Stieg Larsson ou la notoriété post criptum, qu'on aurait préféré toujours en vie

Avis sur Les Hommes qui n'aimaient pas les femmes -...

Avatar CoMafalda
Critique publiée par le

La trilogie Millenium est passionnante, captivante et d'une intrigue unique en son genre. Stieg Larsson n'aura pas la possibilité d'écrire la suite et l'auteur David Lagercrantz qui écrit la suite (deux autres volumes pour le moment) n'a pas le génie de Larsson, ni sa subtilité.

L'histoire se situe en Suède à Stockholm, autour de deux personnages principaux, Lisbeth Salander et Mikael Bloomkvist.

Lisbeth est une informaticienne de génie, traumatisée par plusieurs hommes: son père qui frappait sa mère, son psychiatre qui lui a fait plusieurs sévices et maltraitances et son tuteur qui l'a abusé sexuellement. Elle n'a aucune confiance dans les structures institutionnelles et cherche à soutenir des femmes qui ont subi des violences masculines et à se venger personnellement. Elle subie à suivre beaucoup de répression. Elle aide Mikael à résoudre des enquêtes, après avoir enquêté sur lui pour le compte de Vanger, le grand père d'une jeune femme disparue vingt ans auparavant. Mikael et Lisbeth vont enquêté sur sa disparition, que jamais personne n'a élucidé.

Mikael Bloomkvist est journaliste pour le journal "Millenium", mensuel activiste sur les questions sociétales, a une relation libre avec la rédactrice en chef, mariée à un autre homme.

La particularité des Millenium est de croiser deux univers parallèles proches par l'écriture et éloignés par d'un côté le travail journalistique qui est fort de liens sociaux et d'analyses humaine et sociétale et de l'autre, l'intelligence artificielle du cyberespace, fait d’algorithmes déshumanisant.

En lisant Millenium, on en apprend davantage sur le dark web et on découvre des paysages suédois fascinants.

L'écriture de Stieg Larsson est inimitable et tient du génie.

J'ai lu le premier tome en l'espace de trois jours et, les tomes suivants en une semaine, tellement j'étais captivée par l'histoire, les personnages et que l'écriture restait subtile.

On découvre Lisbeth et Mikael à travers les trois tomes où mêlés d'enquêtes et d'actions, Lisbeth tente de comprendre sa propre vie, d'où l'importance de lire les trois. Le second tome est parfois un peu trop irréaliste avec le frère invincible et le père qui se relève de tout, tandis que le troisième tome dénoue l'histoire de Lisbeth et lui rend les honneurs au niveau judiciaire et la reconnaissance de ce qu'elle a subie.

Le partenariat entre Mikael et Lisbeth fonctionne bien et s'en est même fascinant, au vu de leurs différentes personnalités et de la complexité de leur relation.

Je vous conseille vivement de lire la trilogie, mais je vous préviens une fois rentré dans l'intrigue on en sort pas indemne, tout du moins rien qu'en insomnie par le fait de ne pas réussir à lâcher l'histoire. Pensez à le lire pendant des vacances.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 48 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de CoMafalda Les Hommes qui n'aimaient pas les femmes - Millénium, tome 1