Lu en 2015

Les livres que j'ai lus en 2015.
Avec un commentaire à chaud après chaque lecture.

Liste de

97 livres

créee il y a plus de 7 ans

 · 

modifiée il y a plus de 6 ans

Le Lit défait
7

Le Lit défait

Sortie : 1977 (France). Roman

livre de Françoise Sagan

Zéro Janvier a mis 8/10.

Annotation :

Je commence 2015 comme j'ai terminé 2014, avec un roman de Françoise Sagan. Splendide portrait de 2 personnalités très différentes, et du couple qu'ils forment. Un peu longuet par moment, mais globalement magnifique.

Boy Meets Boy
8.4

Boy Meets Boy (2003)

Boy Meets Boy

Sortie : 2003. Roman

livre de David Levithan

Zéro Janvier a mis 7/10.

Annotation :

Un adolescent tombe amoureux d'un autre adolescent, voilà la trame de ce roman, le premier de David Levithan. Ce n'est pas de la grande littérature, mais c'est mignon comme tout et ça se lit avec plaisir.

Vivre vite
7.3

Vivre vite (2015)

Sortie : 2 janvier 2015. Roman

livre de Philippe Besson

Zéro Janvier a mis 9/10 et l'a mis dans ses coups de cœur.

Résumé : Roman choral qui dresse, à travers la voix de ceux qui l'ont connu, le portrait intime de James Dean, un acteur devenu en trois films une icône intemporelle.

Annotation :

Un magnifique portait à plusieurs voix de James Dean, légende du cinéma américain, avec le style toujours si délicat et naturel de Philippe Besson. Tous les ingrédients sont réunis pour en faire un très bon roman. Et ça m'a donné envie de revoir "La fureur de vivre" et de voir enfin "A l'est d'Eden".

Two Boys Kissing
9

Two Boys Kissing (2014)

Sortie : 27 mars 2014. Roman

livre de David Levithan

Zéro Janvier a mis 8/10.

Résumé : The two boys kissing are Craig and Harry. Theyr'e hoping to set the world record for the longest kiss. They're not a couple, but they used to be. Peter and Neil are a couple. Their kisses are different. Avery and Ryan have only just met and are trying to figure out what happens next. Cooper is alone. He's not sure how he feels. As the marathon progresses, these boys, their friends and families evaluate the changing nature of feelings, behaviour and this crazy thing called love.

Annotation :

Je m'attendais à un roman gay de style "young adult" comme j'en lis quelquefois, le dernier en date était "Boy meets boy" du même auteur. Je m'attendais donc à une histoire d'amour mignonne entre deux garçons. J'ai été agréablement surpris : il y a bien sûr de bons sentiments, c'est la loi du genre, mais c'est aussi très touchant, plus que ne le sont d'habitude les romans de ce style. Sans doute grâce paroles des narrateurs, des garçons homosexuels morts du SIDA dans les années 80 et 90, et qui observent désormais les générations suivantes de jeunes garçons qui vivent leur homosexualité au grand jour.

Un tango en bord de mer
6.7

Un tango en bord de mer

Sortie : 4 septembre 2014 (France). Théâtre

livre de Philippe Besson

Zéro Janvier a mis 8/10.

Annotation :

Une œuvre un peu particulière de Philippe Besson, mais on y retrouve son style particulier. Il y parle de séparation, d'amour, de manque, comme dans presque tous les livres, et il trouve toujours les mots justes pour en parler. Une réussite, à nouveau.

La Chambre de Giovanni
7.8

La Chambre de Giovanni (1956)

Giovanni's Room

Sortie : 1956 (États-Unis). Roman

livre de James Baldwin

Zéro Janvier a mis 8/10.

Résumé : Les histoires d'amour tourmentées et douloureuses d'un jeune Américain à Paris dans les années 50. La sincérité et l'audace avec lesquelles James Baldwin décrit le trouble émotionnel de David, déchiré entre Giovanni et Hella, font de ce livre un classique.

Annotation :

Un américain trentenaire en séjour à Paris rencontre un jeune serveur italien avec lequel il vit une brève passion, avant de retrouver sa fiancée américaine de retour d'Espagne. Une belle et tragique histoire d'amour dans le Paris des années 50.

