Bourbon Kid débarque !

Avis sur Le Livre sans nom

Avatar Nico Vetti
Critique publiée par le

Il était temps, temps que cette critique voit enfin le jour, temps que je puisse exprimer mon amour gigantesque pour cette saga après tant de temps. Ce temps est enfin venu et c'est grâce à une relecture intégrale de la saga que je sors enfin la critique du premier tome des aventures du Kid le plus jouissif, trash et vulgaire de l'histoire ! Qui aurait pu penser que bien des années en arrière j’achèterais par curiosité le premier tome de ses aventures sans savoir que j'allais devenir littéralement fan de la série et de son auteur toujours aussi déjanté et surprenant à chaque nouveau tome ! Mais trêves de bavadarges rentrons directement dans le vif du sujet avec ce premier tome !

Pour résumer rapidement l'action se situe dans la petite ville cachée de Santa Mondega qui va un beau jour voir débarquer un homme mystérieux encapuchonné, celui-ci va très vite créer un chaos sans précédent dans la ville en tuant des centaines de personnes à travers bars et rues sombres sans réelle motivation ou raison si ce n'est celle d'assouvir son envie de meurtre. Cet homme à une particularité : Celle de toujours boire un verre de bourbon avant de tuer toute les personnes présentes autour de lui d'ou son surnom de Bourbon Kid. Bien des années après ces événement tragique et après la disparition du Bourbon Kid la population de Santa Mondega tente de se reconstruire tant bien que mal mais très vite des meurtres horribles vont être à nouveau commis au sein de celle-ci et une rumeur coure : Le Bourbon Kid est de retour à la recherche d'une mystérieuse pierre bleu aux pouvoirs dangereux mais il n'est pas le seul à la vouloir et très vite les ennuis vont reprendre quand des moines, un couple et des tueurs en série vont s'en mêler !

Voila le point de départ de ce premier tome des aventure du Bourbon Kid et par ou commencer ? Entre son style si particulier qui fait immanquablement penser à du Tarantino ou du Rodriguez et sa galerie d'antihéros "Le Livre sans nom" a tout du bon gros délire jouissif. Du début à la fin l'auteur parvient à maîtriser parfaitement son univers et parvient à nous captiver dés les premières pages du roman, chaque chapitre est une véritable orgie de punchlines, de gore, d'absurde et de personnages originaux dans tout les sens du terme et c'est peu de le dire, imaginez un sosie d'Elvis super classe dont le métier serait de tuer des gens ou un messager de dieu aux méthodes peu orthodoxes et vous avez en partie une idée de l'étendue du délire qu'offre cette saga !

Néanmoins malgré ce délire ambiant on est pas non plus face à roman de décérébrés sans autre intérêt que de nous lâcher des folies inimaginables au visage car à côté de ça l'auteur anonyme nous livre un scénario captivant sur fond d'enquête policière et de course à la montre, de plus celui-ci nous offre un final bourré de twists plus intelligents et inattendus les uns que les autres tellement chacun d'entre eux est bien amené, tout se regroupe, tout se complète dans un feu d'artifice de folie qui ne laissera personne indifférent que ce soit en bien ou en mal.

Au final si vous êtes un grand fan de la patte Tarantino ou Rodriguer vous ne devriez pas être déçu par ce concentré de fun et de bonne idées toutes plus rafraîchissantes les unes que les autres ! Rentrer dans l'univers du Bourbon Kid c'est comme emprunter un grand 8 romanesque on ne lâche pas le roman une seule seconde si on rentre un tant soit peu dedans, tout s'enchaîne à une vitesse folle et on a pas le temps de s'ennuyer une seule seconde que déjà on referme le livre mais pas de peur car la suite vous attends et elle est encore meilleure alors ne perdez pas de temps !!

FIN (peut-être..)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 163 fois
2 apprécient

Nico Vetti a ajouté ce livre à 2 listes Le Livre sans nom

  • Livres
    Couverture Les Androïdes rêvent-ils de moutons électriques ?

    L’aventure romanesque (2018)

    Avec : Les Androïdes rêvent-ils de moutons électriques ?, Quentin Tarantino - Un cinéma déchaîné, Je suis Pilgrim, American Gods,

  • Sondage Livres
    Cover Les livres qui se lisent d'une traite

    Les livres qui se lisent d'une traite

    Avec : Le Livre de la mort - Bourbon Kid, tome 4, Le Livre sans nom, Le Pape, le Kid et l'Iroquois, Le Cimetière du diable - Bourbon Kid, tome 3,

Autres actions de Nico Vetti Le Livre sans nom