Avis sur

La Mécanique du cœur par ultraviolet

Avatar ultraviolet
Critique publiée par le

amis de la poésie du dimanche, bonjour ! Ce livre est fait pour vous. J'avais adoré les 38 mini-westerns, et maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi. Mais là non, c'est pas possible. Quel melon ! Ce mec ne fait que parler de lui, il se fantasme en jeune homme (en enfant même !) sensible (comme dans tous ses livres, ça en devient lassant). C'est ridicule !
Et reconnaitre Olivia Ruiz dans le personnage féminin me donne la nausée. pouah ! On ne peut s'empêcher de les voir. Quant au méchant. Ben il est très méchant et le gentil très gentil, et surtout très culcul.
C'est surtout très bête et très con-con.
J'ai aussi été dérangée par l'âge du héros. Je l'ai lu il y a longtemps, mais il me semble que le héros est très jeune. Mais c'est bien Mathias Malzieu qui parle par sa voix et ce décalage (qui en fait est un ratage au niveau écriture) est assez gênant. Je crois me rappeller qu'il y avait des scènes de cul (soft bien-sur, je vous rassure, on est bien dans un bouquin pour jeunes-filles en fleur). gênant.
Bon, et puis y'a cet espèce d'univers si personnel de Mathias Malzieu qui a tout pompé à Burton ou Gorey et autres. Seul ou en groupe, il pompe dans l'underground et fait croire au grand public qu'il a tout inventé. ici, l'univers steampunk, sur leur dernier album, on sent que c'est plus rock 60's, enfin bref, ça fait un moment que ces styles sont de retour, mais rares sont ceux qui ont accès au grand public qui tapent dans ces références. Du coup, on pense qu'ils ont tout inventé. Bref. Je ne vois rien de personnel dans ses livres. Des références aussi marquées ne me dérangeraient pas d'un auteur plus jeune (je pardonnerai surement aussi la maladroiterie du bouquin aussi dans ce cas d'ailleurs, la darkerie nunuche peut-être aussi), mais là, il a quel âge ? même si il tente de nous faire croire qu'il a 15 ans. Il a écrit combien de bouquins ? il serait temps de murir dans l'écriture, de digérer les influences aussi. d'explorer son propre chemin, non ?
Pour moi ce bouquin est typiquement fait pour des adolescentes et/ou fan(ne)s du groupe. On y retrouve la même poésie facile, les même images que dionysos nous ressert depuis des années jusqu'au dégout.
Je me demande maintenant pourquoi 38 mini-westerns m'avait tant plu ? par sa fraicheur ? son originalité ? ou parce que mon âge se rapprochait du coeur de cible de Mathias Malzieu ? Mystère.
J'en ai gardé un si bon souvenir, et j'ai été tellement déçue de la Mécanique du coeur que je n'ose pas le relire.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1250 fois
6 apprécient · 5 n'apprécient pas

Autres actions de ultraviolet La Mécanique du cœur