Film de Stéphane Brizé · 1 h 48 min · 19 septembre 2012 (France)

Genre : Drame

Casting (acteurs principaux) :

Vincent Lindon, Hélène Vincent, Emmanuelle Seigner, Olivier Perrier, Sylvie Jobert, Ludovic Berthillot, Silvia Kahn, Jean-Luc Borgeat

Pays d'origine :

France
Casting complet et fiche technique

A 48 ans, Alain Evrard est obligé de retourner habiter chez sa mère. Cohabitation forcée qui fait ressurgir toute la violence de leur relation passée. Il découvre alors que sa mère est condamnée par la maladie. Dans ces derniers mois de vie, seront-ils enfin capables de faire un pas l'un vers l'autre ?

NoDream

BLUE

Une très belle interprétation, un film simple sur un sujet dur et sensible, que dire, la dernière scène m'a totalement bouleversée

il y a 8 ans

6 j'aime

1

jaklin

jaklin

Un film pudique sur le vide de l'existence humaine et sur la mort qui lui donne tout son sens. Les dernières minutes sont une réussite de délicatesse...

il y a 2 ans

3 j'aime

5un_Light

5un_Light

J'aurais pas du lire le synopsis avant de regarder...

il y a 5 ans

takeshi29
8

Critique positive la plus appréciée

Stéphane Brizé porte-voix de ceux qui n'ont pas les mots

Le cinéma de Brizé sous ses apparences simples, voire simplistes, est en réalité plein de richesse, de profondeur. Trois ans après le très beau "Mademoiselle Chambon" (1), le voici de retour avec...

il y a 10 ans

39 j'aime

6

Ydolem_Drd
1

Critique négative la plus appréciée

Critique de par Shifumi B.

Dois-je rappeler que être cinéaste c'est un métier qui demande un minimum de connaissances en la matière? Dois-je également rappeler la même chose pour le métier de scénariste? Que dire a part que ce...

il y a 8 ans

3 j'aime

2

eloch
10

" Nos amours se tirent une balle, et la cohabitation "

Je n'avais qu'une envie pendant ce film, serrer ma mère dans mes bras, pleurer très fort, m'enfouir la tête dans son parfum et lui dire que je l'aime. C'est stupide me direz-vous ce genre de réaction...

il y a 9 ans

19 j'aime

17

potaille
9

Quand l'hiver se substitue au printemps

Dans le nouveau film de Stéphane Brizé, réalisateur qui m’est relativement inconnu, un fait frappe après que quelques minutes se soient écoulées : les heures de printemps promises par le titre...

il y a 10 ans

20 j'aime

6

PatrickBraganti
7

Critique de par Patrick Braganti

Il ne faudrait pas se tromper de sujet à propos du dernier film de Stéphane Brizé : la question épineuse de la fin de vie n’en constitue qu’un tiers, et même s’il est logiquement riche en émotions,...

il y a 10 ans

18 j'aime

6

Thierry_Dupreui
10

Un film qui dépeint une terrible réalité

Voici un film poignant, grave, puissant que je ne suis pas près d'oublier et que je conseille vivement, Le réalisateur aborde un sujet délicat, celui de l’euthanasie ou du suicide médicalement...

il y a 10 mois

10 j'aime

5