington's Birthday (1988)

10 min. Sortie : 1988 (France).

Album version de Charles Ives

Annotation :

1909 - Musique Classique

Charles Ives élabore une œuvre faite en partie de collages, par des superpositions thématiques et mélodiques, empruntant au folklore des
Etats-Unis (gospel, fanfare, jazz, etc.) ... inspiré par l’expérience d’avoir avec son père fait venir deux fanfares à la rencontre l’une de l’autre, puis de se placer au milieu pour apprécier le mélange produit il transpose cela en une partition écrite, où des petits groupes dans l’orchestre jouent des
parties différentes ... il en ressort l’impression d’un tapis dense de plusieurs mélodies qui se chevauchent et de bouts de thèmes variés qui finissent dans une fusion explosive de l’ensemble ... c’est en quelque sorte un collage en « grandeur nature » ... ces partitions sont très difficiles à interpréter, surtout pour les musiciens de l’époque ... cette contrainte matérielle va complètement disparaître avec la possibilité technique d’enregistrer de mieux en mieux le son : on peut jouer simultanément deux disques d’orchestres différents ; avant l’apparition de l’enregistrement sonore, le seul moyen était de faire jouer réellement les deux orchestres.

http://www.youtube.com/watch?v=zyjIuPiKhsQ

Risveglio di una città

Risveglio di una città

0 min 31 s. Sortie : 0001 (France).

Album version de Luigi Russolo

Annotation :

1913 - Futurisme

Peintre et musicien italien, Luigi Russolo est membre du mouvement futuriste. Il veut révolutionner la musique et créé de nouveaux instruments à bruits, inspirés par la multiplication des machines dans la vie quotidienne ... il rédige un manifeste à ce sujet "L’Art des bruits : manifeste futuriste : 1913" ... il aura une influence certaine sur les musiciens « concrets » et dans la musique électronique...

http://www.youtube.com/watch?v=VHLmitA3o6g
http://www.moma.org/explore/multimedia/audios/339/4321

Pathetique

Pathetique

04 min. Sortie : 0001 (France).

Album version de Pierre Schaeffer

Annotation :

1948 - Musique Concrète

La musique concrète : concept créé par Pierre Schaeffer et Pierre Henry à la fin des années 40 ... le principe : partir non plus de la partition (qui transcrit l’intention du compositeur) mais d’abord d’une matière sonore brute, enregistrée, pour ensuite l’agencer ... la technique : le collage de bandes magnétiques : découpage au rasoir et remontage des bandes au ruban adhésif ; travail très long et minutieux.

http://www.youtube.com/watch?v=CTf0yE15zzI

Microphone bien temperé: 1. Bidule en ut

Microphone bien temperé: 1. Bidule en ut (2009)

Sortie : 2009 (France).

Album version de Pierre Henry

Annotation :

1949 - Musique Concrète

C'est la première œuvre due à la collaboration entre Pierre Schaeffer et Pierre Henry ... elle est rapidement devenue un "classique" de la musique concrète ... les sons proviennent exclusivement du piano préparé – bien qu'un certain nombre d'auditeurs de l'époque aient cru y reconnaître des bruits industriels – et plus précisément d'une séquence (en ut) improvisée par Pierre Henry ... le principe de la composition repose sur des juxtapositions et chevauchements par montage et par mixage de trois copies de cette séquence à trois vitesses de lecture différentes : une vitesse normale (celle de l'enregistrement), une vitesse ralentie du double (transposition dans le grave), et une vitesse accélérée du double (transposition dans l'aigu) ... le résultat est une sorte de "fugato à trois voix" auquel s'ajoutent des "accidents" qui transforment le processus avant de déboucher sur une brillante conclusion.

http://www.youtube.com/watch?v=4QTUBMUSVjE

Williams Mix

Williams Mix (2010)

05 min. Sortie : 16 août 2010 (France).

