👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Voilà un ouvrage qui aura beaucoup fait parler de lui. Histoire Mondiale de la France, sous la direction de l'historien Patrick Boucheron, est un peu un OVNI dans le domaine des livres d'histoire à gros titrages, souvent succincts, généralement peu documentés, et parfois même carrément réactionnaires. Fort de quasiment un millier de pages rédigées par une brigade de 150 historien.nes, il est un coup de pied résolument assumé dans la fourmilière qu'est « le roman national » - bref, il est une sacrée exception dans les œuvres historiques grand public.

« Pourquoi est-ce si inhabituel ? » me demanderez-vous alors. « Qu'est ce que le roman national, et qu'y aurait-il de mal à le raconter » ? Et vous auriez raison de me le demander car, à toujours apprendre les même dates à l'école, et à se pencher sur les même personnages et même événements depuis parfois plus d'un siècle, on en oublierait que les dates en question ne sont pas anodines. Qu'elles ont été choisies. Et pour comprendre ces choix, il faut remonter à la seconde moitié du XIXème siècle et à l'école républicaine de Jules Ferry, à une époque où l'école avait pour mission de fédérer des territoires français encore très différents les uns des autres culturellement. Une époque également troublée par l'ennemi Prussien et la construction de la Grande Allemagne. Vous comprendrez alors qu'il n'est pas anodin, dans un tel contexte, de ressortir de grands personnages historiques tels que Vercingétorix, Jeanne d'Arc, Charles Martel – tous censés incarner une France unie et indivisible, forte face à l'envahisseur, et unique dans le monde. Et ce sont avec ces préoccupations politiques qu'ont été choisis puis écrits tous les événements prétendument fondateurs de l'histoire de la France (ce qu'ils n'étaient, du reste, pas toujours).

Or c'est bien encore cette histoire là qui continue à être massivement enseignée, et ce même si des thématiques plus récentes et moins valorisantes sont désormais apparues dans nos programmes (traite des noirs, régime de Vichy, colonisation etc.). Boucheron, comme d'autres historiens avant lui, y voit de terribles contresens, qui deviennent par la suite de terribles arguments idéologiques brandis par des politiques peu scrupuleux. D'où son projet de diriger, cette fois, une Histoire de France qui s'inscrit non pas dans des dates traditionnelles arbitraires, mais dans la dynamique internationale des époques étudiées. Et je trouve personnellement le résultat plutôt convaincant !

Bien entendu, tout n'est pas parfait. L'équipe de Boucheron a préféré conserver la forme d'une chronologie pour que l'ensemble reste abordable au plus grand nombre, et on sent certains auteurs plus inspirés que d'autres (j'ai été assez déçue par la plupart des dates touchant au Xxème siècle par exemple). On pourra aussi reprocher à l’œuvre un certain manque d'unité, en raison du très grand nombre d'intervenant.e.s que j'avais déjà évoqué plus haut. Cependant, je trouve que l'entreprise de déconstruction est jouissive, et surtout très pertinente. On ne rappellera jamais trop que la France est ce qu'elle est parce qu'elle a réussi à s'enrichir de l'histoire, des cultures voire des peuples des autres nations qui se construisaient autour d'elle. Et qu'on ne peut donc la comprendre qu'en tournant nos yeux vers l'extérieur, et non en s'auto-persuadant que notre histoire n'est exceptionnelle que parce que la France est une sorte de nation bénie des dieux qui a toujours été aussi unie qu'elle semble l'être a présent (et notez bien que je dis « semble » mais c'est un autre débat).

Bref, même si l'Histoire Mondiale de la France n'est pas un livre parfait, il est néanmoins un dépoussiérage bienvenue et je le conseille urgemment à tous les amateurs d'histoire. Ceux qui n'aiment pas la démarche de Boucheron pourront l'accuser d'avoir dirigé un ouvrage tout aussi politique que ceux qu'il dénonce, mais au moins ce dernier a l'honnêteté de le préciser dès sa préface, et livre une synthèse bien plus documentée et savante que la grosse majorité des livres historiques grands publics publiés chaque année...

Sigynn
8
Écrit par

il y a 5 ans

8 j'aime

8 commentaires

Histoire mondiale de la France
lonnie_machin
6

Critique de Histoire mondiale de la France par Lonnie Machin

Dernier ouvrage de P. Boucheron, Histoire Mondiale de la France a fait parler à cause de la réaction des identitaires vis-à-vis du projet du livre : écrire une histoire de France sur le temps long et...

Lire la critique

il y a 5 ans

13 j'aime

5

Histoire mondiale de la France
zardoz6704
8

L'anti-Métronome

Si vous êtes prof d'Histoire, sans doute avez-vous déjà été confronté à ce type de conversation. Vous annoncez votre métier, et la personne en face de vous, enthousiaste, vous explique à quel point...

Lire la critique

il y a 5 ans

10 j'aime

2

Histoire mondiale de la France
Sigynn
8

Tuer le roman national.

Voilà un ouvrage qui aura beaucoup fait parler de lui. Histoire Mondiale de la France, sous la direction de l'historien Patrick Boucheron, est un peu un OVNI dans le domaine des livres d'histoire à...

Lire la critique

il y a 5 ans

8 j'aime

8

The Young Pope
Sigynn
8

Exquises contradictions.

« Je suis une contradiction » annonce, dès le premier épisode, le pape Pie XIII, incarné par Jude Law. Une contradiction qu'il compare à Dieu, unique mais et trois, ainsi qu'à Marie, vierge...

Lire la critique

il y a 5 ans

26 j'aime

3

L'Océan au bout du chemin
Sigynn
10

Ce livre est en lui-même un bien bel océan

Woah. Que dire d'autre ? The Ocean at the end of the lane est, à mon sens, un livre quasi parfait. On ne sait pas trop à quoi s'attendre en ouvrant ce roman. Et pourtant, une fois ouvert, c'est un...

Lire la critique

il y a 8 ans

20 j'aime

2

La Domination masculine n'existe pas
Sigynn
3

J'ai mal à ma science.

Établissons quelque c­hose d'entrée de jeu ­avant d'aborder ce li­vre : contrairement à­ la façon dont elle a­ffirme présenter son ­travail, Peggy Sastre­ est loin d'employer ­une démarche...

Lire la critique

il y a 5 ans

18 j'aime

5