Couverture La Horde du contrevent

Critiques de La Horde du contrevent

Livre de (2004)

La terre est bleue comme une orange.

Difficile de parler de La Horde du Contrevent après le choc que ce livre m'a fait. Je ne m'attendais tout simplement pas à ça. On m'avait parlé d'un excellent bouquin de SF, je ne pensais pas y trouver un écho à de nombreuses questions que je me suis souvent posé et que j'essaye, moi aussi, de faire transparaitre dans mes piteux écrits. La Horde, c'est tout d'abord un premier chapitre qu'on... Lire l'avis à propos de La Horde du contrevent

17 9
Avatar wildsevens
10
wildsevens ·

Plus proche de la pichenette que de la claque

Avant que vous ne lisiez cette critique je tiens à vous avertir qu'elle contient beaucoup de spoil et qu'elle peut paraître sévère envers le livre, j'ai apprécié l’œuvre dans sa globalité mais je ne vais pas me gêner pour pointer du doigt ses maladresses donc Fanboys ; Passez votre chemin ! Au premier abord le Récit tient plus de la quête scientifico-philosophique que du... Lire la critique de La Horde du contrevent

9 3
Avatar Azyl
5
Azyl ·

Critique de La Horde du contrevent par BibliOrnitho

Un monde imaginaire, polarisé : depuis l’Extrême-Aval jusqu’à l’Extrême-Amont. Une bande de terre de quelques milliers de kilomètres de large s’étendant d’ouest (aval) en est (amont). Une bande faisant penser au monde des Shadocks sans qu’il soit pour autant besoin de pomper pour maintenir la Terre à plat. Une terre balayée par des vents violents, coulant invariablement de l’amont vers l’aval.... Lire l'avis à propos de La Horde du contrevent

18 9
Avatar BibliOrnitho
8
BibliOrnitho ·

Critique de La Horde du contrevent par Jben

La Horde du Contrevent est un chef d'œuvre indiscutable de la littérature de l'imaginaire. Damasio tisse là un univers unique, des personnages fouillés et attachants, le tout sur fond de quête initiatique et philosophique. Il ne s'agit pas là d'un roman de fantasy ou de science-fiction, mais d'un véritable essai sur la littérature fantastique en général. L'auteur a compris qu'il s'agissait avant... Lire la critique de La Horde du contrevent

32 2
Avatar Jben
10
Jben ·

Deux allers sans retour

J'avais lu pour la première fois LHDC vers la fin des années 2000. C'est un bandeau "Grand Prix de l'imaginaire" sur la première édition poche qui m'avait attiré, et la lecture de ces 700 pages numérotées à l'envers ne m'avait pas laissé un souvenir impérissable. Et entre-temps... ce roman est devenu pour beaucoup "le" chef-d’œuvre de SF française des années 2000. Aurais-je été largué... Lire l'avis à propos de La Horde du contrevent

16 1
Avatar Rapha_da_Silva
5
Rapha_da_Silva ·

'? , ) ))^ , , ~~ ~ ,

Golgoth: dès que j'ai reniflé l'truc, j'ai su que ça allait charcler. J'ai pris l'bordel entre les pognes, me l'suis harnaché et j'ai contré. Putain il était pas né l'fils de pute qu'allait m'faire lâcher l'morceau! Caracole :jeunes pourceaux, jeunes pucelles, tendez vos oreilles telles de larges voiles,et laissez moi dé-voiler le secret de Damasio. Pas d'oreillers qui ne donnera de repos, de... Lire l'avis à propos de La Horde du contrevent

25 3
Avatar Aglagla
9
Aglagla ·

Quelle intensité !

I did it ! Mon tout premier roman de SF ! Il existe tellement d'adjectifs qui pourraient aider à décrire ce bouquin, mais le seul que je retiens est "intense". Du début à la fin. Alors oui, c'est costaud et je ne parle pas seulement du nombre de pages. Le vocabulaire est souvent très technique et l'écriture est soutenue. Il faut s'accrocher car nous ne comprenons pas tout dès le... Lire l'avis à propos de La Horde du contrevent

15 4
Avatar Niniel
10
Niniel ·

Sov qui peut.

Peut-être l'un des romans les plus difficiles à lire que j'ai pu voir, et l'un des plus fascinants à la fois. C'est bien simple, j'étais sans cesse rebuté par la complexité et l'austérité de certains passages, mais toujours persuadé de continuer par le caractère bluffant de l'ouvrage. Tel le lecteur, Golgoth et sa Horde doivent donc atteindre l'Extrême-Amont, en partant de l'Extrême-Aval,... Lire la critique de La Horde du contrevent

15 4
Avatar Floax
8
Floax ·

Critique de La Horde du contrevent par Kliban

Ca serait réducteur de le réduire à cela, mais c'est du Deleuze fait SF, avec une belle intelligence des personnages conceptuels - l'accent étant mis sur le personnage plus que sur le concept. Je ne rendrais sans doute pas le livre attrayant à grand monde en disant cela, qu'importe au demeurant. Flux et contre-flux, mondes où les êtres risquent toujours la dispersion, l'enracinement ou la schize.... Lire la critique de La Horde du contrevent

14 1
Avatar Kliban
10
Kliban ·

Quand le vent devient vif...

Ça commence étrangement, comme une légère brise tourbillonnante qui gêne quelque peu la visibilité. Légèrement désorienté, on poursuit quand même, découvrant peu à peu cet oméga si rude. Puis le souffle s'accroît, monte progressivement en puissance et on rentre en dedans, forcé de résister à ce déferlement puissant, ce furvent ! ...Un air curieux flotte ensuite dans une atmosphère apaisée qui... Lire la critique de La Horde du contrevent

13
Avatar Apostille
10
Apostille ·