Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Avis sur

La Première Chose qu'on regarde

Avatar Thierry Dupreuilh
Critique publiée par le

Après le succès fulgurant de son roman « La Liste de mes envies », Grégoire Delacourt aborde ici le thème de la découverte et la naissance de l'amour à travers l'actrice Scarlett Johansson qui devient le pur fantasme de l'homme et en particulier auprès des jeunes adolescents.
Arthur Dreyfuss mène une vie normale, banale auprès de sa mère dépressive, son père garde forestier ayant quitté le domicile conjugal. Arhur est un garçon solitaire surtout après le décès accidentel de sa sœur. Il passe son temps à lire, regarder des séries,ou bien encore à démonter les moteurs, ce qui le conduira à devenir garagiste.

Un jour, pourtant sa vie bascule . Alors qu'il regarde un épisode de la série Les Soprano Scarlett johansson vient frapper à sa porte.......

Le décor est planté. Le début du roman semble prometteur et laisse à penser que nous sommes face à un texte pimenté. De cette rencontre naît une histoire d'amour certes, mais on s'attend à ce que l'auteur fasse preuve de beaucoup plus d’imagination et nous entraîne dans une histoire pleine de rebondissements où tout simplement notre héros sortirait de sa solitude et sourirait enfin à la vie.

De plus, lorsqu'on lit la quatrième de couverture, on tombe sous le charme. Rien qu'à l'évocation de Scarlett Johansson, on a l'impression d'avoir dans les mains LE ROMAN qu'il faut lire absolument. Hé bien non ! La réalité est toute autre et nous entraîne dans une grande déception. Grégoire Delacourt se contente de nous resservir le vieux fantasme de l'homme qui rentre chez lui après sa journée de travail et qui trouve Scarlett Johansson, dans sa cuisine, en train de préparer des pâtes. On constate que les clichés ainsi que les scénettes du quotidien se multiplient tout au long de l'ouvrage et ne présentent pas un grand intérêt. L'effet de surprise du départ retombe très vite et l'histoire devient insipide et fade. Il est donc difficile de ne pas lâcher le livre avant d'atteindre la fin.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 553 fois
4 apprécient

Thierry Dupreuilh a ajouté ce livre à 1 liste La Première Chose qu'on regarde

Autres actions de Thierry Dupreuilh La Première Chose qu'on regarde