Vague théorie

Avis sur Entretien compréhensif

Avatar lislb
Critique publiée par le

Ayant une idée plutôt vague de ce qu'était l'entretien compréhensif, j'ai décidé d'en apprendre plus en lisant ce petit livre de Jean-Claude Kaufmann et déjà la préface a commencé à me refroidir. Si je suis plutôt d'accord sur les principes, la façon qu'il a de défendre sa vision des méthodes qualitatives a un côté douteux. Alors peut-être prend-il des pincettes, puisque comme il le dit en début d'ouvrage, il supposait ce qu'il s'apprêtait à dévoiler comme une méthode un peu unique, ou du moins divergente de ce qu'on enseigne (des méthodes quantitatives, quoi) même s'il doit s'avouer déçu d'avoir reçu des courriers de lecteurs lui avouant qu'ils procédaient de la même façon eux aussi depuis des années.

On a donc une bonne partie du livre qui semble avoir pour but, peut-être pas de légitimer, mais du moins de justifier l'usage de ces méthodes plutôt que d'autres. Alors bien sûr c'était nécessaire de se demander quels avantages et inconvénients est-ce que ça avait, dans quels cas ces méthodes se justifient-elles ou non, mais la place accordée à ces questions est tout de même assez importante, quitte à passer assez vite sur l'explication de la méthode en soi. De même le rappel des biais, de l'influence du questionneur sur le questionné... semblent évidentes, mais pas centrales.

Concernant la « boîte à outils » concernant l'entretien en soi, en plus d'être finalement une partie finalement assez courte (après une longue justification, un passage sur les biais et avant une partie plus axée sur l'exploitation des données recueillies), elle est un peu légère. On parle beaucoup de la posture, et je veux bien croire que c'est la plus grosse part du travail. Ce dont un parle un peu moins, c'est de l'élaboration concrète de questions pertinentes qui pourraient permettre de lancer la conversation et de s'éloigner ensuite du sujet.
On a quelques (très rares) exemples plutôt intéressants, mais justement, prenant le parti pris de nous dévoiler ses méthodes, en se basant uniquement sur ses propres travaux, on aurait pu s'attendre à avoir beaucoup plus d'exemples. D'une part cela permettrait d'ancrer un peu tout ça dans le réel (et de ne pas rester sur une méthode théorique de l'entretien compréhensif) mais aussi de nous montrer concrètement ce que peut apporter cet entretien comparé à des méthodes plus quantitatives. Par exemple dans l'une des dernières parties (celle sur l'exploitation ou les fiches, je crois), l'auteur évoque une anecdote : un entretien qu'il a écouté en rigolant, qui a soudain attiré son attention sur un détail, par lequel il a tenté de s'identifier à la personne interrogée, et il explique ce qu'il a pu en tirer. Les deux fiches qui analysent de courtes citations sont aussi très intéressante d'un point de vue méthodologie, elles permettent de voir comment le chercheur passe de la matière à l'abstraction, ce qu'il en tire.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 65 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de lislb Entretien compréhensif