Un récit dystopique haletant

Avis sur Divergente, tome 1

Avatar Stellabloggeuse
Critique publiée par le

Béatrice vit dans un monde futuriste, on ne sait pas bien à quelle époque. Sa société est divisée en cinq factions, qui ont chacune un idéal : les Audacieux, les Altruistes, les Fraternels, les Sincère et les Erudits. Béatrice vit dans une famille Altruiste. A 16 ans, elle doit subir le test qui lui indiquera à quelle faction elle correspond. Mais les choses ne se passent pas comme prévue : Béatrice a des aptitudes pouvant correspondre à plusieurs factions, elle est Divergente. Et cela menace sa vie. Elle doit pourtant essayer de poursuivre le cours de sa vie : elle opte pour la faction des Audacieux, prend le nom de Tris et débute l’initiation qui lui permettra de devenir membre de la faction.

Ne laissons pas planer le suspense plus longtemps : j’ai adoré cette lecture. Le roman m’a littéralement aspirée, je l’ai commencé et terminé en 48 heures environ, sachant qu’il m’était difficile de lire en continu à ce moment-là. Mais dès que je devais le poser, il me trottait en tête et m’appelait. Je vais essayer de vous expliquer pourquoi…

Tout d’abord, l’histoire est haletante. Nous suivons les débuts de Tris parmi les Audacieux, où elle risque sa vie à chaque instant. Il est intéressant de la voir surmonter chaque nouvelle épreuve, avec plus ou moins de difficultés. C’est un livre rythmé, avec du suspense, et des scènes spectaculaires, qui se prêterait à merveille à une adaptation cinématographique (édit 2014 : c'est fait et très bien fait). Le tout est porté par un style d’écriture assez simple, mais qui ne sombre pas dans la banalité et qui est efficace.

Ensuite, les personnages sont intéressants, Tris en particulier. J’ai apprécié le combat que se mènent les diverses facettes de sa personnalité, ainsi que la manière dont elle surmonte les épreuves, avec beaucoup de courage et de volonté. En effet, en plus d’un roman de science-fiction, Divergent est également un récit d’apprentissage, dans lequel Tris apprend à se connaître elle-même.

Bref, j’ai aimé ce personnage, et ce même si à de nombreuses moments, je n’avais pas les mêmes réactions qu’elle, notamment lorsqu’elle exulte dans la violence. De même, en amour, je l’ai trouvée un peu « nunuche ». Enfin, contrairement à Tris, j’ai immédiatement fait confiance à Quatre, son instructeur chez les Audacieux.

Parlons-en, de Quatre ! Jamais je n’aurais cru qu’un chiffre puisse me faire autant d’effet ! C’est un excellent personnage, je l’ai trouvé parfait : un mélange de force et de douceur, à la fois conseiller et protecteur, dont les réactions face à chaque situation m’ont vraiment plu. Pas besoin d’en dire beaucoup plus, vous l’aurez compris : il a fait une entrée fracassante dans le trio de tête des personnages de fiction qui font battre mon cœur !

Enfin, j’ai aimé le monde bâti par Véronica Roth, avec ses factions et leurs déviances. Au sein de la faction des Audacieux, les rapports sont durs, chacun lutte pour sa propre survie. Certains mettent leur courage au service de la recherche du pouvoir, d’autres le mettent au service de la solidarité. Ainsi, c’est une réflexion sur la société et ses travers, ainsi que sur nos choix individuels, que nous propose l’auteur. Quand je pense qu’elle n’avait que 22 ans lorsqu’elle a écrit ce roman, tout cela me laisse admirative !

Je n’ai pas de bémol à apporter à cette lecture, si ce n'est que l'on ne sait pas grand-chose de l'univers dans lequel évolue Tris, on reste en surface de cette société.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 383 fois
Aucun vote pour le moment

Stellabloggeuse a ajouté ce livre à 2 listes Divergente, tome 1

Autres actions de Stellabloggeuse Divergente, tome 1