Album version de John Cage

Annotation :

1952 - Musique Concrète

Compositeur américain très important et influent, notamment pour ses expérimentations très diverses, cherchant à repousser toutes les limites et pour son travail sur la notion de hasard appliquée à la musique ... dans les années 50, une partie de son travail est ainsi en phase avec la musique concrète ... cette composition électronique, composée pour 8 bandes magnétiques simultanées est ainsi la première pièce octophonique ... le matériel sonore enregistré fût organisé en 6 catégories : cité, campagne, électronique, vent, sons produits manuellement et "petits sons" ...

http://www.youtube.com/watch?v=T6pgklMAgIA

Tomorrow Never Knows
8.1

Tomorrow Never Knows (1987)

02 min. Sortie : 21 juillet 1987 (France). Pop rock

Album version de The Beatles

PiotrAakoun a mis 9/10.

Annotation :

1966 - Pop Rock

Morceau dont la rythmique est entièrement basée sur une boucle qui lui donne une couleur très étrange, plus de nombreux collages de sons, dont plusieurs à l’envers ... c’est un peu le morceau emblématique du psychédélisme.

http://www.youtube.com/watch?v=spjcPS4ekOA

Program
6.6

Program (1968)

04 min. Sortie : 1968 (France).

Album version de Silver Apples

Annotation :

1968 - Electro Pop Psychédélique

Parmi les ovnis musicaux on trouve le groupe new-yorkais Silver Apples, qui dès 1968 sort un premier album d'une electro-pop psychédélique, composé à l'aide d'une machine ancêtre du synthétiseur fabriquée par le groupe, avec notamment la présence de neuf oscillateurs, commandés à l'aide des mains, des pieds, des genoux … le groupe génère des sons électroniques, rajoute des collages sonores en échantillonnant toute sorte de bruits (radio, circulation …), le tout sur des rythmes tribaux, le résultat étant incroyablement avant-gardiste ...

http://www.youtube.com/watch?v=1knVQEkEElM

Psyché Rock
8.7

Psyché Rock

Musique de Pierre Henry

Annotation :

1968 - Electro

Collaboration entre Michel Colombier et Pierre Henry créée pour un ballet de Maurice Béjart ... Œuvre de référence car parfait mélange entre musique pop et ludique faite pour danser, et arrangements bruitistes, originaux et complexes, issus des collages de la musique concrète ... trente ans plus tard, toute la scène de la musique électronique lui rend d’ailleurs hommage à travers une compilation de remix "Métamorphose : Messe pour le temps présent", avec des artistes reconnus comme Coldcut ou St Germain.

http://www.youtube.com/watch?v=KvyT9DxnQSI

Ho - Mai - Nhi (Boat Woman Song)

Ho - Mai - Nhi (Boat Woman Song) (1969)

Sortie : 1969 (France).

Album version de Technical Composer's Crew

Annotation :

1969 - Rock Expérimental

Holger Czukay (Can) et Rolf Dammers créent une boucle de musique orchestrale et de voix de femme asiatique : beauté et dépaysement créés par la répétition et l’agencement de quelques boucles d’horizons différents ... sonorités habituelles aujourd’hui dans la publicité ou le cinéma, mais inédites à l'époque ...

http://www.youtube.com/watch?v=IiPTp-1-edU

Flight of the Bumblebee

Flight of the Bumblebee (1970)

02 min. Sortie : 1970 (France).

Album version de Jean‐Jacques Perrey

Annotation :

1970 - Musique électronique

Pour JJ Perrey, je te conseille l'absurde "Flight of the Bumblebee", fait à partir de vrais sons de bourdon (selon la légende), enregistrés sur bandes activées par un clavier séquenceur.
Je ne sais pas dans quelle mesure c'est vrai, mais Perrey est clairement un des précurseurs du sampling et du collage sonore, expérimentateur fou enregistrant tout et n'importe quoi pour ensuite créer des séquences rythmiques de bruits rapides (souvent utilisées pour ses breaks absurdes), le tout fait avec humour et un mauvais goût certain, souvent indigeste, voire indécent.

https://www.youtube.com/watch?v=AOfWPRzWpVE

Suggéré par toma_uberwenig

Aumgn
7.2

Aumgn (2004)

17 min. Sortie : 11 octobre 2004 (France).

