Couverture Belle du Seigneur

Belle du Seigneur

(1968)
12345678910
Quand ?
7.6
  1. 22
  2. 50
  3. 59
  4. 87
  5. 144
  6. 210
  7. 384
  8. 607
  9. 623
  10. 630
  • 2.8K
  • 397
  • 3.1K
  • 123

Les autres mettent des semaines et des mois pour arriver à aimer, et à aimer peu, et il leur faut des entretiens et des goûts communs et des cristallisations. Moi, ce fut le temps d’un battement de paupières. Dites moi fou, mais croyez-moi. Un battement de ses paupières, et elle me regarda sans me...

Match des critiques
les meilleurs avis
Belle du Seigneur
VS
Départ ivre vers la mer.

Le livre de la passion m'avait-il dit ; le livre de l'amour m'avait-elle dit ; la plus belle des histoires, magnifique, tendre, grandiose, l'amour c'était ça, et toutes les autres leurs semblaient tellement petites, tellement vides, tellement nulles. C'est inimaginable ce que ce livre de l'amour a été pour moi le livre de la haine et du dégoût. Dès les premières pages, je me demandais à chaque chapitre, mais Ju, on n'a pas lu le même livre, si ? Ton héroïne grandiose, c'est elle ? Et ton...

87 21
Avatar Caroline Galmard
5
Caroline Galmard
Curiosité

Pendant des années je suis passée à côté de ce livre sans lui jeter même un simple coup d'oeil. Et un beau jour, c'est lui qui s'est rappelé à moi : je le trouvais partout sur ma route ; à la bibliothèque, dans les magazines rubrique "votre livre fétiche", dans les librairies... Pour mettre fin à cette poursuite, je l'ai lu. Je crois que c'est un des romans qui m'a laissée le plus perplexe. Habituellement soit on aime, soit on n'aime pas, on accroche plus ou moins avec le style de... Lire la critique de Belle du Seigneur

5

Critiques : avis d'internautes (80)

Belle du Seigneur
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Deux livres en un - et ils ne se valent pas

Selon moi, Belle du Seigneur comporte en réalité deux livres, se tirant chacun un part à peu près égale des mille et quelques pages de l'ouvrage. La première partie est une sorte de Bouvard et Pécuchet épouse Madame Bovary, le tout dans l'administration de feu la SDN basée dans la très protestante Suisse. Autant dire que ça décape du petit fonctionnaire et de la bourgeoise ennuyée de ses... Lire la critique de Belle du Seigneur

5
Avatar ChD
8
ChD ·
Découverte
Poussière d'éternité

Un battement de cils. C'est le temps qu'il aura fallu pour qu'il soit conquis par la seule humaine encore existante en ce monde. Lui, le puissant que tout le monde respecte, envie, adule, dans cet instant où tout bascule, parce que plus rien ne pourra plus être comme avant, il ouvrit la porte de l'éternité. Déguisé en vieux juif édenté et laid - par ce que l'amour vaut bien mieux que deux... Lire l'avis à propos de Belle du Seigneur

43 39
Avatar DanielO
10
DanielO ·
Passion stérile, roman fleuve

Ouf ! J'y ai mis le temps, mais je suis finalement venu à bout de Belle du Seigneur et des 1.110 pages de son édition Folio. J'ai lu les 400 premières pages relativement facilement. J'ai trouvé les 400 suivantes interminables ; j'ai eu plusieurs fois l'envie d'abandonner sa lecture en cours de route, il m'arrivait de ne pas ouvrir le roman pendant 10 ou 15 jours, et puis... je... Lire la critique de Belle du Seigneur

9 8
Avatar Fleming
7
Fleming ·
Critique de Belle du Seigneur par Crevard

Ce chef d'œuvre plus que tout autre se doit d'avoir été lu. C'est un impératif de salubrité. A travers ce roman, Albert Cohen décrit le processus de la séduction, du désir et de l'amour avec une lucidité (qui confine parfois au cynisme le plus noir ; mais cela peut-il être évité face au peu de noblesse de nos motivations et de nos mécanismes inconscients ?) lumineuse, et même éclatante : il... Lire l'avis à propos de Belle du Seigneur

22 1
Avatar Crevard
10
Crevard ·
Remplir le vide.

Donc, à l'issue de ce livre, on se sent vide, vidé. C'est une lecture difficile, si les quelques trois cent premières pages s'enchaînent d'elles-mêmes, l'émergence de la passion de Solal et d'Ariane rend la lecture plus ardue, plus profonde aussi. Surtout plus jouissive. La critique sociale et la satire de la SDN des premières pages laissent place à l'amour et ses mots. Et surtout,... Lire la critique de Belle du Seigneur

15 2
Avatar YannObcz
10
YannObcz ·
Toutes les critiques du livre Belle du Seigneur (80)