Couverture La Perle

Critiques de La Perle

Livre de (1947)

... c'est l'amer allé avec le soleil.

Quel terreau foisonnant que le cerveau de Steinbeck ! Son art littéraire donne naissance à des plantes toujours différentes, parfois douces et colorées comme des hortensias, piquantes comme des cactus, serpentines comme de la vigne vierge, majestueuses comme de beaux ormes. La nature riche de sève ou sèche comme du chiendent est comme un écrin indifférent aux histoires humaines, et celles... Lire l'avis à propos de La Perle

38 11
Avatar Senscritchaiev
8
Senscritchaiev ·

la vie c'est comme une boite de chocolats

Une novela. Une fable morale sur la fatalité et la misère. Naître pauvre et être condamné à le rester. Entrevoir la fortune par l'entremise d'une perle géante pêchée par hasard. Rêver de s'élever et réaliser qu'on est cloué au fond. Que tes pairs ne te seront d'aucune aide et que les notables feront tout pour te maintenir au fond. Espérer s'élever et s'apercevoir qu'on peut sombrer encore... Lire l'avis à propos de La Perle

15 3
Avatar rivax
10
rivax ·

Kinopanorama sur la cupidité

Le terrain de jeu fétiche du petit John est le roman, et la raison est évidente : son sens du dialogue, qui expose toute la psychologie de ses personnages en quelques mots simples confine au génie. Ses descriptions prennent dès lors des accents poétiques assumés, et bibliques, toujours. « La Perle », dans sa qualité de "conte", semble être l'exception qui confirme la règle : dès son début,... Lire la critique de La Perle

8 2
Avatar Mr_Carnby
7
Mr_Carnby ·

Symbole de malédiction

Qui n'a jamais rêvé de toucher le gros lot, permettant de changer de vie ? mais qui s'est déjà imaginé les côtés négatifs qui peuvent en découler ?... la découverte d'une magnifique perle nous montre ici un bon exemple de descente aux enfers... Un petit roman qui ne paye pas de mine, comme une grosse nouvelle de 120 pages, et qui comme toujours avec Steinbeck est très accessible à lire, son... Lire l'avis à propos de La Perle

7
Avatar LittleLs
9
LittleLs ·

Critique de La Perle par boobsi

Kino, sa femme Juana et leur bébé Coyotito survivent tant bien que mal en cherchant des perles grâce à la pirogue que la famille tient du grand-père de Kino. Un matin, Coyotito est piqué par un scorpion. Toute la famille se déplace chez le médecin pour s’entendre dire que sans argent, le médecin ne fera rien. Kino, piqué dans son orgueil, part à la pêche aux perles. Il découvre alors LA perle du... Lire la critique de La Perle

4
Avatar boobsi
8
boobsi ·

Critique de La Perle par Gwen21

Dans la Bible il est écrit : "Tu ne peux servir qu'un maître : l'amour ou l'argent". Cette citation me semble parfaitement illustrer la terrible problématique traitée par Steinbeck dans ce très beau conte. De par sa brièveté, il a la violence de l'éblouissement d'un éclair. Kino, pauvre pêcheur, chef de famille, mari et père, voit son existence basculer par la découverte d'un trésor, la plus... Lire la critique de La Perle

4
Avatar Gwen21
7
Gwen21 ·

Tension destructrice en 120 pages

Dans les raisins de la colère, on sent une colère sourde qui monte au fur et à mesure des pages vers une violence principalement suggérée. Pour La Perle, c'est différent. La violence est là dès les premières pages dans une tension insupportable. Et on sait qu'on court vers le drame au bout de quelques lignes. Et on a peur. La discrimination, la jalousie et la bêtise humaine d'un côté,... Lire l'avis à propos de La Perle

3
Avatar Kinoko
8
Kinoko ·

Critique de La Perle par BibliOrnitho

Kino, jeune père de famille, autochtone d'un pyus colonisé, vit avec sa femme et leur bébé dans une misérable hutte d'un village de pêcheurs. Au matin, le bébé est piqué par un scorpion. On ne peut s'empêcher d'y voir un fort mauvais présage. D'abord, le médecin refuse de voir l'enfant : il ne soigne pas les indiens, trop pauvres, indigents, loqueteux : déshonorant ! Grace à l'intervention à... Lire l'avis à propos de La Perle

2
Avatar BibliOrnitho
7
BibliOrnitho ·

Une perle et ses désillusions

Voici un conte inattendu de l'immense Steinbeck. Ici, on est presque dans la métaphore, pas dans le récit ample et rigoureux façon Les Raisins de la colère. Mais cette oeuvre courte est plus puissante et éclairante sur la fatalité sociale que les plus longs discours. De la grande littérature en condensé, à commencer par lire si on veut découvrir l'auteur. Lire l'avis à propos de La Perle

2
Avatar Oneiro
8
Oneiro ·

Comment corrompre un cœur pur ?

J'avais lu avec une passion quasi foudroyante Des Souris et des Hommes de ce formidable auteur qu'est John Steinbeck, et alors que je trouvai ce petit livre qui ne payait pas de mine dans une vieille brocante, je l'achetai pour 50 centimes et le lus avec avidité. L'histoire est assez simple, deux jeunes Indiens d'Amérique, vivant à la marge de la société capitaliste occidentale,... Lire la critique de La Perle

Avatar Paul Staes
7
Paul Staes ·