Album version de Can

Annotation :

1971 - Krautrock

À partir du début des années 1970, exploitant les technologies naissantes et expérimentant en studio (bandes passées à l'envers, échos et délais sur les rythmiques - s'inspirant directement des travaux des électroacousticiens des années 1950), des groupes comme Can ou Faust composaient des morceaux en intégrant des extraits sonores, ou carrément en construisant tout un titre autour d'un ou plusieurs samples, le tout étant réalisé sur bandes magnétiques ... parmi les collages musicaux enregistrés à cette époque, certains sont encore étonnamment modernes ...

http://www.youtube.com/watch?v=HoU6MTq-qQA

Why Don’t You Eat Carrots?
6.5

Why Don’t You Eat Carrots? (1971)

09 min. Sortie : 1971 (France).

Album version de Faust

Annotation :

1971 - Krautrock

Le morceau débute par un sourd bruit de distorsion derrière lequel on distingue quelques mesures de "Satisfaction" des Stones et "All You Need is Love" des Beatles, avant qu'apparaissent brusquement de jolis accords de piano... et des cris.

http://www.youtube.com/watch?v=eppW-k7lQXQ

Cow Thief Skank

Cow Thief Skank (1998)

03 min. Sortie : 1998 (France).

Album version de Lee “Scratch” Perry et Charlie Ace

Annotation :

1972 - Dub

De leur côté, les DJ jamaïcains improvisaient des gimmicks et des paroles censées faire bouger le public (lors de sound system) sur des instrumentaux de reggae puis des dubs (remixs instrumentaux et dépouillés de morceaux reggae) ... certains de ces dubs présentaient des caractéristiques expérimentales qui allaient annoncer le sampling moderne (comme le principe de rembobiner la bande en plein enregistrement du remix) ... au début des années 1970 certains DJ jamaïcains commencèrent à enregistrer leurs propres disques mais ces DJ n'avaient rien à voir encore avec les DJ de hip-hop tels qu'on les conçoit maintenant : les DJ jamaïcains jouent le rôle que jouent les MC dans le hip-hop malgré leur dénomination de « DJ » ... c'était en réalité les ingénieurs du son - qui produisaient les dubs - qui ont inventé le sampling en mettant bout à bout des rythmiques pour créer de nouveaux morceaux.

La première trace de cet échantillonnage rythmique en Jamaïque date de 1972 avec le morceau "Cow thief skank" (un morceau de hip-hop avant l'heure, en avance de quelques années par rapport aux DJ de hip-hop), du musicien jamaïcain Lee Perry qui est une succession, un «cut» de plusieurs rythmiques de morceaux tels que l'auraient fait des DJ américains, le tout étant réalisé avec des bandes magnétiques et non avec des platines ... sur cette partie instrumentale recomposée s'est ajouté un toast «proto-rap» d'un DJ jamaïcain Charlie Ace ... ce même Lee Perry en 1974 enregistra un album, "Revolution Dub" où il superposa à ses dubs des dialogues de film de Kung Fu ...

http://www.youtube.com/watch?v=rEdX581zjho

N-er-gee (Crisis Blues)
7.6

N-er-gee (Crisis Blues)

07 min.

Musique de The Residents

PiotrAakoun a mis 10/10.

Annotation :

1974 - Rock Expérimental

Morceau extrait de "Meet the Residents" ... il s’agit d’un détournement de
"Nobody but me", un standard pop américain des années 60. La pochette de l’album parodie un album des Beatles ... on retrouve sans cesse chez eux ce coté iconoclaste et irrévérencieux du collage tel qu’initié dès le dadaïsme ...

http://www.youtube.com/watch?v=A1z5FCPUXCQ

In the Light

In the Light (1995)

03 min. Sortie : 1995 (France).