Un orage immobile
6.5

Un orage immobile

Sortie : 1983 (France). Roman

livre de Françoise Sagan

Zéro Janvier a mis 7/10.

Annotation :

Je reprends ma lecture des œuvres de Françoise Sagan avec ce roman qui démarre lentement, très lentement, presque trop lentement, et qui finit heureusement bien mieux qu'il ne commence. Bien mieux, dans le sens où le récit devient enfin intéressant.

Le Chien couchant
6.8

Le Chien couchant

Sortie : 1980 (France). Roman

livre de Françoise Sagan

Zéro Janvier a mis 7/10.

Résumé : Le soir, sa journée de comptable terminée, Guéret rentre chez lui par les rues tristes de cette ville du Nord, suivi par un drôle de chien bâtard qui lui emboîte le pas jusqu'à sa pension. Le jeune homme attend et redoute à la fois le moment de retrouver Mme Biron, sa logeuse, une femme dure et hostile, au passé douteux, qui n'a pour lui qu'indifférence et mépris. Or, un jour, par malentendu - un crime et un vol de bijoux ont été commis dans la région -, Mme Biron va prendre son banal locataire pour ce qu'il n'est pas. Pourquoi Guéret accepte-t-il de passer pour un criminel ? Pourquoi ce jeu sinistre ? Que désire-t-il chez cette femme ? Sa confiance, son amitié, son corps ? Jusqu'où cette comédie mènera-t-elle Guéret ? Le chien couchant, lui, semble le savoir, mais les chiens ne parlent pas.

Annotation :

Je continue avec François Sagan et cette histoire touchante d'un type banal qui trouve par hasard des bijoux d'une valeur incroyable, ce qui va entrainer quelques changements dans sa vie. Pas mal du tout.

Un profil perdu
7

Un profil perdu

Sortie : 1974 (France). Roman

livre de Françoise Sagan

Zéro Janvier a mis 8/10.

Annotation :

J'avais un peu peur au début de ce roman de Françoise Sagan de m'ennuyer en le lisant, d'aller au bout sans passion ni grand intérêt pour l'histoire de cette femme qui se sépare de son mari jaloux et possessif grâce à l'aide d'un richissime homme d'affaires qui la prend sous son aile. Mais j'ai été finalement pris par le récit et ce portrait des mondains parisiens qui s'ennuient atrocement. Un très beau roman, finalement.

L'Écharde

L'Écharde

Sortie : 1966 (France). Théâtre

livre de Françoise Sagan

Zéro Janvier a mis 6/10.

Résumé : Élisabeth a le théâtre dans la peau, comme une écharde sous un ongle mais suite à un accident, et l’âge aidant, son gigolo finit par l’entretenir et l’a placée dans une chambre minable en province. Il n’y a plus alors que le garçon d’étage pour entrer dans le jeu d’Élisabeth, qui en a tant besoin.

Annotation :

Une courte et gentillette pièce de théâtre de Françoise Sagan. Rien de transcendant, mais ça se lit vite et bien.

A Separate Peace
6.6

A Separate Peace

Sortie : 1959 (France). Roman

livre de John Knowles

Zéro Janvier a mis 8/10.

Annotation :

Un magnifique roman qui se déroule dans un "lycée" américain en 1942. Le récit tourne principalement autour de Gene et Phineas, deux jeunes garçons de seize ans, amis et camarades de chambrée. L'histoire est finalement assez banale, mais le roman est magnifiquement écrit et passionnant à lire.

Les Merveilleux Nuages
7.1

Les Merveilleux Nuages (1961)

Sortie : 1961 (France). Roman

livre de Françoise Sagan

Zéro Janvier a mis 7/10.

Résumé : Josée a épousé Alan parce qu'il était beau, américain, riche, et qu'elle l'aimait. Mais aujourd'hui, dans le farniente et le désastre de leur séjour en Floride, elle découvre ses névroses, sa jalousie maladive, son alcoolisme, et le jeu pervers dans lequel il l'entraîne. Aime-t-elle cet homme trop fragile qui menace de se tuer si elle le quitte ? Comment lui échapper ? Comment poursuivre ce « cauchemar tendre », mettre fin à cette histoire épuisante ? Josée saisit alors le premier prétexte pour rentrer à Paris' Les êtres s'entredévorent. Françoise Sagan montre une femme en lutte contre le vampirisme moral et physique d'un faible. Si elle n'y prend pas garde, il sera trop tard.

