Couverture Le Silence de la mer

Critiques de Le Silence de la mer

Livre de (1942)

Critique de Le Silence de la mer par Le_Cha

Quelle puissance dans ce roman. Un condensé de nouvelles toutes plus intéressantes les unes que les autres. Vercors est un auteur que j’ai découvert au lycée autour d’une pièce de théâtre nommé « Zoo ou l’assassin philanthrope ». La pièce représentait un procès dans lequel on posait la question : qu’est ce qu’un homme ? On écoutait le point de vue des anthropologues, des paléontologues, des... Lire l'avis à propos de Le Silence de la mer

6 1
Avatar Le_Cha
8
Le_Cha ·

Critique de Le Silence de la mer par BibliOrnitho

En 1941, dans une petite ville de province, la vie paisible d'un vieil homme et de sa nièce est mise à mal par l'arrivée d'un officier de la Wehrmacht. Leur maison a en effet été réquisitionnée pour loger ce haut gradé. L'atmosphère s'alourdit, ni le vieil homme - qui se trouve être le narrateur -, ni sa nièce ne prononceront un mot en sa présence. Pourtant, l'officier ne montre... Lire la critique de Le Silence de la mer

6 2
Avatar BibliOrnitho
7
BibliOrnitho ·

Critique de Le Silence de la mer par PrimumVivere

Tout est beau dans ce livre. Mais la plus belle chose qui soit c'est la place du silence dans l'écriture. Chaque mots utilisé a son importance. La révolte par le silence telle est la chose que nous apprend Vercors. Lire l'avis à propos de Le Silence de la mer

7
Avatar PrimumVivere
9
PrimumVivere ·

Critique de Le Silence de la mer par Maghily

Le Silence de la mer est le récit le plus connu de Vercors. Il s’agit d’une nouvelle racontant l’arrivée d’un officier allemand dans une famille française composée d’un homme et de sa nièce. Ces deux Français, tout en hébergeant leur hôte allemand contre leur gré ont décidé de ne jamais lui adresser la parole. C’était leur manière de lui montrer qu’il n’était pas réellement le bienvenu chez eux.... Lire l'avis à propos de Le Silence de la mer

2
Avatar Maghily
8
Maghily ·

Vercors : le temps du recyclage

Dans ses Situations II, Sartre écrivait du Silence de la mer qu’il s’agissait d’un récit destiné aux Français de l’Occupation, et doutait de l’intérêt que pourrait y porter un public futur. En effet, le Vercors des Editions de Minuit a vieilli ; et si Le Silence de la mer est toujours considéré comme son chef-d’œuvre, il semble bien loin de nous, par sa prose grandiloquente et son contexte... Lire la critique de Le Silence de la mer

1
Avatar LEscient
7
LEscient ·

L'autre visage de la bête

Habitué aux stéréotypes des envahisseurs, on ne peut s'attendre à de tels nouvelles qui traitent le sujet de façons original (pour certaines). J'ai particulièrement aimé la première nouvelle (éponyme), elle conserve une certaine dignité en mettant en scène un officier francophiles mais contrains à renier ses attirances pour la cultures Française. Cette dignité est aussi palpable du coté de la... Lire la critique de Le Silence de la mer

1
Avatar François_Spn
9
François_Spn ·

Poignant

Un livre poignant, je me suis attachée à ce soldat allemand, amoureux de la France et de l'Allemagne. Un choix difficile à cette époque, un idéaliste fou qui nous emporte avec lui dans l'amour qu'il porte à de simples choses. Un livre qui nous montre enfin, que les soldats allemands n'étaient pas tous des tueurs, on arrive enfin à avoir une vision différente des choses. Ce livre fait réfléchir,... Lire la critique de Le Silence de la mer

1
Avatar Julie Noel
9
Julie Noel ·