Couverture L'Île des esclaves

Critiques de L'Île des esclaves

Livre de (1725)

Critique de L'Île des esclaves par ngc111

Je suis un peu partagé au sujet de cette pièce de Marivaux que j'avais déjà eu l'occasion (ou plutôt "l'obligation" à l'époque) de lire au collège. J'ai apprécié la fantaisie des 8 premières scènes à travers notamment les répliques d'Arlequin où comme il est dit dans la préface de Henri Coulet: "Le bouffon [...] atteint ici au sublime". J'ai aussi été ému des dernières scènes tout en... Lire l'avis à propos de L'Île des esclaves

12
Avatar ngc111
5
ngc111 ·

Critique de L'Île des esclaves par Zaccharias

Le caractère archétypal de chacun des personnages, et l'apparente simplicité de l'intrigue peuvent sembler sans intérêt après une première lecture. Mais ce sont pourtant ces deux aspects qui font de "L'île des Esclaves" une pièce de théâtre essentielle. Marivaux développe avec finesse l'éternelle schéma de la différence des conditions, dont l'humanité ne parvient jamais à s'extraire. Au... Lire la critique de L'Île des esclaves

4
Avatar Zaccharias
9
Zaccharias ·

Critique de L'Île des esclaves par Reymisteriod2

Pièce assez sympathique, mais peu consistance je trouve. Une intrigue excellente, c’est une super idée de renverser les rôles entres maîtres et esclaves, mais je ne la trouve pas forcément bien traitée par Marivaux. Disons que le propos de la pièce est assez intéressant, mais je ne trouve pas les situations particulièrement drôles, savoureuses, hormis quelques répliques d’Arlequin, que je... Lire l'avis à propos de L'Île des esclaves

3 2
Avatar Reymisteriod2
6
Reymisteriod2 ·

Une critique expéditive.

L'île des esclaves est une sorte de satire sociale dénonçant les abus des bonnes gens méprisant leurs valets. Des binômes maître/esclave échouent donc sur une île où les rôles sont inversés, et on réalise alors que ceux qui ont souffert et sont attachés aux valeurs morales plutôt qu'aux richesses ne peuvent martyriser leur prochain, en dépit de leur rancoeur. C'est une belle ode à l'empathie et... Lire l'avis à propos de L'Île des esclaves

3
Avatar Ellimac Micha
7
Ellimac Micha ·

Critique de L'Île des esclaves par arnorien

Il me plaît de penser que de nos jours, Euphrosine porterait un sac Longchamp. Quant à Iphicrate, il ne serait que plus moderne s'il arborait une Rolex. Pour Cléanthis et Arlequin, on s'en tape. Ils sont pauvres... Enfin pas au milieu de la pièce... mais à la fin, en fait... et merde. Lire l'avis à propos de L'Île des esclaves

4
Avatar arnorien
8
arnorien ·

Critique de L'Île des esclaves par Gwen21

Petit bijou du théâtre des Lumières, L'île des Esclaves de Marivaux est un conte philosophique mis en scène pour les planches. Dans cet univers, les castes sociales sont brusquement inversées, ce qui pose les jalons d'une égalité des hommes qu'on fait plus que suggérer mais qu'on revendique ! et cela, bien avant la Révolution Française ! Les valets commandent aux maîtres et profitent de leur... Lire la critique de L'Île des esclaves

2
Avatar Gwen21
8
Gwen21 ·

Originale mais..

Mon avis sur cette pièce est mitigé, en effet d’un côté j’ai envie de dire que les questions sur l’Humanité sont intéressantes et que l’originalité est au rendez-vous néanmoins d’un autre côté, je suis obligé de dire que j’ai pas réellement accroché à cette lecture, et je pense aussi qu’elle est un peu trop courte (70 pages), l’intrigue est pas assez développée, j’ai l’impression que l’on... Lire l'avis à propos de L'Île des esclaves

Avatar grf
7
grf ·

Thérapie de groupe

Quand on a un problème avec quelqu'un, on nous dit souvent d'essayer de se mettre à sa place. C'est même un exercice proposé en thérapie de couple. Eh bien Marivaux va appliquer la méthode à ses deux couples de protagonistes, qui vont se retrouver dans des rôles hiérarchiques inversés. J'ai étudié cette pièce pour le BAC, et j'en avais vu plusieurs représentations différentes, et ce... Lire la critique de L'Île des esclaves

1
Avatar JeanLoupGarou
8
JeanLoupGarou ·

Dieu que c'est ennuyeux... Je ne comprends pas son statut de chef-d'oeuvre

Je crois que tout le monde connaît le titre L'Île des esclaves, sans forcément savoir qui l'a écrit et/ou sans l'avoir lu. Pour moi, c'est un petit peu différent, j'avais joué une partie de la dernière scène dont est tirée la citation ci-dessus, et je pensais donc que le reste du texte allait avoir la même force et la même spiritualité. Eh bien, autant dire que j'ai été grandement déçue, car... Lire la critique de L'Île des esclaves

1
Avatar Jacana
2
Jacana ·