Annotation :

Ce n'est pas mon roman préféré de François Sagan, mais il se lit facilement et reste plaisant du début à la fin. A noter que le couple que forment Josée et Alan apparaissent également dans le roman "Un profil perdu", qui se déroule après celui-ci mais que j'ai lu avant. C'était finalement assez intéressant de lui cette partie de leur histoire avant le dénouement.

La Laisse
7

La Laisse (1989)

Sortie : 1989 (France). Roman

livre de Françoise Sagan

Zéro Janvier a mis 8/10.

Résumé : Peut-on s'approprier l'objet de son amour, l'emprisonner, le tenir à sa merci ? Vincent étouffe depuis des années auprès de sa femme Laurence, grande bourgeoise fortunée, intelligente sans esprit, belle sans charme, passionnée sans tendresse. Lui est musicien sans ambition mais non sans talent. Seule sa faiblesse lui permet de supporter sa captivité. Mais un jour, sous ses doigts de pianiste, naît une mélodie qui le rend riche et célèbre dans le monde entier. Libre ? Pas pour longtemps, car la geôlière ne lâche pas sa proie...

Annotation :

Un roman splendide de Françoise Sagan, sur ce couple formé d'une riche héritière possessif et d'un compositeur sans le sou que la société considère comme le mari gigolo de sa riche épouse.

Des yeux de soie
6.7

Des yeux de soie

Sortie : 1975 (France). Recueil de nouvelles

livre de Françoise Sagan

Zéro Janvier a mis 6/10.

Résumé : Comment quitte-t-on quelqu'un ? Et pourquoi ? Voici dix-neuf nouvelles froides et cinglantes, dix-neuf petites histoires qui nous plongent dans un décor de ruptures. Un homme amoureux de sa femme se rend compte qu'elle a un amant et part pour une partie de chasse avec lui. Aura-t-il le courage ? Une femme qui a déjà bien vécu s'aperçoit qu'elle a des sentiments pour son gigolo ; une autre rentre de week-end à l'improviste et tombe sur les évidences d'une histoire entre son mari et quelqu'un d'autre... Chacun de ces instants de vie reflète une cruauté, une situation inhabituelle ou imprévue et les fins ne sont jamais ce qu'on imagine. La vivacité d'esprit et la légèreté de ton de l'auteur sont une excuse pour se surprendre à sourire impitoyablement face aux déboires des personnages.

Annotation :

Un recueil de nouvelles de Françoise Sagan, qui vont du sympathique au franchement oubliable. Rien de terriblement passionnant dans l'ensemble.

Dans un mois, dans un an
7

Dans un mois, dans un an

Sortie : 1957 (France). Roman

livre de Françoise Sagan

Zéro Janvier a mis 7/10.

Résumé : Les Maligrasse, éditeurs parisiens, reçoivent beaucoup à Saint-Germain des Prés. Alain, le maître de maison, aime en secret une comédienne en quête de gloire. Bernard, romancier velléitaire, tente en vain de séduire une fille insaisissable. Le jeune Édouard, conquérant provincial et désarmé, perd son amour aussitôt qu'entrevu. Et tous, dans l'ivresse des plaisirs mondains, de poursuivre des rêves illusoires tout en faisant le malheur de leurs proches. L'oeuvre de Françoise Sagan est légère, nonchalante, cruelle. On joue, on ment, on s'ennuie, on souffre. Un jour, dans un mois ou dans un an, ses personnages auront cessé d'aimer. Et ils seront à nouveau seuls. Oubliées l'amertume et la tristesse, ils repartiront à la chasse au bonheur.

Annotation :

Il ne se passe finalement pas grand chose dans ce roman de Françoise Sagan, mais c'est un beau portrait de la bourgeoisie parisienne, avec ses figures sans relief mais si intéressantes, ou terriblement ennuyantes, au choix.

Le Cheval évanoui
6.5

Le Cheval évanoui

Sortie : 1966 (France). Théâtre

livre de Françoise Sagan

Zéro Janvier a mis 7/10.

