Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Couverture Le Rabaissement

Critiques de Le Rabaissement

Livre de (2011)

Le cas beau du cabot qu'a beau cabotiner...

OK OK, même si je ne suis pas encore un exégète de Philip Roth pour ne découvrir que sur la tard les pépites du maître, j'ai très vite pris conscience qu'il ne s'agissait pas ici de ce qui allait constituer une des pierres angulaires de l'œuvre de l'écrivain. Pour rapide et -presque- léger que peut paraitre l'ouvrage, il n'en regorge pas moins de considérations passionnantes sur la vie, la... Lire l'avis à propos de Le Rabaissement

5 1
Avatar guyness
7
guyness ·

Baisse de mojo pour Philip Roth

Difficile d'écrire la critique de l'avant-dernier roman de Philip Roth. Difficile car l'impression est mitigée, comme c'est rarement le cas avec le reste des ouvrages de sa prolifique carrière. Difficile aussi d'en dire beaucoup sans trop en révéler sur l'histoire même, dans un roman de 140 pages découpé en 3 chapitres, tels les actes d'une pièce de théâtre. Car l'humiliation (humbling) subie... Lire l'avis à propos de Le Rabaissement

2
Avatar polidjin
6
polidjin ·

Le premier non indispensable de Roth

Un roman agréable à lire dans le sens où l'on retrouve les thématiques chères à Philip Roth : l'obsession des vieux à vouloir conserver leurs capacités sexuelles et la mort. C'est un roman court, qui se lit vite (même en anglais), très bien écrit comme toujours. Malheureusement, on a le sentiment que l'auteur tombe dans le récit facile, et tourne en rond sur les mêmes thèmes sans rien apporter... Lire l'avis à propos de Le Rabaissement

2
Avatar Ely
6
Ely ·

Une tragédie classique ?

Philipp Roth, dans ce roman court en trois chapitres ressemblant à trois actes d'une tragédie classique, traite deux de ses thèmes de prédilection, le vieillissement et la sexualité. S'il peut être craint des redites, il n'en est rien : il renouvelle bien son genre, avec ce qu'il faut de distance, d'analyse, d'emphase, comme de richesse d'actions, de force et de dialogues sentis. Les sujets... Lire la critique de Le Rabaissement

Avatar Alexandre Katenidis
8
Alexandre Katenidis ·

Le sexe et la mort

Le temps des grands romans de Philip Roth est sans aucun doute révolu, quoique avec cet animal littéraire-là, l'affirmation pourrait être contredite. Le cas Roth n'est peut-être pas encore cuit. Mais, désormais, il faut s'habituer à des récits courts, qui semblent hantés par les mêmes thèmes : l'assèchement de l'inspiration, la mort et le sexe, ce dernier pouvant éventuellement retarder le... Lire l'avis à propos de Le Rabaissement

Avatar 6nezfil
7
6nezfil ·

Suis-je passé à côté?

Mes lectures antérieures de Philippe ROTH m'avaient donné envie d'ouvrir un ouvrage de plus signé de sa main. En toute confiance... Déception! Suis-je passé à côté de ce roman? Possible. Encore faudrait-il, pour pouvoir être 'à côté' que ce roman existe... Or, il m'a semblé vide. Vide de plein, de densité, de profondeur sur le sujet traité, la fin de vie, la vieillesse. Ce thème, il tourne... Lire la critique de Le Rabaissement

Avatar François CONSTANT
4
François CONSTANT ·

La fin d'un chemin ...

"Le rabaissement" poursuit le cheminement de Philip ROTH sur le vieillissement et la mort après "Exit le fantôme" ou "La bête qui meurt". Les critiques ont été assez méchants envers ce court roman décrivant le lent "affaissement" d'un homme qui fut célèbre et qui n'est plus rien. Simon Axler, magnifique acteur pendant 40 ans déchoit vers ses 65 ans. Son talent disparait, son corps lui joue de... Lire la critique de Le Rabaissement

Avatar jcv
8
jcv ·