Ce site utilise des cookies, afin de vous permettre de naviguer en restant connecté à votre compte, de recueillir des statistiques de fréquentation et de navigation sur le site, et de vous proposer des publicités ciblées et limitées. Vous pouvez accepter leur dépôt en changeant de page ou en cliquant sur le bouton “Oui J’accepte”.
Oui J'accepte
Couverture L'École des femmes

Critiques de L'École des femmes

Livre de (1662)

Critique de L'École des femmes par Cinemaniaque

Bien qu'elle fasse partie des premières oeuvres de Molière, l’École des femmes est sans conteste l'un des meilleurs ouvrages de l'auteur. Préfigurant en quelque sorte le vaudeville à travers les mésaventures cocasses d'Arnolphe et ses deux valets, la pièce est, comme toujours, un plaidoyer à l'amour sincère et non intéressé, non pas financièrement mais bien physiquement ici, ce qui en fait une... Lire l'avis à propos de L'École des femmes

5
Avatar Cinemaniaque
8
Cinemaniaque ·

Critique de L'École des femmes par ngc111

Molière savait écrire des pièces drôles, satiriques et empreintes de polémiques. C'est le cas de cette école des femmes qui remplit bien son contrat. Plaisante, la pièce ne provoque pas de fous rires mais les échanges rapides de répliques nous arrachent quelques sourires. A moins que ce ne soit l'ingénuité parfois confondante d'Agnès, les mésaventures d'Arnolphe ou encore la bêtise de Georgette... Lire l'avis à propos de L'École des femmes

2
Avatar ngc111
7
ngc111 ·

L’École des putes

Je connais tellement bien Agnès, car elle ressemble à toutes les connes de notre temps. On a beau l'élever dans un couvent, elle arrive toujours à se comporter comme une pute. Que va-t-on faire d'elle? Quand un mec prend soin de toi durant toute ton enfance et qu'il compte t'épouser, la moindre des gratitudes, c'est d'obéir sagement et pleinement, comme tu l'as... Lire la critique de L'École des femmes

2 7
Avatar ForcenéCritique
6
ForcenéCritique ·

Critique de L'École des femmes par White-Fangs

Du Molière tout craché avec un barbon et des femmes, des dialogues intéressants mais on ne rit pas tant que ça, on est même pas vraiment entrainés par l'intrigue et ça reste mou du genou comparé aux farces et autres comédies du même auteur... A lire quand même mais sans trop s'attendre à grand chose. Sur scène c'est pas terrible non plus. Lire la critique de L'École des femmes

2
Avatar White-Fangs
6
White-Fangs ·