Album version de Horace Andy

Annotation :

1977 - Dub

Exemple marquant d'une chanson traditionnelle (roots) transformée en dub ... un cours magistral sur les retouches "overdub" des enregistrements studio ...

http://www.youtube.com/watch?v=SxIuaVR9-sI

Cool in the Pool
6.7

Cool in the Pool (1979)

04 min. Sortie : 1979 (France).

Album version de Holger Czukay

PiotrAakoun a mis 10/10.

Annotation :

1979 - Rock expérimental

L'élève de Karlheinz Stockhausen est devenu un maître incontesté du collage ... il nous délivre ici un de ses morceaux les plus jouissifs ...

http://www.youtube.com/watch?v=7ckUVLwnFfU

Rapper's Delight
8.2

Rapper's Delight

05 min.

Musique de The Sugarhill Gang

Annotation :

1979 - Rap

Aux États-Unis au début des années 1970 un DJ d'origine jamaïquaine DJ Kool Herc, qui s'était installé dans le Bronx, invente le « cut », technique consistant à n'écouter que certains passages des disques qu'il passait avec ses platines et à « jongler » d'un disque à un autre sans interruptions ... c'est de cette manière qu'il donna au DJ un rôle nouveau qu'il garde désormais : celui d'assembler en live plusieurs extraits de morceaux pour en faire un nouveau ... à la fin des années 1970, le style de Herc franchit les frontières du Bronx pour conquérir tout New York ... ayant vite abandonné le reggae, Herc ne passait plus que du disco et du funk ... mais il ne passait pas les tubes que tout le monde connaissait, il faisait des « cuts » des breaks de batterie et percussions de l'album au grand plaisir des danseurs ... ainsi, avec des MC, des breakdanceurs il initia le hip-hop lors des Block-Parties.

http://www.youtube.com/watch?v=nk2205L9s-0#t=20

L'échantillonnage fit sa véritable percée à la fin des années 1970 où le groupe The Sugarhill Gang reprit des extraits de "Good Times" de Chic comme base de leur "Rapper's Delight" qui devint le premier 45 tours de hip-hop à rencontrer un succès commercial ... c'était également le premier à faire face à des difficultés légales, car Bernard Edwards et Nile Rodgers, les compositeurs des "Good Times", n'ont pas été crédités sur le disque.

http://www.youtube.com/watch?v=tUqvPJ3cbUQ

24-Track Loop
8.5

24-Track Loop (1979)

05 min. Sortie : septembre 1979 (France).

Album version de This Heat

Annotation :

1979 - Rock Expérimental

This Heat fut très influencé par Faust ... leur premier album se caractérise par un emploi très lourd de musique pour bande, d'une grande variété de types d'enregistrements (tel que le looping par exemple), combiné à des instruments plus traditionnels, comme la guitare, les claviers et la batterie, créant ainsi un album plutôt orienté vers l'ambient.

http://www.youtube.com/watch?v=fPo9m0naJxM

The Voice of America / Damage Is Done

The Voice of America / Damage Is Done (2002)

06 min. Sortie : 19 février 2002 (France).

Album version de Cabaret Voltaire

Annotation :

1980 - Musique Industrielle

En Angleterre, le groupe Cabaret Voltaire tire son nom d’un lieu de réunion des premiers dadaïstes ... leurs premiers albums utilisent beaucoup de collages, musicaux mais aussi visuels, comme sur la pochette de The Voice of America.

http://www.youtube.com/watch?v=fyRtSA6pOz0

America Is Waiting
7.1

America Is Waiting

03 min.

Musique de Brian Eno et David Byrne

PiotrAakoun a mis 10/10.

Annotation :

1981 - Rock Expérimental

"My Life In The Bush of Ghosts", l'album de Brian Eno et David Byrne, fait un usage étendu d'échantillons vocaux.

http://www.youtube.com/watch?v=PTFIzLKaZj4

The Message (1982)
8.3

The Message (1982)

07 min.

Musique de Grandmaster Flash & The Furious Five

PiotrAakoun a mis 10/10.

