Petit Fan de Batman deviendra grand !

Alors que France 3 diffuse pendant quelques mois en 1994 la célébrissime série animée Batman produite par Bruce Timm pour Warner Bros., de nombreux trentenaires français sont devenus des fans du personnage à cette époque. Dans les années 2000, puis 2010, Chris Nolan, Rocksteady et Urban Comics ont ...

Afficher plus

Liste de

93 BDs

créee il y a plus de 11 ans

 · 

modifiée il y a environ 1 mois

Batman : Année Un
8
1.

Batman : Année Un (1987)

Sortie : août 1988 (France).

Comics de Frank Miller

Loïc l'a mis dans ses coups de cœur.

Annotation :

1 -- LES GRANDS CLASSIQUES, LES CHEFS D’ŒUVRE, LES IMMANQUABLES.

Batman Year One est LE chef d’œuvre indiscutable, mémorable, formidable, imbattable, incommensurable et surtout éternel et intemporel de Franck Miller (à l'écriture) et David Mazzucchelli (au dessin).
Accessible et magnifique, il présente l'avantage de raconter les débuts de Batman après l'event "Crisis On Infinite Earths". Tous les arguments pour faire de cet arc culte (publié dans Batman #404-407, en 1987) un point de départ idéal.

[ Note : "Crisis On Infinite Earths" est une maxi-série événementielle écrite par Marv Wolfman et dessinée par George Pérez en 1985. Il s'agit d'un des événements les plus marquants de l'histoire des comics, du moins celle de DC Comics. Brassant et digérant 50 ans de continuité aussi complexe que passionnante, la série met à plat tout l'univers partagé DC sans toutefois en nier l'héritage. Noob qui débarque dans les comics : reviens dans quelques années pour t'y attaquer ! A voir plus loin dans la liste. ]

Batman : Un long Halloween
8.3
2.

Batman : Un long Halloween (1996)

Sortie : octobre 1996 (France).

Comics de Jeph Loeb

Loïc l'a mis dans ses coups de cœur.

Annotation :

* Commentaire à réécrire*
Premier tome du tryptique "Halloween", cette œuvre est une merveille autant dans l'écriture avec cette narration intelligente et subtile que dans les dessins avec cette noirceur inimitable.
Un must have absolu à lire juste après Year One.
Attention : ce récit est hors continuité même s'il est parfois perçu comme une suite de Year One (de Miller).

Batman : Amère Victoire
8
3.

Batman : Amère Victoire (1999)

Sortie : 1999 (France).

Comics de Jeph Loeb

Loïc l'a mis dans ses coups de cœur.

Annotation :

* Commentaire à réécrire*
Second tome de la série des Halloween dans la même veine. De très bonne facture.

Batman : The Dark Knight Returns
8.1
4.

Batman : The Dark Knight Returns (1986)

Sortie : 1987 (France).

BD de Frank Miller

Loïc l'a mis dans ses coups de cœur.

Annotation :

Batman : The Dark Knight Returns est une mini-série en 4# écrite et dessinée par Franck Miller en 1986. Elle trône au Panthéon des chefs d’œuvres de l'Histoire des comics pour tout un tas de raisons qu'il serait vain de tenter d'expliquer.

Pour sa complexité et son extrême richesse narrative, pour sa singularité tout autant que son génie graphique et iconique, pour son côté politique, idéologique et virulent, TDKR (c'est comme ça qu'est surnommée la série) est assez difficile d'accès et nécessite une expérience comics assez poussée pour en apprécier toute la substance. Mais elle est assurément un classique indispensable dont nous devrions tous chérir l'existence en des temps où la culture fait pâle figure.

[ La série a été adaptée par Warner Animation en 2012 et le résultat est excellent. Je suis loin (très loin) d'être un amateur des adaptations animées mais il faut admettre que Warner connait bien son métier (Bruce Timm behind !) et qu'en l’occurrence le film se regarde avec grand plaisir pour un fan de comics DC.
A noter aussi que le film Batman v. Superman de Z. Snyder avait pour vocation première d'adapter la série, ce qui était une motivation fort louable (surtout avec Ben Affleck). Mais les huiles de Warner Bros en ont décidé autrement. ]

Batman : Année 100
6.9
5.

Batman : Année 100 (2006)

Sortie : 20 octobre 2015 (France).

Comics de Paul Pope

Loïc l'a mis dans ses coups de cœur.

Annotation :

"En tant que personnage, Batman est un diamant incassable... il ne se brisera jamais". Franck Miller.
"Depuis le Batman de Bob Kane en 1939, nous avons vu d'infinies variations autour du thème, et chacune forme une facette étincelante du diamant pur et incassable qu'est l'original". Paul Pope.

Des propos particulièrement d'actualité.

