La clairière au bout du sentier!

Avis sur La Tour sombre - La Tour sombre, tome 7

Avatar Snas
Critique publiée par le

"Le chevalier Roland s'en vint à la tour noire", une simple nouvelle écrite par Robert Browning et qui a changer le court de l'existence de Stephen King et la mienne par la même occasion.
SK s'est inspiré de ce texte en entamant l'écriture du pistolero le 1er tome de cette fabuleuse saga qui en compte 7, 1er tome qui n'est qu'une introduction à la saga la plus épique qu'il m'est été donné de suivre tout média confondu.

J'ai vécu la plus grande aventure de ma vie, je dit j'ai vécu parce que oui j'y était. J'ai plongé dans les ténèbres vaadasch le jour ou j'ai passé la porte dérobé, camouflé depuis tout ce temps au confins de mon imaginaire et qui est apparu à moi, prenant forme sous mon regard ébahi ce fameux jour ou j'ai entamé la lecture du livre "le pistolero". Elle était la depuis tout ce temps, dans un recoin de mon inconscient attendant le moment propice, quand le ka l'aurait décidé pour se montrer et m'appeler (la voix de la porte à résonné dans ma boite crânienne) et j'ai passé cette porte, était ce une bonne ou une mauvaise idée je ne le savais pas, mais si le ka en avait décidé ainsi alors soit. J'ai donc ouvert cette porte et j'ai plongé...
... j'ai émergé dans un monde hors du commun, un monde ou l'existence même de l'univers ne se maintien que grâce à l'existence de 6 rayons, pilier maintenant les mondes, les empêchant de s'effriter et de ne devenir que poussière, avec en leurs centre la ou les 6 rayons s'entrecroisent, au milieux d'une nappe d'un rouge sang, au centre de ce champ de rose elle se tient, droite et majestueuse, centre de toute les attentions, elle que l'ont cherchera à atteindre qu'elle qu'en soit le prix mes compagnons et moi, elle dont l'attraction a rendu mon dinh si obsédé, elle est la, la tour sombre centre de tout.
J'ai parcouru les terres de l'entre deux monde pendant si longtemps pour l'atteindre, j'ai survolé des terre de Mejis jusqu'au delà de Fedic tout en passant par les plages de la mer occidentales et les ruines de la ville de Lud. J'ai fait partie du ka-tet de 19, Roland Deschain de Gilead était mon dinh et Eddie Dean, Susannah Dean et Jack Chambers et son bafou bafouilleux Ote mes ka-mis. J'ai vécu les pires comme les meilleurs moment de mon existence à leurs cotés, on a pleuré et ris ensembles tout au long de cette aventure. On a surmonté les pires épreuves qui soit dans cette univers sombre et crasseux au mur suintant le sang de ses innombrables victimes, cette univers chaotiques ou l'espoir est synonyme de folie. J'ai vécu la perte de chacun d'eux mais pour mieux les retrouver au final. J'ai accompagné mon dinh jusqu'au bout sans jamais douter de lui bien que les occasions de le faire fut nombreuses. Il à atteint son but grâce à chacun de nous, on a tout donné pour lui, pour sa quête. Lui ayant atteint son but je n'ai plus de raison de rester dans ce monde, le monde ultime, alors c'est avec une certaine fierté que j'ai emprunté la dernière porte de ma vie, après avoir accomplie ma destiné, la volonté du ka.
J'ai rejoint mes compagnon, mes ka-mis dans la clairière au bout du sentier...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1160 fois
11 apprécient

Snas a ajouté ce livre à 2 listes La Tour sombre - La Tour sombre, tome 7

  • Livres
    Cover Journal de lecture 2013

    Journal de lecture 2013

    Avec : Les Trois Cartes, Terres perdues, Magie et Cristal - La Tour sombre, tome 4, Cosa Nostra : un siècle d'histoire,

  • Livres
    Illustration

    Top 10 Livres

    Avec : La Planète des singes, Les Trois Cartes, Terres perdues, Magie et Cristal - La Tour sombre, tome 4,

Autres actions de Snas La Tour sombre - La Tour sombre, tome 7