Couverture Gagner la guerre

Gagner la guerre

(2009) Récits du vieux royaume, tome 2
12345678910
Quand ?
8.5
  1. 5
  2. 3
  3. 7
  4. 7
  5. 17
  6. 39
  7. 144
  8. 365
  9. 715
  10. 392
  • 1.7K
  • 537
  • 1.7K
  • 69

Don Benvenuto est au service du Podestat de la République mais est toujours très habile pour se fourrer dans les pires situations qui soient.

Match des critiques
les meilleurs avis
Gagner la guerre
VS
Ce fut ainsi, par la petite porte, que je m'introduisis dans la famille du Podestat

Titre hommage à ma douce qui m'a "forcé" à lire ce livre (Parce que c'est sa phrase préférée du bouquin et pas pour ce que cela représente bande de petit pervers!) "Forcé" est peut être exagéré mais tout de même, je sentais bien qu'elle m'aurait jeté le gant si j'avais refusé. Roman d'aventure et accessoirement "fantasy", il est vrai que pour moi qui n'est pas trop client de ce genre de bouquin, j'ai pris mon pied. Non mais vraiment. Il y a tant de bons cotés à ce bouquin que je ne...

25 6
Critique de Gagner la guerre par HKoSunjin

J'ai trouvé le livre un peu long. Il est magistralement écrit oui, mais en terme de souffle, c'est très inégal et si je ne regrette absolument pas cette lecture, qui a été un moment de plaisir, ce n'est pas la révélation. Je suis assez frustrée par le nombre d'éléments qui restent dans l'ombre également. J'ai bien aimé la truculence de notre ami Benvenuto. Après, il ya plusieurs mois que j'ai lu ce -très gros- roman, et je me souviens avec une grande netteté de certaines scènes (l'évasion par... Lire l'avis à propos de Gagner la guerre

6

PostsGagner la guerre

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce livre ?

Critiques : avis d'internautes (114)

Gagner la guerre
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
De la grande fantasy !

« Je n'ai jamais aimé la mer. Croyez-moi, les paltoquets qui se gargarisent sur la beauté des flots, ils n'ont jamais posé le pied sur une galère. La mer, ça secoue comme une rosse mal débourrée, ça crache et ça gifle comme une catin acariâtre, ça se soulève et ça retombe comme un tombereau sur une ornière ; et c'est plus gras, c'est plus trouble et plus limoneux que le pot d'aisance de feu ma... Lire la critique de Gagner la guerre

40 5
Avatar Lorhkan
9
Lorhkan ·
"La mer, c'est votre cuite la plus calamiteuse, en pire et sans l'ivresse"

Que dire de cette petite merveille ? Une histoire de trahisons politiques, guilde d'assassins mystérieuse, coups bas et autres petites cachoteries qui nous tiennent en haleine sur 984 pages. Benvenuto Gusefal, le "héros"... Un vrai salopard, pas d'une grande délicatesse et qui mérite bien un coup de pieds dans les joyeuses de temps en temps, mais tellement séduisant ! Pour tout vous dire, je... Lire l'avis à propos de Gagner la guerre

3 2
Avatar Chavia
10
Chavia ·
Découverte
Revoir Ciudalia et mourir

Tu sais Benvenuto, à trop fricoter avec la camarde, on finit par s'y habituer. Et il n'est jamais bon d'être trop proche de quelqu'un dans notre partie.Tu sais bien qu'un surin se dissimule aussi bien dans une manche que la vérole via Maculata. Signer des mémoires quand on est au service de la guilde des Chuchoteurs et du podestat Ducatore, c'est signer un arrêt de mort. Es-tu las de cette... Lire l'avis à propos de Gagner la guerre

19 10
Avatar Alyson Jensen
9
Alyson Jensen ·
Salopard magnifique ou quand la Fantasy devient intelligente.

Ce livre est un chef d'oeuvre. Le précédent livre "Janua Vera" (un recueil de nouvelles dans lesquelles est né Don Benvenuto) était déjà fabuleux mais, là, c'est magistral. Je déteste les héros à la mâchoire carrée, au regard franc et à l'âme immaculée. Cela tombe bien parce que Benvenuto se fait péter la mandibule dès le début et question blancheur d'âme, notre héros fait plutôt dans la nuance... Lire la critique de Gagner la guerre

31 10
Avatar enfantbulle
9
enfantbulle ·
Jaworski je t'aime

Ce livre est éblouissant, du début à la fin. De par la langue déjà, claire précise, riche, rythmée... Jaworski est un sniper, chaque mot sert la scène décrite, de sorte qu'elle jaillit naturellement de notre imagination. Tout y est: L'espace, le temps. Damasio, l'auteur de la Horde Du Contrevent devrait apprendre de ce livre. Mais bon, la n'est pas le propos. Ensuite il y a le personnage... Lire la critique de Gagner la guerre

18 4
Avatar French-Coast
10
French-Coast ·
Toutes les critiques du livre Gagner la guerre (114)
Vous pourriez également aimer...