Annotation :

1982 - Hip-Hop

Grandmaster Flash est considéré comme un des pionniers du rap, du hip-hop, du scratch et du remix ... il est l'inventeur de certaines techniques comme le cutting ... d'une grande inventivité, il est notamment réputé pour scratcher avec ses pieds et ses orteils ... "The Message" fût un énorme succès mais surtout premier commentaire social du rap, exprimant la frustration urbaine, l’un des plus grands classiques du hip-hop ... pour ne pas perdre la vue d’ensemble de son travail en mixant, Grandmaster Flash répartit ses disques dans cinq caisses ... la première caisse était destinée aux morceaux lents comme "Heartbeat", la deuxième à des morceaux assez lents comme "Good Times", la troisième à des pièces au tempo moyen comme celles de Kurtis Blow, et la quatrième pour tous les morceaux plus rapides comme le "Give it to me" de Rick James ... la cinquième boite hébergeait toute sorte d’effets spéciaux, en particulier le disque de Kraftwerk "Trans Europe Express", qui intervenaient comme break, comme bouche-trous ou comme éléments perturbateurs ... à partir de ces cinq caisses, Flash pouvait composer ses morceaux.

http://www.youtube.com/watch?v=O4o8TeqKhgY

Moments in Love (maxi)
7.6

Moments in Love (maxi) (2005)

10 min. Sortie : 4 octobre 2005 (France). Electro/techno

Album version de Art of Noise

Annotation :

1983 - Electro

L'un des groupes les plus connus dans les années 1980 fut Art Of Noise qui mélangeait séquences électroniques avec des échantillons allant de l'extrait de discours politique aux bruits de moteurs.

http://www.youtube.com/watch?v=RIcmIhOesaI

You Walrus Hurt the One You Love

You Walrus Hurt the One You Love (1985)

19 min. Sortie : 1985 (France).

Album version de Nurse With Wound

PiotrAakoun a mis 10/10.

Annotation :

1985 - Rock Expérimental / Industriel

La musique de Nurse With Wound, groupe surréaliste jusque dans leur nom (l’infirmière avec une blessure) ne ressemble à rien de connu ... croisement de krautrock, de musique improvisée, psychédélique, bruitiste, concrète, ambiante, elle ne peut trouver des points de comparaison qu’en peinture et en littérature, évoquant à la fois surréalisme, Dada et Pataphysique ... pour cet album, Stapleton réussit le double pari de réaliser à la fois son album le plus ambitieux et le plus abordable ... il convoque pour l’occasion pas moins de 50 musiciens pour former l’éphémère Murray Fontana Orchestra ... on y retrouve certains grands noms de la scène expérimentale internationale (Graeme Revell, John Balance, David Tibet, Edward Ka-Spel, Jim Thirlwell, Karl Blake, ...) qui apportent tous une collaboration plus ou moins importante, ne serait-ce qu’en envoyant quelques sons sur bande, afin de créer un grand patchwork auditif ... c’est un disque ambitieux, drôle, partant dans tous les sens, insaisissable et intarissable ... ici, l’enjeu est de réaliser une immense parodie de l’easy-listening des années 50 et 60 en sautant constamment du coq à l’âne, de Cole Porter à la musique bruitiste, du rock’n’roll aux bandes-sons de dessins animés de Tex Avery, tout cela entrecoupé de voix diverses, mais aussi de toux, de crachats et de nombreux sons libres, fugaces et virulents … précurseur d’un style musical, le plunderphonic (qui consiste à coller bout à bout de très courts extraits musicaux empruntés à d’autres œuvres), Sylvie and Babs ressemble à une folie de Zappa, à un cut-up de William S. Burroughs ou, plus encore, à un cadavre exquis surréaliste.

http://www.youtube.com/watch?v=-mpvzZsLADM

Come Out

Come Out

09 min.

Musique de Steve Reich

Annotation :

1987 - Minimalisme

Pour Steve Reich, je préfère ses travaux sur les enregistrements de voix comme It's Gonna Rain et Come Out (surtout Come out d'ailleurs!)

