Couverture Ça raconte Sarah

Critiques de Ça raconte Sarah

Livre de (2018)

  • 1
  • 2

Saphique saphir

Grâces soient rendues à la messine (et désormais lyonnaise) libraire Cécile Coulette pour avoir été l'une des premières à relayer cette perfection littéraire sur Instagram. Pauline Delabroy-Allard est née en 1988 et donne raison, avec son premier roman, à l'adage de Corneille selon lequel Aux âmes bien nées, la valeur n'attend pas le nombre des années. Un... Lire l'avis à propos de Ça raconte Sarah

31 4
Avatar Brune Platine
10
Brune Platine ·

Un premier roman

Une première partie excellente qui ne s'arrête pas jamais. Tout s'emmêle, tout se mélange, les mots deviennent des souffles. C'est fort, c'est puissant. Réellement en 80 pages où on a une puissance dans l'expression de l'amour qui a une force que j'avais rarement vue. La deuxième partie se perd, piétine. Le rythme descend pour exprimer autre chose certes mais il n'est plus là. La magie ne... Lire l'avis à propos de Ça raconte Sarah

5 1
Avatar SamuelOssant
7
SamuelOssant ·

Ça ne raconte rien d’intéressant

Unique femme sélectionnée dans la deuxième version de la liste constituée des éligibles au Goncourt, liste décriée pour sa sélection presque exclusivement masculine, donc, Pauline Delabroy-Allard fait partie de ces premiers romans qui, à chaque rentrée littéraire, émergent du lot par on ne sait quel tour de magie, bénéficiant d’une couverture médiatique inespérée. On voudrait bien croire,... Lire l'avis à propos de Ça raconte Sarah

15 6
Avatar -Ether-
3
-Ether- ·

Critique de Ça raconte Sarah par lireaulit

Ce livre-là est à lire d'une seule traite, d'un seul souffle, d'une seule respiration que l'on retiendrait, par peur de tourner la page. Et si tout finissait mal ? Et si elles ne parvenaient pas à garder la tête hors de l'eau ? Et si elles perdaient pied soudain et coulaient, submergées par cette passion qui les brûle, les dévore et les tuera peut-être ? Derrière ce... Lire l'avis à propos de Ça raconte Sarah

5
Avatar lireaulit
10
lireaulit ·

Passion et douleur

La passion puis la douleur. Et les deux en même temps. Ça raconte Sarah parle d'une relation incandescente (aux enfers). Et de rien d'autre, c'est bien le problème. Un premier roman, cela sent évidemment l'autobiographie, une écriture cathartique et personnelle (une plaie de la littérature française) qui prend le lecteur au collet, ou pas. Parce que la passion amoureuse se rapproche de la... Lire l'avis à propos de Ça raconte Sarah

2
Avatar 6nezfil
4
6nezfil ·

De la passion dévorante

Ce film avait défrayé la rentrée littéraire (2018) et a été annoncé comme un petit chef d'oeuvre. J'ai donc été déçu, car je n'ai pas trouvé que c'était bien écrit, ni dans le style (phrases parfois télégraphiques, vocabulaire parfois grossier) ni dans la forme (chapitres microscopiques, fin sans fin). Quand on a comme moi connu une passion dévorante, on apportera à ce livre de la... Lire l'avis à propos de Ça raconte Sarah

Avatar Aptiguy
5
Aptiguy ·

Mouais...

Ça raconte Sarah, c’est une histoire d’amour entre deux femmes qui n’ont rien en commun. Un amour puissant, violent, dévorant. Un amour qui est une souffrance. L’absence de l’autre est difficile à vivre, chacune se sent incomplète, vide. En présence l’une de l’autre, elles s’étouffent l’une l’autre, se rendant la vie impossible alors qu’elles s’aiment plus que tout. Ça raconte Sarah,... Lire l'avis à propos de Ça raconte Sarah

Avatar Virginy Faury
5
Virginy Faury ·

Critique de Ça raconte Sarah par Bouquinovore

Ça raconte Sarah est en lise pour le Prix audiolib 2019. Pour la deuxième année consécutive, j’ai la chance de faire partie du jury qui choisira les 5 livres audios finalistes du prix Audiolib 2019. Quel drôle de ressenti après la lecture ou bien encore l’écoute de Ça raconte Sarah, un roman qui va a mille à l’heure, un uppercut en plein face qui ne nous laisse pas indemne.... Lire l'avis à propos de Ça raconte Sarah

Avatar Bouquinovore
5
Bouquinovore ·

Critique de Ça raconte Sarah par Christine Deschamps

D'habitude, je ne suis pas fanatique de la coquetterie littéraire, des allitérations tape à l'oreille et des répétitions chichiteuses. Je ne le suis toujours pas, en fait, mais je me suis laissée prendre par ce déferlement tapageur, savamment orchestré par une autrice qui alterne lyrisme débridé et citations arides tirées d'une encyclopédie, comme pour se remettre un peu les pieds sur terre... Lire la critique de Ça raconte Sarah

Avatar Christine Deschamps
8
Christine Deschamps ·

Critique de Ça raconte Sarah par Thierry Dupreuilh

Une amitié soudaine subtile, un peu brusque qui se transforme en une histoire d’amour entre deux femmes comme une petite étincelle et qui prend la forme d’une passion dévorante et destructrice et provoque des dégâts psychologiques. La narratrice est professeur. Elle est polie charmante abandonnée, par son compagnon, avec un enfant dans les bras. Sa rencontre avec Sarah, un soir du 31... Lire la critique de Ça raconte Sarah

Avatar Thierry Dupreuilh
6
Thierry Dupreuilh ·
  • 1
  • 2