👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Par une nuit de 2012, Shōta, Atsuya et Kōhei, trois jeunes délinquants, se réfugient dans une vieille boutique abandonnée depuis des lustres après un vol qui a failli mal tourner. Leur véhicule tombé en panne, ils cherchent à se faire oublier jusqu’au matin et au retour des transports en commun. Alors qu’ils s’installent tant bien que mal pour la nuit, un bruit les met en alerte: quelqu’un vient de déposer une lettre dans la boite découpée à même le volet métallique de la boutique. Par jeu, ils l’ouvrent, et constatent qu’il s’agit d’une demande d’aide de la part d’une mystérieuse inconnue, le « lapin de la lune » L’ancien propriétaire s’était fait une réputation quelques années plus tôt en se targuant de répondre à toute personne qui le sollicitait, selon le même modus operandi: une lettre glissée par le volet, une réponse dans la boite lait à l’arrière de la boutique. Après avoir lu la lettre, les trois amis décident de répondre. Mais à peine ont-ils déposé la réponse dans la boite qu’un nouveau courrier apparait par le volet : la réponse à leur pli. Alors que, sidérés, ils installent une relation avec l’inconnue, ils commencent à comprendre que par un phénomène aussi incroyable qu’inexplicable, les lettres ont été écrites trente-deux ans auparavant. Sans le vouloir, les trois garçons ont ouvert une sorte de faille temporelle, dont le bazar Namiya est l’épicentre. Au cours de cette unique nuit, alors que le temps semble suspendu, ils vont par leurs décisions, bouleverser la vie de plusieurs personnes, y compris la leur, de façon définitive.
Que voilà un roman qui fait du bien ! Un immense plaisir de lire quelque chose de différent. Si le pitch vous inquiète, je vous rassure tout de suite: malgré cette touche fantastique, ce roman est avant tout une superbe fable humaniste. Comment trois jeunes paumés vont se concerter pour répondre à chaque demande, se substituant ainsi au vieux Namiya disparu depuis longtemps, pour trouver la réponse adéquate pour chaque inconnu : Keigo Higashino imagine, presque à la façon d’anges gardiens, les conseils, tantôt maladroits, tantôt brutaux, prodigués à toutes celles et ceux qui sont à un moment de leur existence où ils sont perdus. Construit sous forme de cinq parties apparemment indépendantes, on se rend rapidement compte que chaque personne demandant des conseils au bazar est plus ou moins liée avec les autres. Le lien ? Le bazar de quartier, bien sûr, mais aussi un orphelinat situé pas très loin, où tous semblent avoir fait un séjour dans l’enfance, ou être intervenus. C’est là toute la force de l’auteur, qui a l’art de rendre crédible ce qui parait irréel. Sous sa plume on finit même par oublier complètement le côté fantastique pour ne retenir que cette tranche de vie de chaque protagoniste, enfermé dans une vie par trop ordinaire et n’aspirant qu’à en changer.
Les miracles du Bazar Namiya est indiscutablement un roman qui fait du bien au moral. On se prend, comme Shōta, Atsuya et Kōhei, à attendre chaque courrier et la manière dont les conseils même anodins ont été interprétés. Tantôt gaies, tantôt bouleversantes ou tristes, les cinq histoires nous donnent à espérer qu’il existe aussi, quelque part près de chez nous, cette vieille bicoque menaçant ruine où une ouverture dans le volet métallique nous permettra d’y jeter nos interrogations.
Un livre essentiel, un véritable coup de coeur , à poser d’urgence dans sa bibliothèque.
Mes remerciements à Actes Sud pour m’avoir permis de découvrir ce joyau de la littérature japonaise.

MichaelFenris
10
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

il y a 2 ans

Les Miracles du bazar Namiya
M_le_maudit
7

Un bazar sans soucis

Un bien joli roman que celui-ci. Récit fantastique se déroulant au Japon et relatant à travers plusieurs personnages le destin d'un bazar de quartier des années 70 à nos jours. Le livre se divise...

Lire la critique

il y a 2 ans

2 j'aime

Les Miracles du bazar Namiya
LouKnox
7

Critique de Les Miracles du bazar Namiya par Lou Knox

Je sais pas vous mais j'ai du mal à ne pas aimer ce que fait Keigo Higashino quand il écrit. Ce type est un vrai magicien d'ambiance. Il insuffle tout le nécessaire pour vous tisser des liens -...

Lire la critique

il y a 7 mois

2 j'aime

2

Les Miracles du bazar Namiya
Le_blog_de_Yuko
6

Les miracles du bazar Namiya

Lieu suspendu entre deux mondes, deux générations, deux visions du Japon, le bazar Namiya montre les multiples aspects d’un pays en proie à de profondes contradictions. Des personnages – perdus, en...

Lire la critique

il y a 7 mois

1 j'aime

Le Garçon
MichaelFenris
8
Le Garçon

Malot, Cendrars et bien d'autres...

A-t-il eu un nom un jour ? Nul ne le saura, surtout pas lui. Peut-être sa mère, encore aurait-il fallu qu’elle ne meurt pas en le laissant au milieu de la forêt. Muet, illettré, vivant en ermite,...

Lire la critique

il y a 3 ans

3 j'aime

Pierre-Fendre
MichaelFenris
9

Tolkien, Munschausen et Gauthier...

Un immense château, tellement immense qu’il est impossible d’en connaître les limites, comme s’il n’avait de fin. Avec, en son sein, des salles, comme autant de mondes, comme autant de saisons. Ceux...

Lire la critique

il y a 5 ans

2 j'aime

Ma mémoire assassine
MichaelFenris
8

Atypique et fascinant

Je m’appelle Kim Byeong-su. J’ai soixante-dix ans. Et je perds la mémoire en raison de la maladie d’Alzheimer... Qui pourrait imaginer que, derrière un petit vieux d’apparence inoffensive, s’adonnant...

Lire la critique

il y a 5 ans

2 j'aime