Avis sur

La Fille qui rêvait d'un bidon d'essence et...

Avatar Christophe
Critique publiée par le

Assez amusant de voir le virage stylistique opéré par Stieg Larsson entre le premier et le deuxième tome de Millénium.

Le premier volume - l'Homme qui n'aimait pas les femmes - tenait du Simenon, de l'Agatha Christie. Celui-ci est un vrai thriller, bien plus rythmé, centré sur Lisbeth Salander, propulsée personnage principal d'une intrigue plus rythmée quoiqu'un peu plus prévisible.

Ah, et sinon, un gros HOOOOOUUUU à Acte Sud, qui pourrit deux cent pages de rebondissements en 15 lignes de résumé en quatrième de couv. Bon, moi je m'en fous, je ne lis jamais les quatrièmes de couv. Mais tout de même, si on peut éviter ce genre de bon gros spoil des familles...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 591 fois
6 apprécient

Autres actions de Christophe La Fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette - Millénium, tome 2