Avis de lecture : 18 octobre 2014

Avis sur Avenue des Géants

Avatar Skana Mladoria
Critique publiée par le

Le cadre se situe en pleine guerre du Vietnam aux Etats-Unis, époque où les mouvements hippies émergent en réaction à cette violence justifiée. al Kenner est un géant au QI surdéveloppé dont on suit les pérégrinations.
Très jeune, il développe des prédispositions au meurtre et un total manque d'empathie. le lecteur navigue entre des scènes où al plus âgé est en prison et discute avec une attachée de presse de la maison d'édition pour laquelle celui-ci "travaille" (éditeur de livres audio auquel al prête sa voix) et des flash-backs qui décrivent son histoire passée.

Le côté psychologique froid et torturé du personnage de al met à distance le pan émotionnel qui aurait pu avoir sa place dans un tel roman. Sans âme, méthodique, analyste, al décortique ses propres réactions et celles des autres. Il est à part. de fait, le lecteur se trouve relégué en observateur de ce qui s'est passé sans prise sur les choses. L'écriture est incisive et finement travaillée. On ressort un peu perturbé de ce "road trip" macabre mais au final, on se prend de pitié et d'empathie pour cet être bizarre et on se surprend à essayer de lui trouver des excuses pour les actes qu'il commet.

Un très bon thriller psychologique sur les mécanismes de réflexion d'un tueur.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 146 fois
Aucun vote pour le moment

Skana Mladoria a ajouté ce livre à 1 liste Avenue des Géants

  • Livres
    Couverture Les autres c'est rien que des sales types

    Lectures (hors BD) 2014

    Avec : Les autres c'est rien que des sales types, Pré-histoires avant de bien dormir : les préquelles, Aila et la Magie des Fées, La Beauté du diable,

Autres actions de Skana Mladoria Avenue des Géants