Avis sur

L'oubli que nous serons par Biblio_Anglet

Avatar Biblio_Anglet
Critique publiée par le

Comment écrire un livre sur son père ? Vingt ans après son assassinat politique en Colombie, Hector Abad peut enfin raconter ce père qui l'a tant marqué. Sans nostalgie, sans admiration exagérée, avec pudeur, il décrit une personnalité très forte. Généreux jusqu'à l'inconscience, engagé dans des combats politiques redoutables, ce père le fascine et nous fascine. Un homme exubérant, chaleureux, confiant - presque trop- en ses enfants, il peut aussi devenir étouffant, écrasant pour sa famille. Malgré la violence dans le pays, malgré les malheurs familiaux, il fait triompher la vie sur la mort. Et c'est son rire que nous entendrons pour faire reculer « l'oubli que nous serons. «
Un livre magnifique.
Marie-Claude ROUQUET

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 180 fois
1 apprécie

Biblio_Anglet a ajouté ce livre à 1 liste L'oubli que nous serons

Autres actions de Biblio_Anglet L'oubli que nous serons