Paul Pope est un personnage unique du monde des comics, artiste complet et extrêmement atypique. Après quelques one-shots remarqués (dont l'excellent "Batman Berlin", présent dans cette édition Urban Comics), il signe en 2006 un titre complètement culte sous forme d'hommage méta au personnage de Batman : "Batman, Year 100". Visuellement exceptionnel, le titre sert une histoire passionnante et propice à la réflexion méta sans que celle-ci ne tombe dans la surenchère à l'hommage facile (comme le titre pourrait le laisser craindre). Un chef d'œuvre incontournable. Culte.

Killing Joke
8.1
6.

Killing Joke (1988)

Sortie : 7 mars 2014 (France).

BD de Alan Moore

Loïc l'a mis dans ses coups de cœur.

Annotation :

Quand Alan Moore s'attaque à Batman ça donne ce novel très réussi, bien écrit et très beau (dessins - rares ! - de Brian Bolland). Pour moi, la meilleure histoire du Joker de tous les temps.

Pour les 80 ans de Batman en 2019, Urban Comics a republié ce classique en y intégrant les deux versions colorisées : l'originale de John Higgins (cf. lien ci-dessous) et celle de 2008 par Brian Bolland lui-même qui détestait la version de Higgins (qui est par ailleurs le coloriste du classique "Watchmen" du même Alan Moore). Urban propose également le script complet d'Alan Moore avec les planches originales en N&B aposées à chaque page. Une très belle version pour un chef d'oeuvre riche et intemporel.
(
http://www.washingtonheightswarlord.com/KJC29.jpg)

[ Ce novel a servi de base très fugace et indirecte à l'excellent film "Joker" de Todd Philipps, sorti également en 2019. ]

Batman : Silence
7.6
7.

Batman : Silence (2002)

Sortie : 2004 (France).

Comics de Jeph Loeb

Loïc l'a mis dans ses coups de cœur.

Annotation :

*commentaire à réécrire après relecture

(attention, un jeu de mot de ouf s'est glissé dans ce commentaire)

Silence est un arc inclus dans la série 'Batman' qui court sur l'année 2003 et qui relate l'affrontement entre Batman et un nouvel ennemi dont je vous tairai le nom...
Le bouquin est beau, majestueux. L'histoire est solide, très bien écrite (Loeb... Cf. plus haut) et les dessins de Jim Lee sont excellents, très modernes et bourrés de détails.
Aucune raison de ne pas lire cet album ci ce n'est éventuellement son prix (35€) et encore le bouquin est maousse !

Élégie pour une ombre - Batwoman, tome 0
7.6
8.

Élégie pour une ombre - Batwoman, tome 0 (2009)

Sortie : 22 juin 2011 (France).

Comics de Greg Rucka

Loïc l'a mis dans ses coups de cœur.

Annotation :

Cet arc prend place juste après "Final Crisis" (durant lequel Bruce Wayne subit quelques contrariétés...). Pour quelques numéros, Batman déserte les pages de Detective Comics et Greg Rucka est invité à (re)venir raconter une histoire sur un des personnage de la maxi-série "52" dont il avait la charge quelques années plus tôt : Kate Kane a.k.a. Batwoman.
Rucka est un scénariste important des années 2000 qui a écrit une foule de récits classiques chez DC durant cette période (voir plus loin dans cette liste). "Élégie" est un chef d'oeuvre des comics, considéré comme un récit majeur grâce à la qualité de sa narration, à la porté des ses thématiques sociétales mais aussi pour l'incroyable prestance des dessins de J.H. Williams III. Ce dernier est un artiste rare qui produit ici une partition magistrale. Rien que pour ses découpages uniques et ses planches hyper léchées, ce livre se doit d'être lu par tout amateur de comics. Mais, bien au-delà de la mythologie Batman, il s'agit d'un des plus beaux titres publiés par DC ces dernières années.

[ A noter que Batwoman possède une continuité assez complexe. Cette Kate Kane est en fait le seconde Batwoman de l'histoire de DC. Les éléments de contexte sont bien rappelés par Urban dans cette édition. En outre, l'histoire racontée dans cet album est la suite des événements survenus dans 52 (en cours de parution en France). Cependant, cela reste très accessible. Enfin, on retrouve Batwoman dans le run de Grant Morrison (voir plus bas dans la liste), ainsi dans sa propre série New 52, publiée en intégralité par Urban (mais non lue par votre serviteur). Enfin, en 2016 DC lance Rebirth qui remet également Batwoman au premier plan, notamment dans la série Detective Comics de James Tynion IV (série correcte et recommandable malgré des faiblesse d'écriture) et dans sa propre série, dessinée entre autres par l'illustre Steve Epting. ]

Batman : La Légende (Adams), tome 1
7
9.

Batman : La Légende (Adams), tome 1 (2018)

Sortie : 6 juillet 2018 (France).

Comics de Leo Dorfman, Frank Robbins, Cary Bates, Bob Haney, Mike Friedrich, Dennis O'Neill et Neal Adams

Loïc l'a mis dans ses coups de cœur.

