Top 10 Livres selon damon8671

Cette liste de 10 livres par damon8671 est une réponse au sondage Top 100 livres des Tops 10

Si j’ai longtemps considéré bêtement la littérature comme un moyen passéiste de raconter des histoires au vue des technologies du XIXème siècle ouvrant la voie à bien d’autres possibilités ayant plus facilement retenu mon intérêt dans ma jeunesse, j’ai eu la curiosité de lire certains ouvrages qui ...

Afficher plus

Liste de

10 livres

créee il y a plus de 2 ans

 · 

modifiée il y a plus d’un an

Les Noces pourpres
8.7
1.

Les Noces pourpres

Le Trône de fer, tome 8

Sortie : 31 octobre 2000 (France). Roman

livre de George R. R. Martin

damon8671 a mis 10/10, l'a mis dans ses coups de cœur et a écrit une critique.

Annotation :

« Les dieux ont crée la terre en partage pour tous les hommes. Seulement, quand les rois vinrent avec leurs épées d'acier du haut de leurs couronnes, ils se la revendiquèrent pour eux tout seuls. »

J’ai beau cherché, je ne vois rien à reprocher à ce livre qui conclut de manière magistrale plein d’arcs narratifs majeurs avec une efficacité redoutable tout en introduisant parfaitement bien ses futures intrigues qui vivront dans l’ombre de celles-ci. Je ne crois pas avoir déjà lu un livre qui concentre autant d’émotions fortes, et cela alors même que je connaissais déjà l’intrigue dans sa version série TV ce qui est tout de même assez incroyable, je n’ose pas imaginer ceux et celles qui ont eu le bonheur de découvrir ces noces propres dans cette version littéraire.

La Dynastie du mal - Star Wars : Dark Bane, tome 3
7.6
2.

La Dynastie du mal - Star Wars : Dark Bane, tome 3

Sortie : août 2011 (France). Roman

livre de Drew Karpyshyn

damon8671 a mis 9/10, l'a mis dans ses coups de cœur et a écrit une critique.

Annotation :

« Le côté obscur dévore ceux qui ne sont pas capables de le contrôler, mais il donne aux forts le pouvoir de briser leur chaînes et de dominer leur monde, eux-seuls connaissent la liberté. »

Il fallait que cette dynastie du mal conclue très bien la trilogie de Dark Bane et c’est bien le cas, c’est même selon moi la meilleure partie de cette courte mais passionnante saga. Menée par un rythme effréné, soutenue par une galerie de personnages charismatiques, habitée par un parti pris radical plaisant, maîtrisée de par une cohérence exemplaire, conclue par une fin intelligente… la dynastie du mal est lancée avec brio et Star Wars tient là l’une de ses meilleures intrigues, aussi détachée a priori de sa saga que primordiale en réalité.

La Dame du lac
7.5
3.

La Dame du lac (1999)

La Saga du Sorceleur, tome 7

Sortie : 8 juillet 2011 (France). Roman, Fantasy

livre de Andrzej Sapkowski

damon8671 a mis 9/10 et l'a mis dans ses coups de cœur.

Annotation :

« Les gens aiment bien inventer des monstres et des monstruosités, ça leur donne l'impression d'être moins monstrueux eux-mêmes, ça leur permet d’avoir moins de mal à vivre. »

La conclusion littéraire d’une saga que j’affectionne beaucoup, découverte par le jeu vidéo développé bien plus tard, la dame du lac c’est un peu l’apogée des ouvrages précédents : des morts brutales qui laissent sous le choc, des révélations bien pensées qui offrent un certain degré de relecture à différents personnages, des références intelligemment utilisées pour bien faire marrer, des protagonistes au summum de leur charisme de par les difficultés qu’ils surmontent de toutes leurs forces… toute la saga est à lire, mais avant les jeux vidéo de préférence car ces derniers spoilent quelques twists importants, au moins en partie.

Hypérion
8
4.

Hypérion

Les Cantos d'Hypérion, tome 1

Sortie : 1989 (France). Roman, Science-fiction

livre de Dan Simmons

damon8671 a mis 9/10, l'a mis dans ses coups de cœur et a écrit une critique.

Annotation :

« J’ai compris la nécessité d’une foi pure, aveugle, qui vole dans les plumes de la raison, pour se protéger, autant que faire se peut, dans l’océan menaçant et infini d’un univers soumis à des lois aveugles et totalement insensibles aux pauvres créatures de raison qui l’habitent. »

C’est pour cette réussite magistrale de mêler différentes intrigues si différentes que j’admire profondément l’exercice d’écriture auquel l’auteur s’est adonné, c’est pour l’intelligence des thématiques qu’il exploite avec beaucoup d’efficacité que je me suis passionné pour cet univers, c’est pour toutes les émotions qu’il peut véhiculer avec intensité que j’en garderai des souvenirs marquants, c’est pour toute la complexité mais aussi la cohérence de la succession de ses événements que je l’ai relu quasiment 2 fois de suite… que je suis finalement en train de vous parler de l’un de mes plus gros coups de cœur littéraires.

La Planète des singes
7.9
5.

La Planète des singes (1963)

Sortie : 1963 (France). Roman, Science-fiction

livre de Pierre Boulle

damon8671 a mis 9/10, l'a mis dans ses coups de cœur et a écrit une critique.