En 1982, la chorégraphe belge Anne Teresa De Keersmaeker crée le quatrième mouvement de "Fase" sur "Come Out" en présentant un duo de danseuses assises et répétant des gestes violents des bras et du tronc en utilisant le même processus de phasage/déphasage que celui musical de Reich ... L'ensemble Fase constituant depuis une pièce majeure de la danse contemporaine ... Sur la base de cette phrase, réenregistrée pour le fragment « come out to show them », Steve Reich initie sur deux canaux, originellement à l'unisson, le processus de répétition avec phasage/déphasage progressif pendant environ 13 minutes ...Cette technique fait apparaître des effets de réverbération et de canon ... Les deux voix sont divisées en quatre puis en huit pour finalement produire des sons seuls, vibrations, et rythmes, à partir de mots devenus totalement inaudibles vers la neuvième minute et finir pratiquement en bruit blanc.

https://www.youtube.com/watch?v=ouYiTiiY3vg

Suggéré par toma_uberwenig

Different Trains: I. America - Before the War
7.8

Different Trains: I. America - Before the War (1989)

08 min. Sortie : 3 mars 1989 (France).

Album version de Steve Reich

Annotation :

1988 - Minimalisme

Steve Reich est l'un des principaux représentants du minimalisme ... pour cette pièce, le compositeur alterne bruitages évoquant les trains (sirènes, crissements), modifications de cordes et enregistrements de témoignages familiaux et historiques des témoins de cette époque ... la composition utilise en partie le concept de répétition, marque des œuvres de Steve Reich ... un des principes de base de la composition est l'imitation par le quatuor de la mélodie du discours des personnes interviewées ... Reich transpose la musique des voix enregistrées en notation musicale qu'il donne à jouer au quatuor à cordes en quatre partitions différentes ... le montage est alors effectué grâce à des samplers sur les enregistrements pour donner l'œuvre finie ...

http://www.youtube.com/watch?v=qxlKqxAB4ms

B‐Boy Bouillabaisse
7.5

B‐Boy Bouillabaisse (1989)

12 min. Sortie : 25 juin 1989 (France). Rap/hip hop/R&B

Album version de Beastie Boys

Annotation :

1989 - Rap

Les Beastie Boys sont qualifiés comme groupe de rap, mais on sent dans leur album "Paul's Boutique" une vraie culture musicale pop rock ... les samples méticuleux qui l’habillent sont issus de ce registre musical, mais y côtoient aussi des rythmes groove et funky ... ils osent tout, avec beaucoup d’énergie et d’humour et passent du coq à l’âne ... e morceau final, "B-Boy Bouillabaisse", divisé en plusieurs parties (à l’image du disque) brasse en vrac des rythmes hip hop, funk, reggae, electro, drum’n bass ... pendant plus de 12 minutes ! Véritable puzzle musical, ce disque cosmopolite a vraisemblablement influencé des artistes tels que DJ Shadow ou Beck.

http://www.youtube.com/watch?v=EQrJqVt7r-I ("59 Christie Street")
http://www.youtube.com/watch?v=SM32R91KMDc ("Year and a Day/Hello Brooklyn")
http://en.wikipedia.org/wiki/B-Boy_Bouillabaisse (Liste des samples utilisés)

Transmitting Live From Mars
7.1

Transmitting Live From Mars (1989)

01 min. Sortie : 1989 (France). Rap/hip hop/R&B

Album version de De La Soul

Annotation :

1989 - Hip-Hop

Un peu le jumeau de "Paul’s boutique", l'album "3 Feet High and Rising", plutôt festif réintroduit une certaine légèreté dans le rap, avec un propos toujours fin et conscient, mais beaucoup d’ironie et de petits sketches intercalés entre les morceaux, comme chez les Beastie Boys, mais cette fois, c’est un groupe « noir », totalement intégré à la communauté hip-hop new-yorkaise ... l’album est un immense collage constitué de 24 plages (nombre inhabituellement élevé à l’époque) allant de 40 secondes à 4 minutes ... ils mélangent aux influences soul et funk des samples venus de la pop et du rock, notamment des 60’s, avec une grande inventivité ... ils sensibilisent la communauté «noire» à ce type d’influence, de même que les Beastie Boys contribuent à diffuser le hip-hop dans la communauté «blanche» … le titre amusant "Transmitting live from Mars !" contient des samples de dialogues d’un cours de français.

http://www.youtube.com/watch?v=EQrJqVt7r-I

The Perfect Cut (Piece of Meat)

The Perfect Cut (Piece of Meat) (1989)

03 min. Sortie : octobre 1989 (France).