Annotation :

A le toute fin des années 60, un jeune dessinateur impétueux va révolutionner DC et les comics du Bronze Age en métamorphosant complètement le personnage du Chevalier Noir. Bien aidé par le responsable éditorial Julie Schwartz, l'encreur et éditeur Dick Giordano et le scénariste Denny O'Neil, Neal Adams va proposer une version plus sombre et définitive de Batman afin de faire basculer l'éditeur (en souffrance face à Marvel) dans une nouvelle ère.

Passée cette perspective purement historique, les histoires proposées dans ce gros recueil en deux volumes (réédité récemment par Urban Comics) ont parfaitement traversé l'épreuve du temps et demeurent toutes excellentes à lire encore aujourd'hui. On pourra citer par exemple les The Brave & The Bold, scénarisés par l'illustre Bob Haney (et qui seront repris par la suite par le légendaire Jim Aparo aux dessins - toujours avec Haney), dans le premier volume, les histoires sur le Man-Bat par Frank Robbins, celles autour de Ra's Al Ghul avec ce fameux duel iconique dans le désert (une scène culte), le "Secret des sépultures vacantes" ou encore (la liste étant loin d'être exhaustive), le "Fantôme des cieux meurtriers" (tout un programme), récits également mythiques du début des années 70.
En somme, un immense classique à connaître.

[ NB : A découvrir plus loin dans cette liste l'immense classique de Dennis O'Neil et Neal Adams : Green Lantern / Green Arrow. ]

Batman et les Monstres
7.4
10.

Batman et les Monstres (2006)

Sortie : 20 octobre 2017 (France).

Comics de Matt Wagner

Loïc l'a mis dans ses coups de cœur.

Annotation :

"Les Monstres" de Hugo Strange et "Le Moine Fou" sont parmi les toutes premières histoires publiées à la création du personnage du Batman par Bob Kane en 1939 (avec Gardner Fox et Bill Finger au scénario). L'artiste complet Matt Wagner (connu notamment pour sa série creator-owned "Grendel" ou encore la mini-série "Trinity") lance en 2006 deux mini-série en 6# remettant au gout du jour ces deux histoires canoniques, dans la cadre de la continuité post-Year One.

Wagner réussit l'exercice avec brio car les deux récits (pensés comme la suite l'un de l'autre) sont très prenants, bien rythmés et présentant une ambiance bien maîtrisée. Le personnage et ses thématiques sont bien comprises de l'auteur et ces deux histoires fondatrices de l'iconographie Batman sont largement recommandables.
Mais Wagner est également un excellent dessinateur et son utilisation des fusain fait merveille dans ces planches sombres servant l'ambiance occulte et l'intrigue pesante. Des planches magnifiques pour un titre de toute beauté.
A noter que les histoires originales publiées dans les numéros Detective Comics #31-32 et Batman #1 (en 1939 et 1940) sont présentées dans cette édition. Même si les numéros sont très difficiles à lire, ils restent intéressants pour les passionnés ou les curieux, permettant de se faire une idée de ce qui a changé en 80 ans (comme cette morale exacerbée qui ne l'était pas tant que ça à l'époque).

A noter enfin que les éditeurs de DC ont fait en sorte que ces récits soient la suite directe de Year One. Batman est encore très inexpérimenté et Gordon est encore capitaine. En outre Le Joker et consorts ne sont pas encore là. D'ailleurs le titre est aussi le prélude l'arc "Prey", publié dans "Legends Of The Dark Knight" et écrit pas Doug Moench au début des années 90 et qui raconte une lutte plus psychologique entre Batman/Bruce Wayne et Hugo Strange (à lire dans "La Proie d'Hugo Strange" chez Urban Comics, non présent dans cette liste). Ils sont aussi un prélude au récit "The Man Who Laughs" de Ed Brubaker (et dessiné par Doug Mahnke), publié quelques mois avant et qui raconte l'apparition du Joker à Gotham, respectant ainsi l'apparition originale des personnages de l'époque. Tous ces récits, ainsi que "The Long Haloween" ou "Gothique" (de Grant Morrison, voir plus bas dans la liste) notamment font partie de ce qu'on appelle la continuité post-Year One, modernisant les premières aventures de la vie du Chevalier Noir.

Mad Love
7.6
11.

Mad Love (1993)

Sortie : 11 décembre 2015 (France).

Comics de Bruce Timm et Paul Dini

Annotation :

Mad Love est un récit très court écrit par Paul Dini et Bruce Timm, deux légendes des comics, en particulier pour avoir produit la série animée Batman des années 90 dont beaucoup de trentenaires fans de pop-culture se réclament (coucou, c'est moi !).
D'ailleurs ce one-shot était à la base pensé dans le cadre de la série mais a été transformé en comics, en tant que hors-série de Batman Adventures... avant d'être adapté en animé. La boucle est bouclée.

Bruce Timm est une légende et son coup de crayon est très rare dans les comics, lui qui est plutôt resté du côté de l'animation. A noter que l'oeuvre demeure de portée adulte et moderne. Une lecture incontournable.

