Douceur et amour. Ce dont on a besoin de temps en temps.

Avis sur L'Espace d'un an

Avatar Marcel_Dupoignard
Critique publiée par le

L'espace d'un an est le premier roman de Becky Sanders, publié en 2016, et ici traduit par Marie Surgers pour le compte des éditions l'Atalante. L'oeuvre sent comme du Space Opera, les inspirations de FarScape, Star Trek, et tant d'autres se sentent, même peut-être Mass Effect... Mais ici, et gros coup de coeur personnelle... Pas de bataille spatial. Pas de guerre intergalactique. Pas de méchant empereur ou d'ennemi masqué... Non, juste un slice of life dans l'espace.

Et cela fait tellement plaisir.

Je vois beaucoup, chez les (assez rares) critiques négatives, se plaindre que c'est pas réaliste, que les personnages deviennent amis trop rapidement, qu'il y a pas assez de tension.

D'autres critiquent qu'il ne se passe assez d'action, même qu'on s'ennuierait. Que sa manque d'action et de pep's, mais est-ce que c'est nécessaire. Le roman est basé sur les relations entre les personnages, pour mieux s'attacher à eux. On a vraiment peur pour eux, quand il y a des tensions, quand il y a du risques. Tous, même les plus antipathique, on comprends que ce n'est pas forcément naturel chez eux... Même les "méchants" sont plus des façons de penser qui sont différentes... Pour certains ce n'est pas naturel. Mais moi j'apprécie.

Cela me rend triste, car pour moi, c'est l'une des plus belles qualités de l'oeuvre. L'oeuvre transpire l'optimisme, et la joie. Ici les gens se font confiance, et s'apprécient. Cela n'empêche pas les tensions, les commentaires un brin "spécisme" vu que nous avons affaire à des extraterrestres. Il y aura du drame, des erreurs, des génocides, du "spécisme", des personnages moins sympathique...

Mais malgré tout ça, cela montre que l'amitié et l'amour est plus fort que tout. Qu'il n'y a pas d'hésitation... Qu'on peut progresser et devenir meilleur.

C'est une oeuvre qui parle d'amour et d'amitié sous toutes ces formes. De drame lié à l'amour mais aussi de bonheur lié à l'amour.

Autre très bon point dans le roman : Enfin des vrais extraterrestres, des vrais. Avec des caractéristiques physiques, sociales, et mentales extrêmement différentes des humains. Oui, on a une majorité d'humain, mais même les humains sont très différents. Et on comprends que malgré les différences, ce qui est important, c'est de se comprendre et s'aimer.

Un immense coup de coeur que je conseille, même si j'ai conscience : Oui, il ne se passe pas grand chose... Pourtant on rigole, on s’émeut, on a peur... C'est pour ça moi, le principal dans une lecture.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 199 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Marcel_Dupoignard L'Espace d'un an