Album version de Negativland

Annotation :

1989 - Expérimental

Activistes du sampling et de la réutilisation d'oeuvres existantes d'une manière créative, ils ont développé le concept de "Fair Use" au début des années 80 : dès qu'une œuvre est commercialisée, on peut piocher dedans comme on veut tant qu'on ne l'utilise pas directement sans la modifier.

http://www.youtube.com/watch?v=xW7WqZ6ad9g

Brothers Gonna Work It Out
7.3

Brothers Gonna Work It Out

Musique de Public Enemy

Annotation :

1990 - Hip-hop

A partir de 1988, le hip-hop connaît un renouveau, qui correspond dans le temps à une invention technologique majeure, celle du sampler, ou échantillonneur ... cela offre toutes les possibilités imaginables de détournement sonore et marque le retour de l’utilisation de courtes séquences musicales (boucles/loops), exactement comme dans le deejaying sur les platines vinyle, mais avec des possibilités beaucoup plus variées et précises ... le procédé de montage reste le même qu’avec les bandes magnétiques, mais il suffit de quelques clics pour découper et recoller une séquence, ou pour l’inverser, l’amplifier.

«Le scratch et le cutting étaient des techniques totalement nouvelles appliquées au son. D’un seul coup, la platine est devenue un instrument de musique à part entière. Le vinyle est devenu une sorte d’archive sonore pratique. Des choses comparables ont été tentées par John Cage ou Pierre Schaeffer. Cependant, par définition, ces idées étaient d’avant-garde et n’étaient partagées que par très peu de gens. Ce qu’a réalisé Grandmaster Flash a fait le tour du monde, et les gens comme lui n’ont pas seulement inventé une nouvelle façon de travailler le son, ils ont aussi inauguré une toute nouvelle attitude conceptuelle envers le son : n’importe quel disque peut être détourné et combiné avec un autre disque.» [citation complète de Kodwo Eshun dans Modulations, p. 133]

Or c’est exactement la même idée qui est mise en œuvre dans le sampling, mais dans des conditions techniques beaucoup plus faciles ... ceci dit, les deux techniques ont continué à coexister jusqu’à aujourd’hui ... en effet presque tous les groupes de rap ont préféré garder un DJ qui mixe «en vrai» sur des platines vinyle, pour l’aspect spectaculaire «sans filets» de la chose, et par éthique, pour rester le plus proche de l’état d’esprit d’origine du hip-hop. Mais le deejaying se perpétue aussi dans un aspect plus expérimental, le turntablism ... ce changement de son dans le rap est d’abord surtout incarné par groupe Public Enemy et son équipe de producteurs, le Bomb Squad qui va révolutionner la production hip-hop et laisser une forte empreinte ... ils créent un groove bien particulier, avec plus de souplesse dans le son, mais en même temps une certaine dureté (samples de guitares metal) et surtout l’ajout de nombreux petits sons, bruits, instruments, travaillés très finement.

http://www.youtube.com/watch?v=KHxkPNx23Og

Sir Jim Moron - O'Hell

Sir Jim Moron - O'Hell (1991)

03 min. Sortie : 1991 (France).

Album version de John Oswald

Annotation :

1991 - Expérimental

Un autre activiste du "Fair Use", reconnu comme militant précurseur du "Copyleft" et de "l'anti-copyright" et pour ses collages musicaux à partir d'œuvres existantes ... ses compositions libres popularisées par leur diffusion électronique reposent sur des arrangements à partir de samples d'artistes célèbres.

http://www.youtube.com/watch?v=LBznPAirdzA