[Ceux qui sont intéressés par l'oeuvre de Paul Dini trouveront leur bonheur dans la suite de cette liste. Ils peuvent aussi jeter un œil à son OGN chez Vertigo "Dark Night: A True Batman Story" (écrite en 2016, dessiné par Eduardo Risso), qui raconte l'agression dont il a été victime alors qu'il écrivait sur la série en 1993 et comment celle-ci a remis en perspective son appréhension de la culture populaire et des comics. Une lecture très intéressante mais qui, j'insiste, n'est pas un comics Batman. ]

Batman : White Knight - Version N&B
8.4
12.

Batman : White Knight - Version N&B (2018)

Sortie : 26 octobre 2018 (France).

Comics de Sean Murphy

Loïc l'a mis dans ses coups de cœur.

Annotation :

Sean Murphy est artiste complet, ayant débuté par la publication d'un OGN en N&B au début des années 2000 : ("Off Road" chez Boom Studios, plutôt sympa, par ailleurs) avant de publier une série au succès critique énorme : "Punk Rock Jesus" (chez Vertigo) en 2013. Il s'est surtout fait un (gros) nom grâce à son incroyable talent de dessinateur, ayant su se rapprocher de scénaristes de renom au cours des années 2010 : Scott Snyder ("The Wake" chez Vertigo), Mark Millar (Chrononauts, chez Image), Rick Remender (Tokyo Ghost, chez Image), Grant Morrison ("Joe The Barbarian", chez Vertigo), etc. En 2017, il annonce ne plus vouloir travailler avec d'autre scénariste et être à l'œuvre sur une série Batman "hors-continuité". Ca donnera "White Knight" et c'est une énorme réussite.

Déjà, l'œuvre est incroyable visuellement ! Sur ce premier opus, Murphy se surpasse sur l'intégralité des planches, très détaillées et parfaitement aboutie. Son amour de l'univers de Gotham transparaît clairement. En outre, son scénario est osé et assez iconoclaste, même si le style est encore un peu maladroit et que l'objectif politique n'est pas rempli (le comparatif avec "The Dark Knight Returns" ne tient pas). Reste que l'auteur réinvente avec talent cet univers, le presse et le secoue pour faire ressortir un propos pertinent, original... et terriblement jouissif !

[ A noter qu'une suite a été publiée assez rapidement : The Curse Of The White Knight, tout aussi excellent. Urban Comics a publié les deux volumes, dans les deux cas avec une version Deluxe N&B magnifique et hautement recommandée par votre serviteur. ]

Batman – Créature de la nuit – édition Noir & Blanc
7.4
13.

Batman – Créature de la nuit – édition Noir & Blanc (2020)

Sortie : 4 septembre 2020 (France).

Comics de Kurt Busiek

Loïc l'a mis dans ses coups de cœur.

Annotation :

Même si ce titre est sorti récemment (2017-2019 pour la sortie singles), on peut raisonnablement le classer dans les classiques sur le Chevalier Noir. Le titre est le pendant pour Batman de "Superman : Identité Secrète" (voir plus loin dans la liste), c'est à dire une mise en abymes métafictionnelle du personnage. Kurt Busiek est un érudit et un passionné de comics qui n'aime rien tant qu'explorer et mettre à nu la psyché des personnages et jouer avec leurs symbolismes. Il livre ici un récit très intelligent et intimiste, servi par des dessins somptueux de John Paul Leon.

A noter que Urban Comics a publié deux versions de ce novel : un en couleur et un en N&B.

[ Note 1 : Ce récit m'a beaucoup fait penser à Kill or be Killed de Ed Brubaker et Sean Philipps, publiée chez Image Comics. Lisez-le !

Note 2 : Kurt Busiek est l'auteur de deux monuments de l'Histoire des comics publiés chez Marvel : "Marvels" publié en 1993 avec Alex Ross (Ross réalisera le pendant DC de ce chef d'oeuvre quelques années plus tard : "Kingdom Come" - voir plus loin dans la liste), et "Avengers Forever" avec Carlos Pacheco. Deux récits incontournables (quoique le second ne soit pas le plus accessible qui soit). ]

Batman : Noël
7.2
14.

Batman : Noël (2011)

Sortie : 7 décembre 2012 (France).

Comics de Lee Bermejo

Annotation :

Cet album est un roman graphique pur, publié directement en OGN (pas de chapitrage) établissant une métaphore scénaristique avec le roman de Charles Dickens 'A Christmas Carol' (Un Chant de Noël).
Si le scénario comporte quelques défauts liés à son caractère artificiel (quoiqu'intelligent néanmoins), ce comics se manifeste par son immense prestance graphique.

Jeune autodidacte, puis formé à l'école Wildstorm de Jim Lee, Bermejo est un génie qui se surpasse ici avec des planches exceptionnelles de justesse. Il s'agit d'une de ses plus récentes productions DC, bien après 'Joker' (non présent dans cette liste mais jouissant d'une bonne réputation) et 'Luthor' (voir plus bas).

