Avis sur

Des fleurs pour Algernon par lalynx

Avatar lalynx
Critique publiée par le

Des fleurs pour Algernon est un livre de sciences-fiction particulièrement touchant. On y voit un homme attardé mental heureux dans sa peau mais qui désire une chose : être "un télijan". Le livre est composé des comptes rendus écrits par lui-même, on suit donc bien l'évolution de son écriture (qui est difficile à lire au début) et de sa manière de penser. Il va subir une opération pour élever son quotient intellectuel et au début il est persuadé que ça va se faire du jour au lendemain mais il se rend compte que ça prend plus de temps que ça.

Son évolution est quand même rapide, il apprend à se souvenir d'évènements, à réflechir à la situation, il a soif de connaissances mais son quotien émotionnel ne suit pas. Il reste à ce niveau là comme un jeune garçon prépubère. Il est attiré par Alice mais agit avec elle comme un adolescent ; il ne sait pas du tout comment se comporter avec les autres et ça donne beaucoup de réalisme au roman. Il espère devenir intelligent pour se faire des amis mais comme son QI les dépasse vite largement et qu'il ne sait toujours pas comment se comporter, il se retrouve assez vite confronté à lui-même.

Si le livre est touchant et bien réalisé, j'émets quand même ici un gros coup de gueule sur une idée stéréotypée. Avoir un QI élevé donne une grande soif de connaissance, certes je peux l'imaginer. Mais il est impossible d'apprendre en 4-5 mois (dont un mois avec un QI en dessous de 100) autant de choses. En à peine quelques mois, Charlie connait 20 langues et possède des connaissances dans des domaines tels que la géographie, les mathématiques, la physique, la chimie, la biologie et d'autres encore. Et pas de maigres connaissances : il surpasse les personnes qui travaillent au labo. Non, juste non. Apprendre une langue se fait sur du long terme. Même un surdoué avec un QI de 185 ne peut pas être doué dans toutes les matières ni en connaitre autant en si peu de temps, sinon leur vie doit être bien ennuyante.

Excepté ce gros coup de gueule qui je trouve a été encore exagéré dans ce livre, l'évolution psychologique de Charlie et les réactions de ses connaissances autour de lui sont très intéressantes. On peut voir qu'il découvre qu'on se moquait de lui avant et il devient hautain et aggressif. Les autres réagissent chacun à leur manière.
J'ai aussi aimé l'association entre Charlie et Algernon. Si on parle peu de la souris au début, elle devient très importante par la suite. Charlie se voit dans Algernon et ils se comprennent mutuellement. Ils passent par les mêmes étapes. Lorsque la souris décline on en est profondément affecté, aussi parce qu'on sait que Charlie va décliner aussi.

La fin est incroyablement émouvante, même si elle était en quelque sorte prévue. La manière dont c'est écrit fout un gros coup de poing.

En bref, un livre qui m'a touchée et ému. J'ai vraiment apprecié ce livre et je suis contente que ce challenge me l'ait fait connaitre.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 215 fois
1 apprécie

lalynx a ajouté ce livre à 1 liste Des fleurs pour Algernon

  • Livres
    Illustration Top 10 Livres

    Top 10 Livres

    Avec : Les Jours fragiles, Ô Verlaine !, Le petit coeur brisé, Hunger Games, tome 1,

Autres actions de lalynx Des fleurs pour Algernon