Ada
6.9
Ada

livre de Antoine Bello (2016)

Ada a disparu... fugue ou kidnapping?

Franck Logan est flic. Il doit enquêter sur la disparition d’Ada mais c’est une disparition un peu particulière car Ada n’existe pas, ou plutôt disons qu’elle n’existe pas « physiquement ». Ada est une intelligence artificielle créée par la startup "Turing Corp" pionnière sur le sujet.


Je ne vous en dirais pas plus ici sur l’intrigue, sachez juste que c’est un bon polar.


C’est un bon polar, mais c’est aussi, et c’est ce qui en fait tout l’intérêt, un roman d’anticipation : suivre la logique d’Ada est vraiment amusant, et le roman est vraiment intelligent mais il devient presque dérangeant tant il questionne, légitimement et avec justesse, les avancées technologiques mal maitrisés et fait écho à certaines prises de paroles récentes quant aux dangers pour l’Humanité de certaines innovations, dont les recherches en Intelligence Artificielle.



Chaque innovation rendue possible par la technologie était désormais mise en œuvre sur-le-champ, sans qu’on prenne le temps d’en évaluer les implications éthiques, sociales ou économiques. On inséminait des sexagénaires, on clonait à tout-va, on changeait de sexe pour un oui ou pour un non. Le concept de vie privée perdait chaque jour un peu de sa substance : la NSA écoutait nos conversations au nom de la sécurité nationale, Google n’ignorait rien de nos petites laideurs et les maris jaloux lisaient la correspondance de leurs épouses. On greffait des cœurs, on remplaçait les articulations défectueuses par des prothèses en titane, on vaccinait es populations entières contre des maladies rarissimes. Les médias saluaient avec une unanime béatitude l’allongement de l’espérance de vie, prédisant pour bientôt l’avènement de l’immortalité. Tout cela allait trop vite pour Frank : Américains, Russes, Chinois, personne n’avait de plan, l’humanité fonçait à sa perte tel un pilote déchainé aux commandes d’un bolide dont chaque nouvelle technologie débridait un peu plus le moteur.


zemoko
8
Écrit par

Le 29 août 2017

Critique lue 1.4K fois

Arnaud Malon

Écrit par

Critique lue 1.4K fois

D'autres avis sur Ada

Ada
NicolasBibang
7

Rencontre stéréotypée

J'ai abordé ce livre en tant qu'informaticien et fan de Philip K Dick, en pensant être chamboulé, traversé de doutes et de parano ; malheureusement je trouve que l'auteur fait un bon polar sans aller...

le 4 nov. 2017

1 j'aime

Ada
livressedesmots
9

Critique de Ada par Livresse des Mots

Ah, Ada. Quelle divine lecture ! Drôle et intelligente ! Surprise, curiosité, rire, indignation, angoisse, chagrin et déception, tout y est, et l’équilibre est parfait ! Le lecteur est happé par...

le 15 déc. 2016

1 j'aime

Ada
SylvainB
6

entre platitudes et vertige

Antoine Bello est un grand auteur. Le petit frère français du génie incontesté Philip K. Dick. Certains de ses romans possèdent donc une touche de génie (cf Emilie Brunet). Pour autant, Ada n'est pas...

le 27 oct. 2016

1 j'aime

Du même critique

Ce qui ne me tue pas
zemoko
9

Ce n'est pas du Stieg Larson... mais c'est un très bon roman

Est-ce que c'est du Stieg Larson ? Non, bien évidemment que non. Est-ce que c'est grave ? Pas tant que cela... Bon, d'accord, le fait d'avoir lu les premiers "Millenium" voici déjà quelques années a...

le 21 sept. 2015

11 j'aime

2

Temps glaciaires
zemoko
9

Commissaire, ne changez pas, restez comme vous êtes !

Disclaimer : je suis fan de Fred Vargas et j'adore l'Islande... donc, attention, ma critique et la note que je donne à ce livre sont sans doute biaisés. Vous êtes prévenus. Ceci étant dit, j'ai...

le 16 mars 2015

11 j'aime

1

Ecoute la ville tomber
zemoko
8

Une ville en plein burn-out

« Écoute la ville tomber » est le premier roman de Kate Tempest dont on me dit quʼelle serait une rappeuse anglaise déjà connue et reconnue dʼune trentaine dʼannée (ce que je veux bien le...

le 21 mars 2018

8 j'aime