C'est momo qui dit.

Avis sur La Vie devant soi

Avatar Cyrielle Farges
Critique publiée par le

NOPE! Je l'ai lu sur les conseils d'un ami, un Goncourt et puis au vu de sa moyenne SC on peut parler de must.

J'ai pas aimé dès les premières pages. Tout ce fourbi, et puis cette écriture, très lourde, aussi grosse que Madame Rosa. Avec toutes ces répétitions: "j'irai le voir"; Machin "qui dit" vraiment pas beau tout ça. Peut être que c'est voulu et que c'est fait exprès, mais j'en ai marre de ça aussi, de se cacher derrière un enfant pour écrire comme un illettré #L'attrape-coeurs.

Le gamin me fait ni chaud ni froid, il m'énerve, non seulement j'aime pas les gamins mais celui là est imbectable. Et avec un peu de recul je n'aime pas son ballotement perpétuel entre: je suis un gamin je connais rien à la vie; et d'un coup; j'ai 87 balais et je suis un grand sage, avec des réflexions d'adultes et des jurons immondes.
Madame Rosa était déjà plus intéressante, tout comme Madame Lola, mais ce gamin me donne juste envie de lui vomir dessus et c'est pénible parce qu'on vit tout à travers ses yeux.
Et puis toutes ces histoires sans point de vue, sans propos réel, on frôle parfois le pathos ce qui me répugne franchement mais en même temps avec autant de VDM c'est excusable.
Tout me dégoûte et m'ennui. J'ai vraiment peiné à le lire, un peu comme je peine pour Flaubert mais au moins Flaubert c'est beau.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 3756 fois
7 apprécient · 37 n'apprécient pas

Autres actions de Cyrielle Farges La Vie devant soi