Annotation :

« Des hommes raisonnables ? Des hommes détenteurs de la sagesse ? Des hommes inspirés par l'esprit ?… Non ce n'est pas possible, là le conteur a passé la mesure. »

Les français savant donc écrire de l’excellente science-fiction. Très facile et rapide à lire sans survoler une seconde son sujet ou sous-exploiter son univers, véhiculant des messages intelligents avec intelligence… sans aucun doute un coup de cœur que je ne peux que vous recommander, si possible avant de regarder l’adaptation de Schaffner, le film inspiré du livre à voir impérativement s’il ne fallait en voir qu’un.

La Ferme des animaux
7.8
6.

La Ferme des animaux (1945)

(traduction Jean Queval)

Sortie : 1981 (France). Roman

livre de George Orwell

damon8671 a mis 9/10, l'a mis dans ses coups de cœur et a écrit une critique.

Annotation :

« Le temps passe. La pluie efface les commandements. L'âne, un cynique, arrive encore à déchiffrer : Tous les animaux sont égaux, mais certains le sont plus que d'autres. »

Raconter l’histoire de l’URSS à travers les animaux d’une ferme, avant de le lire je trouvais ça complètement stupide et voué à l’échec. Maintenant que je l’ai lu, je ne crois pas connaître une meilleure façon de comprendre cette histoire, de ses origines à son dénouement en passant par ses péripéties majeures, Georges Orwell s’est démené pour livrer une critique ultra pertinente d’une société trop souvent caricaturée à mon goût, une brillante illustration amusante et émouvante de l’histoire.

Le Monstre sur le seuil
7.7
7.

Le Monstre sur le seuil (1937)

(traduction Maxime Le Dain)

Sortie : janvier 2012 (France). Nouvelle, Fantastique

livre de H.P. Lovecraft

damon8671 a mis 9/10 et l'a mis dans ses coups de cœur.

Annotation :

« Par-delà les confins de la vie grouillent des horreurs dont nous ne soupçonnons l’existence et la curiosité malsaine d’un seul homme suffit à leur frayer un passage dans notre monde. »

Lovecraft sait comment faire naître la peur mais c’est dans cette nouvelle que je trouve qu’il le fait avec un rythme, une subtilité, un suspense et une émotion particulièrement incroyables. C’est une histoire aussi sordide qu’intelligente liée à une autre de ses meilleures œuvres, le cauchemar d’Innsmouth, qui nous est narrée dans cette tragédie humaine où j’ai ressenti beaucoup d’empathie pour tous ces personnages, bien plus que dans les autres œuvres de l’auteur, plongés comme nous dans une horreur que l’on ne saurait vraiment décrire.

Au cœur des ténèbres
7.7
8.

Au cœur des ténèbres (1899)

(traduction Jean Deurbergue)

Sortie : 1902 (France). Nouvelle

livre de Joseph Conrad

damon8671 a mis 7/10.

Annotation :

« C’était des conquérants, et pour cela, il ne vous faut que la force matérielle, rien dont il y ait lieu d’être fier lorsqu’on la détient, puisque votre force n’est tout juste qu’un accident résultant de la faiblesse des autres. »

Joseph Conrad nous propose une descente aux enfers assez abrupte mais efficace dont l’ambiance oscillant entre la mélancolie, l’horreur et la folie ne m’a clairement pas laissé indifférent. Un style d’écriture très posé avec de longues descriptions stylistiques des décors, d’un état d’esprit… n’en rende pas non plus la lecture plus facile, mais si particulière. Par ailleurs, le regard sombre mais résigné porté par le protagoniste sur la société de son époque offre au récit un propos critique fort et intelligent à l’ensemble de l’œuvre.

Annihilation - La trilogie du Rempart Sud, tome 1
7
9.

Annihilation - La trilogie du Rempart Sud, tome 1 (2014)

The Southern Reach Trilogy - 1

Sortie : 4 février 2014. Roman, Science-fiction

livre de Jeff VanderMeer

damon8671 a mis 7/10.

Annotation :

« Si je n'ai pas de véritables réponses, c'est parce que nous ne savons toujours pas quelles questions poser. Nos instruments sont inutiles, notre méthodologie fautive, nos motivations égoïstes. »

Annihilation est une lecture horrifique des plus captivantes grâce au mystère permanent qui entoure le parcours de notre oiseau fantôme, protagoniste si attachante par sa singularité. Les revirements de situation très brutaux, l’utilisation pertinente de la seule perspective du personnage principal… en font une œuvre très réussie. Le concept original autour duquel tout gravite implique une lecture au goût d’inachevée mais respectueuse de cette dimension fondamentalement mystérieuse propre au récit.

La Communauté de l'Anneau – Le Seigneur des anneaux, tome 1
8.3
10.

La Communauté de l'Anneau – Le Seigneur des anneaux, tome 1 (1954)

(traduction Francis Ledoux)

Sortie : 1972 (France). Roman, Fantasy

livre de J.R.R. Tolkien

damon8671 a mis 7/10 et a écrit une critique.

Annotation :

« Nombreux sont ceux qui vivent et qui méritent la mort. Et certains qui meurent méritent la vie. Pouvez-vous la leur donner ? Alors, ne soyez pas trop prompt à dispenser la mort en jugement. »

S’il peut être un trop burlesque par moment et que son début peut être assez laborieux, j’ai beaucoup aimé comment le récit parvient à développer son univers par petites touches subtiles tout du long d’une aventure bien pensée aux moments chargés en émotion. Porter un tel projet d’écriture est rétrospectivement une incroyable réussite et l’influence que ce travail a eu sur sa saga mais surtout sur la Fantasy de manière générale est indéniable, ce qui en fait une lecture incontournable.