Je le mets dans les "classiques" pour sa singularité et sa valeur plus artistique que divertissante.

Batman : Sombre Reflet - Intégrale
7.6
15.

Batman : Sombre Reflet - Intégrale (2016)

Sortie : 18 novembre 2016 (France).

Comics de Scott Snyder

Annotation :

2 -- LE RUN DE SCOTT SNYDER (DE 2011 à 2018).

Scott Snyder prend le titre Detective Comics en Janvier 2011 et propose en 11 numéros un arc mémorable servi par une ambiance noire et suintante que les artistes Jock et Francavilla n'auraient pas pu mieux mettre en pages.
A noter qu'il est fait référence à des événements de "Batman Year One".

Batman : Les Portes de Gotham
7
16.

Batman : Les Portes de Gotham (2011)

Sortie : 16 mai 2014 (France).

Comics de Kyle Higgins et Scott Snyder

Annotation :

Mini-série écrite juste avant le passage au New 52. Snyder (ici bien aidé par Kyle Higgins) s'échauffe avant son super-arc 'La Cour des Hiboux'.

Le statu-quo de ces deux premiers volumes du run de Snyder est dicté par les intrigues de Grant Morrison, décrites un peu plus loin dans cette liste.

[ Pour l'instant, cette mini-série en 5# n'est disponible en VF que dans un H.S. presse. Mais il devrait réintégrer le catalogue librairie un jour ou l'autre. En outre, il est disponible en occasion. ]

La Cour des hiboux - Batman, tome 1
7.9
17.

La Cour des hiboux - Batman, tome 1 (2012)

Sortie : 8 juin 2012 (France).

Comics de Scott Snyder

Loïc l'a mis dans ses coups de cœur.

Annotation :

[ Ce qu'on appelle les "New 52" est une grande opération de remise à zéro de toutes les séries DC, mêmes les historiques 'Action Comics' et 'Detective Comics', en 2011. Il a coincidé, à quelques mois près, avec l'entrée sur le marché français de l'éditeur Urban Comics, qui reprend la franchise DC (et Vertigo) en VF - et qui va grandement s'appuyer sur ce relaunch.
La particularité est que les univers repartent à zéro (en cassant plus ou moins la continuité selon les séries) mais aussi la numérotation. Une grande opération qui avait pour but de ramener un nouveau public frais. Urban ayant, à juste titre, largement surfé sur la vague, les titres publiés sont nombreux et donc nombreux dans cette liste.
Batman fait partie des séries assez peu impactées en terme de continuité après le run de Grant Morrison (voir plus loin dans la liste). Néanmoins il s'agit d'un excellent point de départ, le couple d'artistes Snyder/Capullo ayant opéré un excellent travail sur le personnage. ]

La Cour des Hiboux est assez proche de l'idée de génie et ce premier arc fera date dans l'histoire des runs sur Batman. L'introduction de cette nouvelle version du Batverse est le fruit d'un excellent travail d'écriture de Scott Snyder qui fait de la ville de Gotham un héros à part entière. En outre, la personnalité graphique des ergots en font une Némésis parfaite à Batman, l'effet est immédiat !

La couverture est de Jim Lee.

La Nuit des hiboux - Batman, tome 2
7.4
18.

La Nuit des hiboux - Batman, tome 2 (2013)

Sortie : 12 avril 2013 (France).

Comics de Scott Snyder

Annotation :

Suite et fin de l'arc 'La Cour des Hiboux'. L'histoire se recentre sur le personnage de Bruce Wayne et un élément de son passé (on en revient souvent là avec Snyder). Ce n'est pas toujours très subtil mais c'est dynamique et graphiquement toujours très audacieux. En revanche, l'Annual #1 dessiné par Jason Fabok est décevant.

A noter que l'arc La Cour des Hiboux a donné lieu à un cross-over très réussi avec l'univers de Nightwing.

La couverture est de Jason Fabok.

Le Deuil de la famille - Batman, tome 3
7.4
19.

Le Deuil de la famille - Batman, tome 3 (2013)

Sortie : 14 février 2014 (France).

Comics de Scott Snyder et James Tynion IV

Loïc l'a mis dans ses coups de cœur.

Annotation :

Capullo baisse un peu de rythme dans cet arc qui voit le personnage du Joker entrer en course. Les dessins sont moins soignées mais le niveau de qualité de l'écriture est toujours très bon. Les thématiques sous-jacentes au Joker sont plutôt intéressantes : le cercle vicieux de l'amour et de la haine, le sens de l'héroïsme, du nihilisme et de la folie, les différentes facettes du crime...
Un arc qui comme le précédent a donné lieu à un cross-over avec les autres séries du Batverse.

L'An Zéro, 1ère Partie - Batman, tome 4
7.1
20.