Résumé : Henry-James et Felicity Chesterfield sont présentés à leur futur gendre, Hubert. Cette situation fait ressortir tous les travers familiaux. Une farce grinçante, très british.

Annotation :

Une sympathique pièce de théâtre avec son lot de personnages imparfaits. J'ai bien aimé suivre ce récit agréable de Françoise Sagan.

Bonheur, impair et passe

Bonheur, impair et passe

Sortie : 1964 (France). Théâtre

livre de Françoise Sagan

Zéro Janvier a mis 7/10.

Annotation :

Encore une pièce de théâtre réussie de Françoise Sagan, avec des personnages marquants et un peu fantasques. Toujours aussi agréable.

La Robe mauve de Valentine
6.3

La Robe mauve de Valentine

Sortie : 1963 (France). Théâtre

livre de Françoise Sagan

Zéro Janvier a mis 7/10.

Annotation :

J'ai mis du temps à entrer dans cette pièce de théâtre : le premier acte m'a semblé longuet et futil. Heureusement, le second acte est bien meilleur et m'a vraiment plu. Et puis, deux extraits que j'ai envie de retenir parce qu'ils m'ont beaucoup plu :

"On peut aussi ne ressembler ni à ce que les autres veulent, ni à ce qu'on veut soi-même"

"Il sait que ce qui compte, ce n'est pas ce que fait quelqu'un, c'est quelqu'un. Sa présence."

Ou comment démontrer en quelques mots la justesse de Françoise Sagan à parler du cœur et de l'esprit humain.

Un matin pour la vie et autres musiques de scènes
7.6

Un matin pour la vie et autres musiques de scènes

Sortie : 9 novembre 2011 (France). Roman

livre de Françoise Sagan

Zéro Janvier a mis 7/10.

Résumé : Un matin pour la vie, un dimanche matin comme les autres. Nicole est tirée de son sommeil par le téléphone, fait étrange, si tôt un dimanche, pour cette jeune femme à la vie exemplaire d'héroïne de Sagan. Son amie lui apprend la fin du monde : un missile est lancé vers Paris. San Francisco et Léningrad sont déjà effacés de la carte. Il ne lui reste plus qu'une heure à vivre. Que fait-on dans ces cas-là ? À qui pense-t-on ? Rémi Pelletier laisse sa femme et ses enfants en vacances, il va passer le mois d'août seul à Paris. Cette perspective l'enchante, il peut enfin regarder tranquillement les matchs de football à la télévision. Et pourtant qui va lui recoudre les trois boutons qu'il vient de perdre ? Il ne voudrait pas avoir l'air débraillé lundi au bureau sous prétexte que sa femme n'est pas là. Il y a bien la voisine, Olga, une amie de son épouse, qui a une tête d'oiseau, une voix d'oiseau. Mais on ne peut quand même pas demander à une presque inconnue de recoudre ses boutons sans un minimum de civilité, n'est-ce pas ?

Annotation :

De très bonnes nouvelles de Françoise Sagan, bien meilleur que son recueil de nouvelles "Des yeux de soie" que j'avais lus récemment. J'ai particulièrement aimé découvrir les nouvelles à l'origine de certains romans écrits par la suite par Sagan mais que j'ai lus avant, comme "Les Faux-Fuyants" ou "La laisse".

La Femme fardée
7.6

La Femme fardée (1981)

Sortie : 1981 (France). Roman

livre de Françoise Sagan

Zéro Janvier a mis 8/10.

Résumé : Clarisse Lethuillier est la "femme fardée" du Narcissus. Intriguante et émouvante, elle se balade au bras d'Eric. Un roman aussi triste que burlesque.

Annotation :

Un roman inhabituellement long de Françoise Sagan : plus de 500 pages alors que ses romans dépassent rarement les 200 pages. Le principal effet de cette longueur est qu'elle a permis à l'auteur(e) de développer parfaitement ses personnages. Nous suivons vraiment leur vie et leurs états d'âme pour la petite dizaine de jours que dure la croisière qui sert de cadre à ce récit. Les personnages sont forts, attachants pour certains, et je les ai quitté avec nostalgie à la fin de ce voyage que fut la lecture de ce magnifique roman. Quel délicieux hasard d'avoir gardé ce roman de Françoise Sagan pour terminer ma découverte de ses oeuvres, car c'est peut-être mon préféré.

