Couverture Anno Dracula : 1888

Anno Dracula : 1888

(1992)

Anno Dracula - Anno Dracula, Book 1

12345678910
Quand ?
7.2
  1. 0
  2. 0
  3. 2
  4. 5
  5. 5
  6. 21
  7. 41
  8. 35
  9. 10
  10. 9
  • 128
  • 23
  • 104
  • 9

Londres, 1888. La reine Victoria s'est remariée avec le comte Dracula, qui entend répandre le vampirisme dans tout le royaume. Chaque soir, au crépuscule, les non-morts poursuivent les sang-chauds pour leur donner " le baiser des Ténèbres " et boire le sang qui leur assure l'immortalité. La...

PostsAnno Dracula : 1888

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce livre ?

Critiques : avis d'internautes (11)

Anno Dracula : 1888
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Dracula en pâleur et décadent...

Le vampire est à la mode. Mais le suceur de sang moderne est souvent jeune, musclé, entouré d'adolescentes et pétri de questions sentimentales. Dans "Anno Dracula", c'est le mythe fondateur, celui de Bram Stocker, qui est revisité de brillante façon. Nous sommes en l'an de grâce 1888 dans l'Angleterre coloniale et Vlad Tepes est devenu Prince consort de la Reine Victoria. Il a mis au goût du... Lire l'avis à propos de Anno Dracula : 1888

5 1
Avatar Apostille
8
Apostille ·
Découverte
Sanguinairement érudit

Kim Newman est un vrai dandy anglais qui peut se la jouer car il connaît vraiment bien le monde vampirique. Lecteur assidu des différentes variations autour tu thème de Dracula, il a mis longtemps à accoucher de cet ouvrage (10 ans de réflexion avant de se lancer dans l'écriture). Et quelle écriture! Je passe rapidement sur l'histoire (Dracula a épousé la Reine Victoria et gouverne un empire...

3
Avatar LockeLamora
9
·
Et si Van Helsing avait échoué ?

Car c'est bien ce que le roman raconte : que se serait-il passé si Van Helsing et ses compagnons n'avaient pas réussi à tuer Dracula ? Ce dernier crée sa propre lignée sanglante dans toute l'Angleterre et réussit à épouser la reine Victoria, qu'il transforme également. Parallèlement, un certain Jack l'Eventreur sème la terreur dans les rues de Londres. L'auteur mêle hardiment et audacieusement... Lire la critique de Anno Dracula : 1888

2
Avatar Kheb
10
Kheb ·
Plus sympa comme pastiche que comme horreur gothique

Je crois avoir déjà mentionné une fois ou trouze mille que je ne suis vraiment pas un fan des vampires. Pourtant, je me suis lancé dans la lecture de Anno Dracula, de Kim Newman, après avoir lu son Moriarty. J’avoue que j’ai plus été attiré par le côté « pastiche victorien » que par celui de l’horreur gothique. Cela dit, ce premier ouvrage d’une série de quatre est... Lire l'avis à propos de Anno Dracula : 1888

Avatar Stéphane Gallay
7
Stéphane Gallay ·
Critique de Anno Dracula : 1888 par Cédric Moreau

Je ne m'aventure que très rarement dans la littérature fantastique, mais, étant un fan inconditionnel de vampires en général – les vrais, pas les adolescents libidineux qui brillent au contact des rayons de l'astre lumineux –, et de Dracula en particulier, j'ai eu envie de me pencher sur cette histoire qui se veut être un prolongement du classique de Bram Stoker. Un prolongement uchronique... Lire l'avis à propos de Anno Dracula : 1888

Avatar Cédric Moreau
8
Cédric Moreau ·
Toutes les critiques du livre Anno Dracula : 1888 (11)
Vous pourriez également aimer...