👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Dans la famille "animaux anthropomorphes", je veux the Wind in the Willows (1908). Ce livre est totalement typique de ce qu'on peut retrouver dans la littérature jeunesse anglo-saxonne à l'époque, avec ses aventures un peu naïves mais prenantes, cette philosophie de vie paisible et bienveillante et cet humour presque pince-sans-rire qui survient de situation en situation, l'air de rien.

Ici, la Taupe quitte son monde fermé pour découvrir l'étendue de la rive, se lie d'amitié au Rat un peu bouru, au Blaireau bougon et au Crapaud pédant. Les différents chapitres de l'histoires les verront changer pour se préserver, sans jamais vraiment rien gagner ou rien perdre : il ne s'agit pas d'une grande aventure à la quête sacrée et, s'il y a bien une évolution chez la plupart des personnages, ce n'est pour eux que grandir d'expérience quotidienne.

Il n'y a pas grand-chose d'autre à dire de The Wind in the Willows, qui, dans la foulée des bons récits de jeunesse, se laisse aussi bien lire par les adultes que par les enfants. Kenneth Grahame utilise ici un ton qui me plait énormément pour décrire des personnages attachants, caricaturés, certainements, mais réalistes. Ce livre est probablement une de mes meilleures lectures depuis plusieurs mois.
poko
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste En barbare dans le texte

il y a 9 ans

5 j'aime

Le Vent dans les saules
wallace
9

Bestiaire enchanté

Une pure merveille. Tout y est: poésie, humour, angoisse, aventure... On devrait obliger les parents à offrir ce Vent dans les Saules à leurs enfants pour se faire pardonner de les avoir mis au...

Lire la critique

il y a 10 ans

7 j'aime

Le Vent dans les saules
poko
8

Critique de Le Vent dans les saules par poko

Dans la famille "animaux anthropomorphes", je veux the Wind in the Willows (1908). Ce livre est totalement typique de ce qu'on peut retrouver dans la littérature jeunesse anglo-saxonne à l'époque,...

Lire la critique

il y a 9 ans

5 j'aime

Le Vent dans les saules
Ladythat
9

Critique de Le Vent dans les saules par Ladythat

Alors qu'il fait son ménage de printemps, Taupe est pris d'une envie soudaine de remonter à la surface où les rayons du soleil et la beauté du paysage le laissent sans voix. Porté par l'excitation,...

Lire la critique

il y a 6 ans

2 j'aime

Les Mots
poko
6
Les Mots

Critique de Les Mots par poko

Jean-Paul Sartre, les Mots. Voilà qui sonne comme il faut : listé, connu, classé. Inutile, donc. Les Mots a atterri sur mon étagère avec une pile de livres reçus que je n’aurais jamais lus de...

Lire la critique

il y a 9 ans

10 j'aime

3

Le Grand Meaulnes
poko
7

Critique de Le Grand Meaulnes par poko

Ecrire sur Le Grand Meaulnes, d'Alain Fournier, une critique totalement objective serait pour moi assez difficile. J'ai pour la littérature du début du XXè siècle une affection assez irrationnelle...

Lire la critique

il y a 9 ans

8 j'aime

Ben-Hur
poko
7
Ben-Hur

Critique de Ben-Hur par poko

Ben Hur. Parmi les films dont le titre ne laisse rien supposer de l’intrigue, nous avons ici un gagnant. En plus, à cause de la jaquette, j’ai personnellement toujours cru qu’il s’agissait d’une...

Lire la critique

il y a 9 ans

7 j'aime