Couverture Baise-moi

Baise-moi

(1993)
12345678910
Quand ?
6.1
  1. 33
  2. 48
  3. 51
  4. 95
  5. 188
  6. 314
  7. 415
  8. 249
  9. 97
  10. 44
  • 1.5K
  • 66
  • 645
  • 20

Nadine et Manu sont deux filles de leur époque, à une nuance près : elles refusent de subir la vie, ses frustrations et ses défaites.

Match des critiques
les meilleurs avis
Baise-moi
VS
Critique de Baise-moi par Pravda

"C'est quoi ton bouquin ?" "Baise-moi" "... Hein commen... -voit la couverture- ah ok". Bon hormis ces quiproquos marrants entre collègues, vaut-il le coup le bouquin de Virginie Despentes ? Je pense qu'il doit sûrement déclencher des réactions épidermiques, amour ou haine, réactions tranchées, à l'image de ses anti-héroïnes. Pour ma part, j'ai suivi sans problème leur road-movie trash et sanglant, sorte de manifeste punk féministe parfois brouillon, souvent foutraque mais aussi...

6 2
Le cas Despentes et autres considération sur la littérature comtemporaine

S'il y a un cercle d'auteurs triés sur le volet qui savent provoquer un petit séisme avec leur production littéraire, il est certain que Virgine Despentes est de ceux-ci. Mais si vous savez, ces auteurs français un peu barrés qui ont su diviser et polariser la critique comme personne et qui nous laisse souvent osciller entre le très bon et le ridicule (Oui Amélie Nothomb, c'est à toi que je parle) sans jamais nous permettre de trancher complètement. Ce qui m'embête conséquemment parce que... Lire la critique de Baise-moi

2

Critiques : avis d'internautes (24)

Baise-moi
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Regarde moi (hit and run).

Ce livre est punk dans l'âme, comme ce mouvement, il est outrancier, révolté contre la connerie d'une société qui étouffe, soumet et écrase... Il en a aussi les qualités et les défauts. Il est parfois brouillon, foutraque mais il vous secoue comme un morceau des RAMONES. J'entendais presque le "one, two, three, four..." de Marky lorsque Manu étrangle sa colocataire. Virginie Despentes décrit... Lire la critique de Baise-moi

16
Avatar camilleeelen
7
camilleeelen ·
"Tu connais Despentes ? - Celle qui a fait Baise-moi ?"

Inévitablement, qui dit Despentes (nom de plume en référence aux Pentes de la Croix Rousse, quartier de Lyon où a vécu l'auteure) dit "Baise-moi" et annonce la couleur d'un festival de la chatte et de la parole crue. Je découvre ici Virginie Despentes avec son tout premier roman. J'en avais entendu des vertes et des pas mûres, comme dirait... Lire la critique de Baise-moi

7
Avatar Cassandra JM
7
Cassandra JM ·
C'est arrivé près de chez vous

Bien loin de tout ce que j'avais pu imaginer avec le titre de ce roman, Baise-moi est un roman qui bouscule. Du sexe, de la drogue, de la violence, le tout dans un style très décomplexé et qui détruit bien des interdits. Il y a beaucoup de sang, de cyprine et de larmes Loin d'être un mode d'emploi pour se rebeller contre la société, c'est avant tout un défouloir efficace. Mais... Lire la critique de Baise-moi

10 5
Avatar Bing
8
Bing ·
Nadine, Manu, nous: un pamphlet contre la condition féminine

Critique contenant des spoils non masqués Que dire de ce roman? Contrairement à toute attente, n'étant pas du tout fan de Despentes, ni pour son style (qui se défend) ni pour ses idées (un peu moins), et ayant débuté ma lecture en sachant pertinemment que je ne serais pas en accord avec sa vision du monde, des femmes, du féminisme, du sexe... ce livre m'a... Lire l'avis à propos de Baise-moi

2
Avatar theremainsoftheplay
7
theremainsoftheplay ·
Découverte
Sois la clé de mon âme

https://www.youtube.com/watch?v=cr22BK-AB8g Petite Eika a quinze ans et huit mois. Elle entame alors l’exploration d’un domaine « interdit », pour lequel son obsession est grandissante : la littérature érotico-pornographique. Un art dont elle acquiert l’expérience discrètement, par degrés, et -ça va de soi- en autodidacte... Lire la critique de Baise-moi

7 14
Avatar Dany  Selwyn
9
Dany Selwyn ·
Toutes les critiques du livre Baise-moi (24)