"La vie est longue et repasse souvent les mêmes plats"

Avis sur La Maison aux esprits

Avatar Mon nom est Personne
Critique publiée par le

On pense à Gabriel Garcia Marquez et Cent ans de solitude, notamment par le contraste entre la magie, le fantastique et le contexte réaliste. L'histoire est une saga chilienne sur 3 générations, jusqu'au final apocalyptique du coup d'état de Pinochet, une saga où les femmes sont à l'honneur et campent des personnages marquants, fantastiques, comme Clara et ses prédictions inéluctables. Les événements sont ainsi annoncés par Clara sans être précis, la tragédie est latente, irrémédiable mais ne se dévoile qu'à la fin. Le livre est comme un long fleuve intranquille et tranquille à la fois.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 210 fois
2 apprécient

Autres actions de Mon nom est Personne La Maison aux esprits