Avis sur

La Jungle par chtitelarve

Avatar chtitelarve
Critique publiée par le

Une plongée sans concessions dans le monde des abattoirs de Chicago au début du XXème siècle. Sinclair décrit une réalité sordide qu'il romance en ancrant son récit autour d'une famille d'émigrés lituaniens. Rien ne sera épargné à ces jeunes gens naïfs qui le "Monde Libre" et ses illusions auront tôt fait de broyer, comme la machine infernale à fabriquer le "corned beef", qui tourne sans cesse dans des conditions d'hygiène et dans un cynisme ahurissants.
L'Amérique -et au-delà la société industrielle et capitaliste en plein essor- apparaît sous un visage malsain, nauséabond, raciste, xénophobe, à milles lieues des vertus qu'elle prétendait défendre. En montrant les dérives infectes de l'autorité exercée à tous les niveaux -le contremaître, le directeur mais aussi le propriétaire à l'égard de ses locataires-, Upton Sinclair démontre à nouveau que l'homme ne peut qu'être corrompu par le pouvoir même le plus infime.

Le roman a certes un peu vieilli, mais la force du message demeure.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 419 fois
8 apprécient

Autres actions de chtitelarve La Jungle