L'An Zéro, 1ère Partie - Batman, tome 4 (2014)

Sortie : 3 octobre 2014 (France).

Comics de Scott Snyder et James Tynion IV

Loïc l'a mis dans ses coups de cœur.

Annotation :

Zero Year, c'est l'arc qui fait débat. Editorialement, il s'agit de la fameuse période "Il y a 5 ans" de toutes les séries N52. Le problème c'est que tous les éléments de la continuité Batman sont toujours canoniques (notamment tous les "Robin" et leur passif) alors qu'ils sont issus d'un historique sensé être caduque. Tout ceci est confus pour les habitués/connaisseurs de la mythologie Batman, en particulier ceux qui ont la chance d'avoir lu le run de Grant Morrison (voir plus loin). Néanmoins, cela génère un nerd-débat dont je suis plus que client !

L'arc propose la version des origines de Batman pour ce reboot N52. Elle s'imbrique bien avec l'arc précédent (le relire juste avant est une bonne idée) car elle raconte en plus de celles de Batman les origines du Joker. Celles-ci sont bien racontées, à la Snyder, avec du rythme et des éléments d'intrigue savamment distillés.

A noter qu'avec Rebirth, la grande opération de remise à plat en 2016, cet arc narrant les origines de Batman reste canonique sans pour autant rendre caduque le "Year One" de Frank Miller. Une bizarrerie à prendre ou à laisser mais sans grande importance, comme le rappelle Scott Snyder dans son excellent "Batman: Lost #1" en 2017, dans le cadre de son super-event "Metal".

L'An Zéro, 2ème Partie - Batman, tome 5
7.1
21.

L'An Zéro, 2ème Partie - Batman, tome 5 (2015)

Sortie : 13 février 2015 (France).

Comics de Scott Snyder

Loïc l'a mis dans ses coups de cœur.

Annotation :

Ce cinquième tome est LE véritable hommage à Year One, de Franck Miller. On retrouve aussi des hommages au Batman de Kane et Finger, à TDKR et l'univers de Chris Nolan.

Passé, présent, futur - Batman, tome 6
6.3
22.

Passé, présent, futur - Batman, tome 6 (2015)

Sortie : 3 juillet 2015 (France).

Comics de Gerry Duggan, Marguerite Bennett, James Tynion IV et Scott Snyder

Annotation :

Du (juste) bon et du moins bon dans ce sixième tome du run de Scott Snyder, un album de transition composé quasiment que de One-Shots pré et post-Eternal (maxi-série parallèle à l'arc Zero Year). La thématique de l'album est aussi de voir des dessinateurs "star" se montrer sur Batman dans le run de Snyder.

Si Scalera et Murphy (en fin d'album) produisent deux excellentes pépites, Kubert, Maleev (qui a du se tromper de bureau, lui alors plutôt habitué à Marvel et à Brian Bendis) et Wes Craig se ratent sur les différents O.S. et back-up proposés ici. (Ceci ne remettant pas en cause leur statut d'artiste de renom.)

Un album très dispensable si on est pas (très) curieux et/ou collectionneur. La couverture est signée Greg Capullo pour Detective Comics #27 (dont le back-up de Scott Snyder et Sean Murphy est présent dans cet album).

Mascarade - Batman, tome 7
7.4
23.

Mascarade - Batman, tome 7 (2015)

Sortie : 13 novembre 2015 (France).

Comics de James Tynion IV et Scott Snyder

Annotation :

Seconde version du Joker de Snyder, version "bigger-badder". Partie graphique décévante et scénario autant méta que mystérieux, Endgame ("Fini de Jouer" en VF, ouuuuh...) est un arc un peu embarrassant.

On trouve d'abord l'arc principal très peu inspiré (sauf le premier numéro assez audacieux) puis des back-up de James Tynion IV sous-forme de sous-histoire mythologique pas très convaincante. A noter la présence d'un back-up dessiné par Dustin Nguyen (le dernier), et ça, c'est TOUJOURS un plaisir !

En fait, le tout est sauvé par le très bon Annual #3 de Roge Antonio (dessinateur Brésilien plutôt inconnu, qui signe également le #4 - dans le tome 8). Scénario inspiré et conséquent, dessins au niveau, le numéro distille un peu de fascination dans cet album qui en manquait cruellement. Alors oui, "sauvé", car mis en toute fin d'album, il permet que la sensation de lecture ne soit pas si mauvaise finalement.

Pour moi on tient ici le premier vrai faux-pas de ce run car Snyder ET Capullo sont en manque d'idée. Mais Urban a clairement pris le parti d'être le plus complet possible sur le Chevalier Noir - qui est une poule aux œufs d'or absolue pour l'éditeur et tant mieux - et forcément, il y a des moments où c'est moins bien, tout simplement.

La Relève, 1ère Partie - Batman, tome 8
6.7
24.

La Relève, 1ère Partie - Batman, tome 8 (2015)

Sortie : 27 mai 2016 (France).

