Le début d'une saga historique !

Avis sur Le Dernier Vœu

Avatar Jo_Evasion
Critique publiée par le

Rarement une franchise, qui ne soit ni américaine ni anglaise, n'aura été adaptée sur tous les formats avec autant de succès et entraîner autant d'engouement. Des romans, des bandes dessinées, des adaptations en jeux vidéo et aujourd'hui une série sur l'une des plateformes les plus puissantes du globe (une première série polonaise adaptait le premier livre au début des années 2000), il ne manque plus qu'un film au cinéma, mais ce serait tellement réducteur pour tout ce que ce premier livre a à proposer. Il pose vraiment les bases d'un univers extrêmement riche avec une mythologie très fouillée, même s'il n'est pas aisé d'en saisir toutes les subtilités et les implications que certains événements peuvent entraîner pour dans le futur. le style d'écriture peut lui aussi laisser les amoureux de la belle langue soutenue sur le côté, mais est-ce à cause de la traduction ? de la façon d'écrire de l'auteur qui n'a surement pas reçu la même qualité d'éducation littéraire comme dans nos contrées en son temps ? de sa maîtrise stylistique qui ne convient peut-être tout simplement pas à notre appréciation toute occidentale ? Allez savoir... Mais c'est bien peu de choses face à l'immensité du projet qui démarre par un recueil de nouvelles publié pour la première fois dans un magazine polonais de 1986. Nous sommes dans de la Sword and Sorcery. Ou comme le mentionne le maître de la taxonomie Apophis, nous sommes dans de la Fairytale Fantasy pour son appropriation des contes populaires comme la Belle et la Bête ou encore Blanche-Neige et les sept nains. Le sel du livre tient forcément de son personnage principal, Geralt de Riv, sorceleur de métier et donc chasseur de monstre contre paiement en pièces sonnantes et trébuchantes, dont le caractère désabusé teinté d'humour cynique saura charmer les plus insensibles. Des missions risquées, entre monstres et intrigues de cours, des personnages secondaires forts et aux backgrounds intéressants, on se laisse facilement happer dans le filet des aventures du sorceleur. La saga gagne par la suite en qualité et nul doute que vous apprécierez encore plus votre voyage si vous persistez. L'engouement actuel sur la série Netflix devrait vous pousser à au moins tenter l'aventure et/ou à vous lancer dans les jeux vidéo. En tout cas, il s'agit là d'une de mes sagas préférées et l'un des univers qui me fascine le plus. J'espère vous avoir donné envie de tenter l'aventure !
Pour l'ensemble de la chronique, c'est par ici -->https://evasionimaginaire.wordpress.com/2020/01/13/__trashed-2/

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 25 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Jo_Evasion Le Dernier Vœu