Couverture Ça raconte Sarah

Ça raconte Sarah

(2018)
12345678910
Quand ?
6.9
  1. 1
  2. 5
  3. 12
  4. 12
  5. 42
  6. 74
  7. 112
  8. 83
  9. 47
  10. 14
  • 402
  • 51
  • 308
  • 11

Ça raconte Sarah, sa beauté mystérieuse, son nez cassant de doux rapace, ses yeux comme des cailloux, verts, mais non, pas verts, ses yeux d’une couleur insolite, ses yeux de serpent aux paupières tombantes. Ça raconte Sarah la fougue, Sarah la passion, Sarah le soufre, ça raconte le moment précis...

Match des critiques
les meilleurs avis
Ça raconte Sarah
VS
Critique de Ça raconte Sarah par lireaulit

Ce livre-là est à lire d'une seule traite, d'un seul souffle, d'une seule respiration que l'on retiendrait, par peur de tourner la page. Et si tout finissait mal ? Et si elles ne parvenaient pas à garder la tête hors de l'eau ? Et si elles perdaient pied soudain et coulaient, submergées par cette passion qui les brûle, les dévore et les tuera peut-être ? Derrière ce « elles », il n'y a qu'un nom : Sarah. L'autre est un « je ». On ne saura jamais...

6
Ça ne raconte rien d’intéressant

Unique femme sélectionnée dans la deuxième version de la liste constituée des éligibles au Goncourt, liste décriée pour sa sélection presque exclusivement masculine, donc, Pauline Delabroy-Allard fait partie de ces premiers romans qui, à chaque rentrée littéraire, émergent du lot par on ne sait quel tour de magie, bénéficiant d’une couverture médiatique inespérée. On voudrait bien croire, naïvement, que les romans qui surnagent, premiers écrits et productions d’habitués des sorties du mois... Lire l'avis à propos de Ça raconte Sarah

18 6

Critiques : avis d'internautes (23)

Ça raconte Sarah
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Saphique saphir

Grâces soient rendues à la messine (et désormais lyonnaise) libraire Cécile Coulette pour avoir été l'une des premières à relayer cette perfection littéraire sur Instagram. Pauline Delabroy-Allard est née en 1988 et donne raison, avec son premier roman, à l'adage de Corneille selon lequel Aux âmes bien nées, la valeur n'attend pas le nombre des années. Un... Lire la critique de Ça raconte Sarah

32 4
Avatar Brune Platine
10
Brune Platine ·
Un premier roman

Une première partie excellente qui ne s'arrête pas jamais. Tout s'emmêle, tout se mélange, les mots deviennent des souffles. C'est fort, c'est puissant. Réellement en 80 pages où on a une puissance dans l'expression de l'amour qui a une force que j'avais rarement vue. La deuxième partie se perd, piétine. Le rythme descend pour exprimer autre chose certes mais il n'est plus là. La magie ne... Lire la critique de Ça raconte Sarah

6 1
Avatar SamuelOssant
7
SamuelOssant ·
Requiem pour une folle

Ça raconte Sarah. Ça raconte le hasard, ou le destin Ça raconte une femme qui en trouve une autre Ça raconte pas l'amour Ça raconte la passion, celle qui ravage Ça raconte la folie, les cœurs brûlés, mais sans Mireille Darc Ça raconte la fuite, celle des corps, celle des esprits Et ça le raconte bien. Voici un impressionnant 1er... Lire l'avis à propos de Ça raconte Sarah

1
Avatar Chatlala
8
Chatlala ·
Découverte
Passion et douleur

La passion puis la douleur. Et les deux en même temps. Ça raconte Sarah parle d'une relation incandescente (aux enfers). Et de rien d'autre, c'est bien le problème. Un premier roman, cela sent évidemment l'autobiographie, une écriture cathartique et personnelle (une plaie de la littérature française) qui prend le lecteur au collet, ou pas. Parce que la passion amoureuse se rapproche de la... Lire l'avis à propos de Ça raconte Sarah

4
Avatar 6nezfil
4
6nezfil ·
Ça refuse de raconter Sarah

Ça raconte Sarah est divisé en deux parties. La première est consacrée à la rencontre de la narratrice avec Sarah, aux débuts de leur histoire d'amour, aux atermoiements de leur passion. La seconde est consacrée à la fuite de la narratrice loin de cet embrasement amoureux, qui après avoir été nourricier est devenu destructeur. Je ne comprends pas que ce livre ne soit pas une... Lire l'avis à propos de Ça raconte Sarah

Avatar Clément Rossi
3
Clément Rossi ·
Toutes les critiques du livre Ça raconte Sarah (23)