Comics de Brian Azzarello et Scott Snyder

Loïc l'a mis dans ses coups de cœur.

Annotation :

Malgré les bizarreries d'édition propres à Urban Comics, ce nouvel arc avec son statu-quo tout nouveau tout beau (DC You, Juin 2015) est bien plus inspiré que le précédent. Le #44, dessiné par Jock, fera date pour sa qualité littéraire et graphique.

A noter qu'avec DC You, les auteurs opèrent un changement important dans la série. Là où le ton étaient assez pompeux et grandiloquent dans le (très décevant) tome précédent, il est ici plus léger avec même un peu d'humour. En outre Snyder en profite pour glisser quelques propos assez politiques et personnels et l'effet est là.

La Relève, 2è Partie - Batman, tome 9
6.5
25.

La Relève, 2è Partie - Batman, tome 9 (2016)

Sortie : 10 novembre 2016 (France).

Comics de James Tynion IV et Scott Snyder

Loïc l'a mis dans ses coups de cœur.

Annotation :

Dans ce 9° et dernier volume de la série Batman version N52, Snyder et Capullo achèvent leur arc Superheavy débuté dans le tome 8. Pas mal de bonnes idées et une partie graphique de qualité. En outre le destin de Bruce Wayne/Batman est intéressant.
L'album vaut aussi le détour pour les numéros #51 et #52 sur lesquels se termine la série. Dans le numéro #51, Snyder reprend la chronique "La Visage de Gotham" (introduite au tout début de la série) pour s'adresser directement au lecteur et lui livrer un message d'adieu poignant.
Le numéro #52 (dessiné par Riley Rossmo et écrit par James Tynion IV) vaut également le détour pour l'hommage qu'il rend à la série.

***

Cet album compile donc les derniers numéros du run de Scott Snyder et Greg Capullo sur la série Batman dans sa version New 52. A l'issue de ce dernier volume, c'est le retour à l'ancienne continuité pré-N52 ("Rebirth", Mai 2016), Tom King reprend le titre Batman (à venir dans cette liste) et Snyder part sur "SA" série All-Star Batman avec, pour le premier arc en tout cas, le très clivant John Romita Jr aux dessins. Quant à Greg Capullo, il rejoint Millar chez Image. Il revient chez DC en 2017 avec "Dark Nights : Metal".

Mon Pire Ennemi - All Star Batman, tome 1
6.7
26.

Mon Pire Ennemi - All Star Batman, tome 1 (2017)

Sortie : 15 septembre 2017 (France).

Comics de Scott Snyder

Annotation :

Avec Rebirth, Snyder quitte le titre Batman mais sa nouvelle série 'All-Star Batman' est clairement la suite de son run. Ce premier arc est intéressant dans son scénario, l'auteur est fidèle à lui-même dans ses coups de génie comme dans ses travers. Il rend un bel hommage au personnage de Two-Face/Harvey Dent. Quant aux back-up en quatre parties, ils apportent une substance intéressante au personnage de Duke Thomas mais laisse un peu le lecteur sur sa faim à l'issue de ces 5 premiers numéros.

C'est graphiquement que cet arc pose problème. Pour moi, la collaboration Snyder, Romita Jr, Miki (encre), White (colo) ne fonctionne pas. Le découpage manque de cohérence et n'aide pas l'écriture déjà relativement complexe. Quant à l'encrage et la couleur, il manquent de qualité et le tout manque de propreté. C'est dommage. Mais Romita Jr quitte le titre... Son échec sur cette série ne saurait en aucune façon remettre en cause son statut de légende absolue des comics !

Les back-up de Declan Shalvey et Jordie Bellaire sont de bonne facture même si le premier peut sans doute mieux faire (Cf. Injection - Image - ou Moon Knight - Marvel -, sans compter la monumentale claque qu'il ne manque pas de nous donner sur chacune de ses variant covers).

Si ce premier volume est "passable", il n'en est rien des suivants qui constituent un échec pour le scénariste dont la taille du melon atteint des proportions surdimensionnées depuis la fin des N52 (Cf. l'univers qu'il développe dans Dark Nights Metal, disponible en V.F.). All-Star Batman est annulée au bout de 14# (3 tomes).

Batman Eternal, tome 1
7.3
27.

Batman Eternal, tome 1 (2015)

Sortie : 6 mars 2015 (France).

Comics de Tim Seeley, Ray Fawkes, John Layman, James Tynion IV et Scott Snyder

Loïc l'a mis dans ses coups de cœur.

Annotation :

-- LES AUTRES TITRES NEW 52 DU BATVERSE (+ REBIRTH).

Batman Eternal est une série hebdomadaire d'un an, écrite entre le mois d'avril 2014 et le mois de mars 2015, en l'honneur des 75 ans de la création de Batman. Histoire complète et englobant l'intégralité de l'univers de Batman, elle accueille de nombreux artistes de renom comme Jason Fabok, Dustin Nguyen, Guillem March, Mikel Janin ou R.M. Guéra pour les dessinateurs (entre autres) et une équipe de scénaristes supervisée par Scott Snyder, auteur de la série régulière.

