Couverture Le Marchand de Venise

Critiques de Le Marchand de Venise

Livre de (1597)

"C'est perdre la vie que de l'acheter par trop de soucis."

Entre 1596 et 1598, Shakepeare poursuit inlassablement l'écriture de ses comédies, subtiles parodies du pétrarquisme et de l'euphuisme ambiants qui codifient assez strictement la façon de dire l'amour à travers l'idéalisation hyperbolique. C'est ce mélange de respect des conventions et de subversion qui donne leur cachet tout particulier à des oeuvres telles que « Le Songe d'une Nuit d'été » ou... Lire la critique de Le Marchand de Venise

4 3
Avatar Amrit
7
Amrit ·

Des éloges, des éloges

Une comédie (?) adorable avec une intrigue prenante, des personnages attachants, se complétant et se soutenant les uns les autres face à l'affreux Shylock qui veut faire du noble Antonio de la chair à pâté ^^ La scène du tribunal est vraiment prenante. Le rythme soutenu sert agréablement l'intrigue. Pas d'unité de temps, ni d'action, ni de lieu. Et Shakespeare en profite bien. J'ai trouvé... Lire l'avis à propos de Le Marchand de Venise

Avatar Daigo05
10
Daigo05 ·

Critique de Le Marchand de Venise par Chaaw

J'ai bien aimé, mais c'est pas la meilleure pièce de Shakespeare. Peut-être pour ça qu'elle est pas très connue. D'abord, je comprends pas trop le but de cette pièce. Et puis le gros cliché de l'époque du juif méchant, bon... Heureusement que ça a été écrit il y a longtemps, parce que voilà. J'ai bien aimé la petite leçon de Portia et Nerissa, même si j'en ai pas vraiment vu l'intérêt. Et puis... Lire l'avis à propos de Le Marchand de Venise

2
Avatar Chaaw
7
Chaaw ·

Critique de Le Marchand de Venise par Cinemaniaque

Une comédie ? Bof. Une tragédie ? Pas vraiment. Un drame ? Pas totalement. Une semi-réussite ? Assurément. Outre une lenteur particulièrement pesante dans le récit principal, celui d'Antonio et Shylock, seulement aéré par les échecs des prétendants de Portia, le livre souffre définitivement de son ambiguïté sur la question juive. Je ne rentrerai pas dans ce débat vieux comme la pièce, où... Lire l'avis à propos de Le Marchand de Venise

1
Avatar Cinemaniaque
5
Cinemaniaque ·

Critique de Le Marchand de Venise par akialam

Malgré le fait que Shakespeare soit mon auteur favori, j'avoue avoir été un peu déçue par cette pièce. D'une part, la multiplicité des interprétations du texte m'a mise mal à l'aise: Les personnages sont-ils bourreaux ou victimes ? martyrs, égoïstes ou socialement formatés ? Je n'ai pas vraiment su de quel côté me placer en tant que lecteur. De plus, l'enchâssement de plusieurs intrigues m'a... Lire la critique de Le Marchand de Venise

1
Avatar akialam
4
akialam ·