Couverture Le Feu follet

Le Feu follet

(1931)
12345678910
Quand ?
7.8
  1. 0
  2. 0
  3. 0
  4. 2
  5. 15
  6. 30
  7. 85
  8. 137
  9. 74
  10. 21
  • 364
  • 56
  • 326
  • 1

Maintenant, il savait tout le prix de Dorothée. Au fond de lui-même, il croyait qu'il avait gardé un pouvoir sur elle et qu'il pouvait la reprendre, si enfin il s'en donnait la peine. Et il ne pouvait pas croire que l'émoi qu'il ressentait ne fût pas communicatif. Elle avait l'air si bon, sur...

PostsLe Feu follet

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce livre ?

Critiques : avis d'internautes (5)

Le Feu follet
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
L’aristocrate des songes creux

Collabo, facho, homophobe, raciste, misogyne, patron de la NRF pendant la guerre, paneuropéen, écrivain : DLR ne cochait pas que des bonnes cases et en 2012 son entrée dans la Pléiade suscitait moult réprobations. On refusait de séparer une œuvre de son auteur, un grain de son ivraie : la police littéraire veillait et ce vieux débat, elle l’avait déjà tranché in petto (mais...

20 3
Avatar -Valmont-
8
·
"J'ai manqué être un gigolo. J'ai manqué être un débauché. Un ami parlait de mon génie ; il est mort

Difficile de lire Le feu follet sans que sur le visage d'Alain, ne viennent se superposer ceux de Jacques Rigaut et Maurice Ronet. Difficile de ne pas prêter des intentions à l'auteur, tant ce dernier ressemble à Dubourg. Alors quoi ? Hommage ? Portrait ? Procès ? Hommage, certes, puisque L'Adieu à Gonzague, qui sert pourtant de conclusion au livre, a été rédigé avant Le feu follet. Drieu... Lire la critique de Le Feu follet

18 2
Avatar palouka
9
palouka ·
Critique de Le Feu follet par retardeness

Alain poursuit une énième cure de désintoxication en clinique de repos. Il sait qu'il se redroguera dès sa sortie, il sait qu'il va inéluctablement mettre fin à ses jours. S'ensuit une déambulation existentielle d'un proche à l'autre, dans le Paris bourgeois, mondain et toxico. Alain tente de se repentir mais échoue, face à l'incompréhension successive de ses amis. On assiste dans le Feu... Lire la critique de Le Feu follet

1
Avatar retardeness
7
retardeness ·
Découverte
Critique de Le Feu follet par Albion

Bien entendu, quand on parle du Feu Follet (mais en parle-t-on encore?), il y a ce visage de Maurice Ronet qui persiste et hante le personnage d'Alain. Lui qui semblait être fait pour ce rôle si singulier. Cet Alain Leroy, prisonnier d'un système, d'une équation qu'il ne peut résoudre entre femmes et argent. Argent, femmes, amis et stupéfiants n'étaient que prétextes à l'empêcher d'enfin agir.... Lire l'avis à propos de Le Feu follet

13 3
Avatar Albion
8
Albion ·
Critique de Le Feu follet par TmbM

Soyons honnête, il est difficile de lire Drieu sans être influencé par ce que l’on en sait. Aussi n’ai-je pu m’empêcher de chercher entre ses lignes des allusions à ses opinions et des références à l’Action française ou à Maurras. Ça m’a un peu gêné à la lecture, j’en ai peur. Pourtant, dans ce cas précis, pas de théories du nationalisme, il est moins question de politique que des errances... Lire l'avis à propos de Le Feu follet

3
Avatar TmbM
9
TmbM ·
Toutes les critiques du livre Le Feu follet (5)
Vous pourriez également aimer...