Lol est aussi un palindrome
6.8

Lol est aussi un palindrome

Sortie : 22 janvier 2015 (France). Culture et société

livre de Mathilde Levesque

Zéro Janvier a mis 8/10.

Résumé : - Je vous ai déjà dit de ne pas vous battre. Enfin, pas avec les poings. Je ne me tue pas à vous apprendre l'argumentation pour rien, quand même. - Mais vous faites quoi quand on vous agresse, vous ? - Eh bien justement, j'utilise les mots, pas les poings ! - Genre le mec il est là, il vous sort son coutal et vous hop hop hop, vous dégainez le Scrabble quoi ! Conçu comme un journal de bord, ce petit livre nous fait partager le quotidien d'une classe de français dans un lycée réputé sensible du 9-3. À travers ces courts échanges entre les élèves et leur prof se dessine une complicité unique où l'ironie - parfois amère - se mêle à l'envie d'apprendre et de s'en sortir. Un condensé décapant d'humour et de créativité. - Madame c'est du gâchis que vous soyez prof. - Ah. - Vous auriez dû être avocate ou politicienne ou chef de gang, vous savez trop embrouiller.

Annotation :

Très joli livre de témoignage d'une professeur de lycée dans une ville de banlieue parisienne. Un hommage magnifique aux élèves avec des dialogues présentés comme véridiques (ce que je crois volontiers) et qui sont très souvent drôles et parfois touchants.

Pile ou face

Pile ou face

Roman

livre de Maxime Collins

Zéro Janvier a mis 5/10.

Résumé : Alexandre a tout pour être heureux. Une copine formidable, un meilleur ami à l’écoute et un groupe de connaissances fantastiques. Il n’est cependant pas toujours heureux. L’adolescence le rend mal dans peau. Ces tonnes de questionnements qui l’attaquent sans cesse le font extrêmement souffrir. Pourquoi ne ressemble-t-il pas aux autres jeunes ? Pourquoi aime-t-il follement sa copine Isabelle en se sentant tout de même attiré vers le charme masculin de son meilleur ami Jean-François ? Expériences, interrogations, orientation, panique… Peut-on aimer deux personnes à la fois ? Est-ce normal d’avoir un contact sexuel avec un copain ? Comment les autres réagiront-ils ? Peut-on jouer à pile ou face avec les gens ? C’est ce que Alexandre apprendra…

Annotation :

Première déception avec ce roman d'un auteur québecois qui nous raconte la vie d'un adolescent qui découvre qu'il est à la fois attiré par les filles et les garçons. Le thème pourrait être intéressant, quoique vu et revu, mais le style est trop banal pour que le résultat soit à la hauteur des attentes.

Comme si de rien n'était

Comme si de rien n'était

Sortie : 2010 (France). Roman

livre de Maxime Collins

Zéro Janvier a mis 6/10.

Résumé : Benjamin, Philippe, Dana et Éric sont amis depuis toujours. Après leurs études, ils sont tous partis vivre à l'étranger, chacun de leur côté, chacun pour vivre une aventure personnelle. Leur histoire est découpée en quatre chapitres qui racontent tour à tour les derniers mois, les dernières semaines ou les dernières heures de ces quatre protagonistes avant leur retour à Montréal, où ils se sont donné rendez-vous. Le livre se referme sur des retrouvailles, durant lesquelles chacun fait mine d'être resté le même, comme si de rien n'était. Comme si ce qu'ils avaient vécu, éloignés les uns des autres, leurs péripéties, leurs drames intimes, n'avaient rien changé à leurs vies.

Annotation :

Je n'aime pas rester sur une mauvaise impression d'un auteur, j'ai donc lu un deuxième roman de Maxime Collins après "Pile ou face" qui m'avait plutôt laissé indifférent. Celui-ci est un peu meilleur. Le style n'est toujours pas grandiose, mais les personnages sont plus intéressants et l'écriture plus littéraire. Sympathique.

Comme si de rien n'était

Comme si de rien n'était

Sortie : 1990 (France).

livre de Marie Cardinal

Zéro Janvier a mis 4/10.

