Couverture Coulez mes larmes, dit le policier

Critiques de Coulez mes larmes, dit le policier

Livre de (1974)

De la gloire à l'anonymat

Coulez les larmes, dit le policier. Derrière ce titre énigmatique se cache un des derniers romans de Philip K. Dick, publié juste avant l'extraordinaire A Scanner Darkly, avec qui il partage un style d'écriture étonnamment affûté (ce qui n'a pas toujours été le cas, notamment au sein d'oeuvres aussi incontournables qu'Ubik ou Blade Runner). Difficile de rentrer dans le détail de l'intrigue sans... Lire l'avis à propos de Coulez mes larmes, dit le policier

9
Avatar VaultBoy
7
VaultBoy ·

All those... moments... will be lost, in time, like tears... in... rain.

Coulez mes larmes, dit le policier est un roman charnière dans la bibliographie de Philip K. Dick puisque c'est sa dernière publication avant sa plongée corps et âme dans le mysticisme religieux, retranscrit d'un point de vue littéraire dans la Trilogie Divine, mais également parce que cet ouvrage fait office de rupture entre ses écrits des années 60 et ceux de la décennie... Lire l'avis à propos de Coulez mes larmes, dit le policier

8
Avatar MarlBourreau
7
MarlBourreau ·

Critique de Coulez mes larmes, dit le policier par Diothyme

Jason Taverner est une star de la télévision, 42 ans, un physique plus qu'agréable et une voix en or, il anime tout les mardis soirs un show suivi par trente millions de téléspectateurs. Il vit une histoire d'amour tumultueuse avec une vedette de la chanson souvent invitée à son émission: Heather Hart, une belle rousse qui fuit ses fans comme la peste. Tout deux ont un point commun surprenant,... Lire l'avis à propos de Coulez mes larmes, dit le policier

5 5
Avatar Diothyme
4
Diothyme ·

Critique de Coulez mes larmes, dit le policier par Miroir-rioriM

Ce livre est ma première rencontre avec l'auteur Philip K.Dick, et je pense que je vais continuer à creuser sa biblio. Je l'ai lu sous le titre "Le Prisme du Néant", étrange vu le titre originel mais collant au thème métaphysique du livre. Le Prisme du Néant nous raconte l'histoire d'une vedette de la télé qui va se retrouver inconnu de tous du jour au lendemain. Et comme c'est un livre de SF,... Lire la critique de Coulez mes larmes, dit le policier

3 1
Avatar Miroir-rioriM
9
Miroir-rioriM ·

Critique de Coulez mes larmes, dit le policier par PabloTM

Jason Taverner, un présentateur télé archi célèbre (30 millions de spectateurs tous les soirs) est plongé dans un monde où il n'existe plus. Aucune trace de lui ni de sa célébrité alors même que la société dans laquelle il vit est totalitaire. Ne pas avoir de papier vous emmène directement au camp de travail. Jason va tenter de survivre et de découvrir la vérité. Ouvrage tardif de K.... Lire l'avis à propos de Coulez mes larmes, dit le policier

Avatar PabloTM
6
PabloTM ·

La fin de PPDA

Difficile de dire du mal d'un bouquin de Philip K. Dick. Même si l'auteur, souvent à cours d'argent, écrivait un roman en quatrième vitesse pour se faire un peu de pognon. Coulez mes larmes, dit le policier, fait peut-être partie de ceux-là. S'il est à la hauteur du reste de l'oeuvre de l'auteur, il est parfois un peu brouillon. Et la fin semble un poil bâclée. Mais il reste un bon roman, à... Lire la critique de Coulez mes larmes, dit le policier

1
Avatar Christophe
7
Christophe ·

Un livre mélancolique où les femmes sont à l'honneur

Le livre écrit en 1974 se situe, aux côtés de l'incroyable "Substance Mort", dans un moment de transition de l'oeuvre Dickienne. Exit la science fiction pure et dure de la décennie précédente, sa littérature se veut moins exclusive avant de s'intérioriser complètement avec la création ultérieure de la trilogie divine. Si Substance Mort est un livre sur qui interroge les liens sociaux... Lire la critique de Coulez mes larmes, dit le policier

1
Avatar nimajneb75
8
nimajneb75 ·

Critique de Coulez mes larmes, dit le policier par Crocodile

Toute oeuvre de Science-Fiction embarque le lecteur dans un monde inhabituellement différent du sien. La force de Coulez mes larmes, dit le policier c'est que vu - ou lu - de 2016, soit 40 ans après sa parution le seul élément vraiment choquant c'est les voitures volantes*. La société de surveillance? La société du divertissement? La société des outcasts? On connaît, ou... Lire l'avis à propos de Coulez mes larmes, dit le policier

1
Avatar Crocodile
8
Crocodile ·

Critique de Coulez mes larmes, dit le policier par rivax

Une star de la télé dans un futur proche. Les Etats-Unis sont une dictature militaire dominés par deux factions rivales, les pol et les nat. La star de télé est notre héros, il s'appelle Jason Taverner. Il est en outre génétiquement amélioré. Agressé par une fan il est hospitalisé, perd connaissance et se réveille dans une chambre d'hôtel minable, dans un univers identique au sien à un détail... Lire l'avis à propos de Coulez mes larmes, dit le policier

1
Avatar rivax
6
rivax ·

Critique de Coulez mes larmes, dit le policier par Broyax

Peut-être le plus mauvais roman de Dick qui s'égare ici dans une quantité stupéfiante de digressions pontifiantes et de dialogues à dormir debout alors que pourtant tout cela commençait si bien. Le livre se révèle chiant, terriblement chiant après le premier tiers et se perd totalement en cours de route comme un somnambule qui cherche son chemin et continue de soliloquer comme un détraqué.... Lire l'avis à propos de Coulez mes larmes, dit le policier

Avatar Broyax
2
Broyax ·