Ce site utilise des cookies, afin de vous permettre de naviguer en restant connecté à votre compte, de recueillir des statistiques de fréquentation et de navigation sur le site, et de vous proposer des publicités ciblées et limitées. Vous pouvez accepter leur dépôt en changeant de page ou en cliquant sur le bouton “Oui J’accepte”.
Oui J'accepte

Une ville en plein burn-out

Avis sur Ecoute la ville tomber

Avatar Arnaud Malon
Critique publiée par le

« Écoute la ville tomber » est le premier roman de Kate Tempest dont on me dit quʼelle serait une rappeuse anglaise déjà connue et reconnue dʼune trentaine dʼannée (ce que je veux bien le croire).

Dans ce roman, elle nous plonge au cœur de Londres à travers 3 personnages principaux, Becky, Harry et Leon, mais aussi leurs amis et leurs familles. Un roman très actuel mais qui se construit avec de multiples sauts temporels, pour reconstituer les enfances de chacun des protagonistes, de manière à mieux comprendre comment ils sont devenus ce quʼil sont. Des parcours quʼon découvre inexorables, sous le poids dʼune société de plus en plus pesante, donnant de moins en moins de perspectives à une jeunesse désenchantée, vivant de petits boulots et se réfugiant dans la drogue.

Raconté comme cela, ça pourrait avoir lʼair sordide mais, étrangement, le sentiment que laisse le roman est finalement assez optimiste.

Je vous la fais courte pour décrire les 3 personnages principaux :

  • Becky, la lumineuse Becky, est danseuse professionnelle. Cʼest à dire quʼelle rêve de vivre de son métier de danseuse... mais que pour juste vivre son métier de danseuse, elle a une activité parallèle de « masseuse ».
  • Harry, elle, est un garçon manqué. Dans une société et une ville qui ne lui offrait que peu de perspectives, elle utilise ses talents commerciaux et relationnels dans une florissante activité de dealeuse de drogue.
  • Leon, son ami de toujours, surveille ses arrières et gère lʼintendance. Tout deux sont conscients que cette activité nʼest pas une carrière : ils veulent rapidement se constituer un capital pour pouvoir se construire une vie « honnête ».

Chacun de ces personnages parait particulièrement crédible et ils sont tous attachants, avec les qualités et leurs défauts, forts et fragiles à la fois.

La plume de Kate Tempest est affutée, stylée, percutante et incisive. Enfin, la construction du roman, avec ses multiples trames et époques, loin de perdre le lecteur donne du sens au roman et lui confère un rythme impressionnant, qui colle parfaitement avec lʼénergie de Londres, embarque le lecteur et soutient son intérêt.

Bref, une très bonne lecture que je vous conseille.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1920 fois
4 apprécient

Autres actions de Arnaud Malon Ecoute la ville tomber