Résumé : Deux femmes. Complices, cousines, amies, elles se parlent et, dans leurs mots, toutes les rumeurs de l'époque, toutes les petites ironies de la vie. La chute du mur de Berlin, les amours enfuies, le temps qui passe, la fin du communisme, un cimetière profané, le mirage des jours heureux, le sublime et le dérisoire, la grande histoire et la petite, les souvenirs d'une année particulière - tant de bruit pour rien ? A quoi tiennent le bonheur et l'effroi ? D'où vient la solitude, et où nous mène-t-elle ?

Annotation :

J'aimais l'idée de lire à la suite deux romans portant le même titre. Malheureusement, je suis passé complètement à côté de ce roman. Le récit se déroule entre 1989 et 1990, où des personnages variés mais tous ou plus moins unis par des liens familiaux vivent à distance la chute du Mur de Berlin, la chute de la dictature en Roumanie, la libération de Nelson Mandela, et tous les événements qui ont rempli l'actualité de l'époque. Au-delà de quelques réflexions intéressants sur le communisme et l'effondrement de l'Union Soviétique, je me suis énormément ennuyé en lisant ce roman.

Les Mots pour le dire
7.6

Les Mots pour le dire

Sortie : 1 février 1977 (France). Roman

livre de Marie Cardinal

Zéro Janvier a mis 7/10.

Résumé : Un de ces romans qui agrippent, fascinent, ne vous laissent de repos que lorsque vous posez les yeux sur les derniers mots. Il s'ouvre sur une sombre impasse pavée que la narratrice arpente trois fois par semaine, au rythme de l'analyse qu'elle décide d'entreprendre. Sa détresse est telle que les médecins et leurs prescriptions ne peuvent, n'ont jamais rien pu pour elle. La solution est ailleurs, dans les méandres de son passé qu'elle se décide à forer, au risque d'endurer au début des souffrances plus dévastatrices, semble-t-il, que le mal. Alors, peu à peu filtre la lumière. Celle que la conscience met à jour, réduisant l'angoisse, anémiant la névrose, acculant le silence aux mots.

Annotation :

Après le décevant "Comme si de rien n'était", j'ai voulu donner une seconde chance à Marie Cardinal avec ce "roman" que l'on devine autobiographique sur une femme qui lutte contre la dépression par le biais d'une psychanalyse. C'est un roman difficile à lire, par le thème abordé mais aussi par son style, assez décousu et parfois pesant, avec des divagations dont on ne comprend le sens et l'intérêt que plusieurs pages plus loin. Malgré cette difficulté, c'est un très beau roman sur la dépression et la psychanalyse, pour peu qu'on s'intéresse à ces deux sujets.

La Lettre au capitaine Brunner

La Lettre au capitaine Brunner

Sortie : 29 janvier 2015 (France). Roman

livre de Gabriel Matzneff

Zéro Janvier a mis 7/10.

Résumé : Un chagrin d'amour, cause du suicide de son cousin Cyrille ? Nil n'y a jamais cru, mais cela s'est passé il y a si longtemps, il n'y pense plus. Le seul chagrin d'amour qui l'occupe, c'est le sien : la belle Constance vient de le plaquer. N'était cette rupture, dans son cercle amical, tout va bien. Grâce à la loi votée à Paris, Nathalie et sa jeune amante Lioubov projettent de se marier au consulat général de France à Naples ; Mathilde, dont le premier long métrage, Les Pantoufles de Don Alfonsetto, reçoit un accueil enthousiaste de la critique italienne, et Raoul, son ex demeuré proche, seront leurs témoins ; le bruit court que le hiéromoine Guérassime, qui exerce son apostolat à Venise, à Naples et au monastère Saint-Barsanuphe, dans le Gard, sera prochainement sacré évêque. Qu'enferme le dossier constitué au lendemain de la Libération par l’avocat Davydoff qui soudain perturbe cette harmonie ? Quels cadavres oubliés ressuscite-t-il ? Quel est le secret qui fut jadis la vraie raison du suicide de Cyrille et, en 2014, bouleverse la vie de Nil ? Quel rôle a joué dans celle de leur famille le Hauptsturmführer SS Brunner ? Quels sont ces péchés d’autrui surgis du passé dont on veut que Nil porte le poids ?