A noter que le #28 de Batman (Février 2014) tease la série en plein milieu de l'arc Zero Year (mais ce numéro est présent dans le dernier des quatre tomes proposés par Urban en VF). La série s'achèvera à l'issue de l'arc Endgame, après le #40. En terme de continuité, on est après Requiem (donc pas de #####) et après Forever Evil (donc pas non plus de %%%%%).

Le premier tome propose un plaisir de lecture assez intense, mettant en scène tout un univers s'imbriquant très bien dans une histoire maîtrisée. Nul besoin d'être à jour dans la continuité puisqu'il s'agit d'une histoire "présente" alors que Snyder est en train d'écrire les origines du nouveau Batverse N52. En revanche, certains personnages qui resteront canoniques sont introduits et/ou développés dans cette nouvelle série.

[Cette maxi-série en 52# est publiée en intégralité par Urban Comics.]

La Colonie - Batman : Detective Comics (Rebirth), tome 1
7.4
28.

La Colonie - Batman : Detective Comics (Rebirth), tome 1 (2017)

Sortie : 7 juillet 2017 (France).

Comics de James Tynion IV

Annotation :

James Tynion IV est un très proche de Scott Snyder et le seconde souvent dans ces travaux d'envergure. Pendant les N52, il a beaucoup travaillé sur Batman Eternal, puis Batman & Robin Eternal, une série similaire (hebdo en 24#) prenant place pendant l'arc Superheavy (non présente dans cette liste). Pour Rebirth, Tynion hérite de la série mythique Detective Comics, une promotion notable en dépit d'un talent d'écrivain très relatif.

Il y développe un vrai titre de groupe, comme il l'a fait sur les séries "Eternal". Batman est relégué en arrière plan et tous les membres de la Bat-Family ont voix au chapitre. Tynion a même l'idée de ramener Clayface (Gueule d'Argile) dans l'équipe en tant que "gentil" (un statu-quo qui demeurera au-delà du simple artifice scénaristique, ce qui est un très joli coup éditorial). Chaque arc met l'accent sur un membre de ce groupe à commencer par Tim Drake, personnage chouchou de l'auteur.

La série (qui compte 7 tomes pour le run de Tynion) est loin d'être un chef d’œuvre, en raison surtout d'un manque criant de talent littéraire chez l'auteur. Cependant, la bonne dynamique de groupe ainsi que plusieurs personnages charismatiques (Batwoman) donnent de l'intérêt au titre. Mais surtout, celui-ci bénéficie d'excellents artistes : Eddy Barrows (Cf. Nightwing N52) et Alvaro Martinez. Une lecture de bonne facture et sans prise de tête, si on aime le batverse étendu (le parfait contre-pied du run de Tom King - voir plus loin dans la liste. D'ailleurs James Tynion IV, qui laisse Detective Comics à Peter Tomasi peu avant le #1000 publié en 2019, reprend finalement le titre principal Batman en 2020. Pour un résultat plutôt navrant).

Pièges et Trapèzes - Nightwing, tome 1
6.7
29.

Pièges et Trapèzes - Nightwing, tome 1 (2012)

Sortie : 5 janvier 2013 (France).

Comics de Kyle Higgins

Loïc l'a mis dans ses coups de cœur.

Annotation :

Dick Grayson/Nightwing est un personnage très populaire de l'univers de DC Comics pour plusieurs raisons : ses pouvoirs sont ultra-cools, il possède un background très empathique et son statut de side-kick permet aux auteurs de prendre plus de liberté dans le ton et les histoires racontées. En outre, il est la caution jeune et cooooool de l'univers DC.

Le premier tome est de bonne facture, la qualité est au rendez-vous. La convergence en fin d'arc vers l'intrigue des Hiboux est un peu artificielle mais l'équipe artistique réalise un travail de qualité pour étoffer ce nouveau Batverse.

A noter que le costume classique de Nightwing est bleu mais là il est rouge sur une décision de Jim Lee. Il redevient bleu avec Rebirth en 2016.

[ A noter en outre qu'en 2017, Kyle Higgins et Trevor McCarthy (Cf. Gates of Gotham) reviennent sur une mini-série "Nightwing: The New Order", une mini-série elseworld légèrement dystopique. ]

La Règle du jeu - Catwoman, tome 1
6.9
30.

La Règle du jeu - Catwoman, tome 1 (2012)

Sortie : 8 juin 2012 (France).

Comics de Judd Winick

Annotation :

Une nouvelle histoire de Catwoman pas inintéressante. Certes le côté sexy est un peu trop prononcé mais après tout c'est un comics !

Les T1-2 tiennent la route avec leur duo d'auteur/dessinateur.
Les trois tomes suivants sont plus confus et surtout largement moins bien écrits (Nocenti).