C'est moi! C'est vous!

Avis sur Haute fidélité

Avatar Kowalski
Critique publiée par le (modifiée le )

Rob a la trentaine bien tassée. Rob est disquaire à Londres, oh c'est grand chose, une petite boutique qui ne risque pas de lui faire payer l'impôt sur les grandes fortunes. Rob vit pour la musique essentiellement (c'est un extrémiste, vous savez, ce genre de personne qui sait mieux que vous ce qu'il est bon d'écouter ou pas et qui juge quelqu'un par rapport à sa collection de vinyles.....). Rob est immature. Rob est en pleine rupture et ne comprends rien à la "psychologie" féminine (j'ai pris des gants, là) mais peut-on le blâmer? Rob est pleurnichard, égoïste et même pathétique parfois. Rob a les potes (peu nombreux) qu'il mérite. Rob est un peu con aussi.....

Oui, mais voilà, Rob c'est moi. Vous marrez pas, Rob, c'est vous aussi!

Et oui, chacun d'entre nous (homme, femme, la trentaine ou pas) se retrouvera sans doute à un moment ou un autre dans certains aspects de se loser! Car oui, Rob est un loser qui ne peut s'empêcher de geindre sur lui même, un mec qui se complaît à rester dans cette misère, un mec à qui j'ai eu envie de mettre une bonne claque dans sa tronche pour le bouger un peu (oh juste deux ou trois fois).
Oui mais un gars sauvé par le recul qu'il possède sur lui même et son humour! Et cette autodérision le rend finalement attachant en plus d'être drôle!

Alors c'est pas le roman du siècle, le style Hornby est simple mais efficace, et a travers ce livre vous revivrez sans doute certaine de vos expériences passées. Si vous n'aimez pas la musique, vous avez le droit d'apprécier ce livre quand même. Si vous êtes une femme aussi (même si c'est le point de vue d'un mec, cela, Mesdames pourra même renforcer certaines idées caricaturales que vous vous faîtes de nous! Comment ça, on fait la même chose de notre côté?!)

Moi j'ai passé une agréable lecture avec ce Rob qui m'a parfois, donc, énervé (le côté, moi, je peux pas être heureux) mais souvent fait sourire! Et puis un mec qui se permet des réflexions aussi existentielles que celle qui va suivre, moi je ne peux qu'adouber!

"J'ai été affreusement décu par les slips des filles quand j'ai commencé à vivre en concubinage. Je ne me suis jamais remis de cette découverte: elles font comme les garçons. Elles se gardent leurs plus beaux dessous pour les jours où elles savent qu'elles vont coucher avec quelqu'un. Quand on vit avec une femme, les vieux slips Monoprix délavés, rétrécis, informes font soudain leur apparition sur tout les radiateurs; vos rêves lascifs d'écolier où l'âge adulte apparaissait vautré dans la lingerie fine à jamais, dans les siècles des siècles.....ces rêves retournent à la poussière."

Sinon pour retrouver la playlist de Rob, c'est ici:
http://www.senscritique.com/liste/Rob_s_playlist_Hight_Fidelity/241691

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 856 fois
28 apprécient

Kowalski a ajouté ce livre à 1 liste Haute fidélité

  • Livres
    Cover Notre bibliothèque

    Notre bibliothèque

    Sous ce titre hyper original et qui m'a demandé des heures de réflexions, se cache l'ensemble des livres qu' EIA et moi...

Autres actions de Kowalski Haute fidélité