#EnjoyMarie : moins EnjoyPhoenix, plus de Marie

Avis sur #Enjoymarie

Avatar Céline Online
Critique publiée par le

Je n’avais pas prévu de lire #EnjoyMarie.
Quand je l’ai refermé je me suis dit que j’avais perdu mon temps. « C’est quoi ce livre ? ». « C’est même pas un livre ! ». « Pourquoi elle nous parle toutes les deux secondes de sa tasse de thé ?! ». Et puis, il a trotté dans ma tête toute la journée du lendemain. Quelque chose avec ce livre m’a marqué. Quelque chose de différent.

Oui #EnjoyMarie a des défauts. Personne n’est parfait. Ce livre est fait de beaucoup de facilités… Du moins, c’est ce que je vous aurais dit il y a 24 heures. Ce soir, je vous écris : « Ce livre est fait de beaucoup de simplicité ». Sur 200 pages, EnjoyPhoenix nous parle comme sur une vidéo : à cœur ouvert. A page ouverte. Et ce n’est pas si simple.
Mais ce n’est pas une biographie. Vraiment.
Marie nous raconte ses expériences, comme un témoignage de cette période « bâtarde » qu’est l’adolescence. Les thèmes abordés sont très personnels et sérieux : le divorce, les familles recomposées, le harcèlement… Et des plus légers, comme les cheveux gras, les réseaux sociaux, l’argent de poche, les soirées… Enfin je dis « légers » mais quand on est ados, ces sujets, sont primordiaux et pas franchement drôles.
Le harcèlement, je connais. Mais à croire que personne d’autre ne voit jamais rien. Alors en parler comme Marie le fait, c’est bien. Génial même. C’est bizarre mais j’ai ressenti sa démarche, son envie sincère d’aider. Pour avoir été plutôt secouée dans mes dures années lycée, si ce livre peut aider ne serait-ce qu’une personne, et bien tant mieux. Mission accomplie.

Alors oui, maintenant, je peux le dire, j’ai aimé les 215 pages d’#EnjoyMarie. Ce livre respire la vie. Une vie d’adolescent(e) évidemment.
Même si cette période est finie (et heureusement, ses problèmes avec… même si la trentaine me réserve son package), je me rends compte que les générations passent mais les problèmes restent les mêmes. #EnjoyMarie s’est finalement un guide. Pour les jeunes, oui. Mais pour les parents aussi. Pour ne pas oublier de parler et d’accompagner.

Lire en entier sur Céline Online

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 3326 fois
18 apprécient · 13 n'apprécient pas

Autres actions de Céline Online #Enjoymarie