👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

C'est le seul livre d'Anna Gavalda que j'ai lu, et bizarrement, je crois que je vais en rester là. Roman de gare à la mode, adapté en film, il est clair que je ne m'attendais pas à quelque chose de transcendant mais quand même.. Ce livre est à un niveau de déchéance littéraire assez élevé. L'écriture est vraiment pauvre. Petit exemple, il ne s'agit pas d'analyser tout le livre : Anna Gavalda a voulu utiliser le procédé de la phrase courte, voir nominale, pour insister sur l'état dépressif de la fille, ce qui peut se comprendre, mais il ne fallait pas le faire pendant les 150 ou 200 pages du roman (je ne sais plus). Ou alors, cette pauvreté syntaxique et lexicale n'est pas voulue (ça serait moche pour l'auteur). Ou alors, c'est la volonté de rendre le livre très facile à lire (= rien à gratter entre les lignes = on s'ennuie).
Autre chose : la larguée en question m'est tout à fait insupportable. J'ai l'impression de lire les pensées, minute par minute, d'une adolescente de 13 ou 14 ans (malgré la situation dans laquelle le personnage se trouve). Le papi est un peu moins insupportable, il raconte bien gentiment sa vie au coin du feu et les lecteurs coincés dans le tgv (comme moi) sont trop émus (ou pas). Le livre voulait peut être proposer une réflexion sur "faut-il partir avec l'être aimé ou rester dans ses obligations professionnelles, familiales et conjugales ?". Ca c'est du problème qui va occuper mes longues soirées de réflexion philosophico-métaphysico-gélatineuses.
Bref, ce roman ne m'a pas intéressée, encore moins émue. J'ai lu tout le roman dans l'espoir de trouver un passage un peu mieux, mais non, et donc j'en suis sortie plutôt frustrée.
nomadspirit
3
Écrit par

il y a 10 ans

2 j'aime

Je l'aimais
Babalou
8
Je l'aimais

Critique de Je l'aimais par Babalou

Il est arrivé à un moment crucial dans ma vie. Et son message est suffisamment explicite pour ne pas être ignoré. A vrai dire, je n'ai pas vraiment fait attention aux personnages, ni à l'histoire, ni...

Lire la critique

il y a 12 ans

5 j'aime

Je l'aimais
Adeline12
7
Je l'aimais

Agréable surprise

J'ai longtemps hésitée avant de me lancer dans un roman de cet auteur. Je me disait encore un auteur à la monde genre Musso. Puis je me suis dit qui si j'avais donné une chance à Musso, pourquoi pas...

Lire la critique

il y a 10 ans

5 j'aime

Je l'aimais
Nanou_Laura
9
Je l'aimais

Critique de Je l'aimais par Nanou_Laura

Il arrive, casse tout, et la force à se relever. Par ses souvenirs, il nous offre un éloge de la banalité. La banalité des couples, leurs soucis communs et leur désirs extraordinaires. Il parle du...

Lire la critique

il y a 10 ans

2 j'aime

Born to Die
nomadspirit
3
Born to Die

Trop hype quoi.

Je n'accroche pas à sa musique, j'ai écouté born to die et video games par hasard et je suis restée pantoise, mais complètement (attention : je n'aime pas cette musique, mais je ne cautionne pas les...

Lire la critique

il y a 10 ans

1 j'aime

Suikoden V
nomadspirit
6
Suikoden V

Critique de Suikoden V par nomadspirit

J'étais assez emballée par l'histoire, mais j'ai constaté pas mal de problèmes graphiques et de bugs en tout genre, ce qui nuit au jeu, c'est vraiment dommage. D'ailleurs je n'ai même pas pu finir le...

Lire la critique

il y a 10 ans

Dune
nomadspirit
5
Dune

Critique de Dune par nomadspirit

Je suis fan de la série Dune (surtout les livres), mais je dois avouer que le film de Lynch a vraiment mal vieilli. Pour quelqu'un qui n'a jamais lu les livres, voir ce film doit être horrible. C'est...

Lire la critique

il y a 10 ans