Annotation :

Un roman globalement réussi mais difficile à résumer, car le récit part un peu dans tous les sens, sur plusieurs chronologies, sur plusieurs thèmes. L'autour nous parle tout de même énormément des aristocrates russes ayant quitté la Russie après la révolution de 1917, et de leurs descendants. L'Eglise orthodoxe est également très présente dans ce roman. J'ai lu tout cela avec plaisir, même si tout ne m'a pas passionné et que la fin m'a semblé arriver très vite, comme s'il manquait un chapitre pour clore véritablement l'histoire.

L'Essaimdicat

L'Essaimdicat

Sortie : 19 décembre 2008 (France). Roman

livre de Thibault Guérin

Zéro Janvier a mis 7/10.

Résumé : Le monde de l'entreprise du côté des abeilles. Une caricature des mouvements sociaux en forme de parabole La ruche "Les hortensias" n'est en rien différente des autres... Sauf qu'il y a Claudine, une abeille qui pense que les conditions de travail des abeilles doivent passer avant la production du miel. Elle s'exprime bien, et regorge d'idées nouvelles. Elle finit par entraîner ses consœurs dans une spirale de revendications plus ou moins justifiées, que les arguments de rentabilité de Margot, la reine, ne parviennent pas à apaiser. Et il est vrai que, pour les abeilles, la vie devient plus agréable...

Annotation :

Un récit sympathique dans une ruche où les abeilles ouvrières commencent à revendiquer des droits et de meilleures conditions de travail face à la reine, elle-même sous la pression du propriétaire humain de la ruche. C'est un joli récit de la lutte pour le progrès social (les congés payés, l'assurance maladie, la retraite, etc.) tout en mettant en exergue les présupposés excès de certaines positions syndicales. La morale finale (le méchant mais en fait gentil propriétaire humain est obligé de vendre la ruche en Chine pour payer sa maison) m'a un peu gêné.

L'Amour et les forêts
6.9

L'Amour et les forêts

Sortie : 21 août 2014 (France). Roman

livre de Éric Reinhardt

Zéro Janvier a mis 8/10.

Résumé : Récit poignant d'une émancipation féminine, L'amour et les forêts est un texte fascinant, où la volonté d'être libre se dresse contre l'avilissement.

Annotation :

Un roman magnifique. Le début est prenant même si la mise en scène du narrateur-auteur qui rencontre sa lectrice m'a semblé un peu facile et artificielle. La suite est troublante et splendide dans son horreur. Un très grand roman.

Madame
6.5

Madame

Sortie : 20 août 2014 (France). Roman

livre de Jean-Marie Chevrier

Zéro Janvier a mis 7/10.

Résumé : C’est une étrange éducation que Madame, veuve excentrique et solitaire, s’obstine à donner au fils de ses fermiers dans un lointain domaine.

Annotation :

Une vieille châtelaine se prend d'affection pour le fils du couple de fermiers voisins. Le récit est sans surprise mais raconté avec style. Un bon roman.

Le Langage perdu des grues
6.3

Le Langage perdu des grues

The Lost Language of Cranes

Sortie : 1988 (France). Roman

livre de David Leavitt

Zéro Janvier a mis 8/10.

Résumé : Quand Philip, un jeune New-Yorkais qui a décidé de vivre ouvertement son homosexualité, révèle enfin son secret à ses parents, il n'imagine pas toutes les conséquences de son aveu. Rose et Owen sont d'autant plus bouleversés que cet aveu survient au moment où ils doivent affronter une grave crise. Locataires menacés d'expulsion, ils vivent une remise en cause, tant morale que matérielle, de leur existence tout entière. Existence qui recèle des zones d'ombre : le père de Philip lutte lui-même depuis des années contre ses propres tendances homosexuelles. La déclaration intempestive du fils chamboulera cet équilibre précaire.Leavitt, sismographe des cataclysmes ordinaires, se plaît à entrer en scène à ce moment critique. Il guette la cellule familiale sur le point d'imploser, il sonde la vérité fragile. Moralité : peut-on se comprendre, doit-on tout se dire ? La fable de l'enfant-grue esquisse une réponse.

Annotation :

Un très beau roman sur une famille qui traverse une période de doutes et de difficultés. C'est joliment écrit, les personnages sont attachants et même les personnages secondaires ont droit à une "histoire" qui leur ait propre et les rend "vivants". Une très belle réussite.