Leçon de Morel

Avis sur Les Racines du ciel

Avatar Raspaillac
Critique publiée par le

Encore un bon bouquin de Romain Gary. Dommage qu'il soit trop long et que les enjeux soient inutilement surexplicités dans le dernier tiers, du coup ça fait un peu répétitif surtout que du début à la fin l'histoire n'avance pas, c'est plutôt de multiples points de vue sur un événement qui devient politique.

Ils devraient faire lire ce livre en première année de fac de droit, pour expliquer l'opposition droit naturel – le droit des éléphants et par extension de la nature incarné par Morel – et droit positif – le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes incarné par Waïtiri, que Gary critique de manière assez virulente, comme dans La Vie devant Soi – y a pas plus limpide et ce sera toujours moins casse couilles que Carré de Malberg et consors. Gary prend clairement partie pour le droit naturel tout en en soulignant les limites et ça c'est cool.

Après sur le style c'est assez neutre et impersonnel contrairement à La Vie devant Soi et La Promesse de l'Aube du coup j'ai moins kiffé, même si probablement que pour une histoire de ce genre qui n'est pas centrée sur un personnage mais sur un événement c'était la meilleure option. On sent quand même le souffle de la chaleur africaine et la solitude de ces hommes exilés au fin fond du Tchad, notamment au début.

C'est quand même bien long et forceur sur la fin, ce qui fait que dans les derniers chapitres on a juste envie qu'il crève le Morel – enfin sauf les supporters lyonnais eux ça fait déjà 3 saisons qu'ils se signent tous les soirs pendant le benedicite pour qu'il se fasse renverser par une voiture ou qu'on l'enferme dans une chambre avec le dernier disque de Bloc Party qui tourne ou boucle ou qu'il se prenne un tacle assassin de Bouna Sarr ou que sais-je encore – alors que c'est clairement pas le but.
Si comme toute personne sensée vous voulez vous mettre à Romain Gary, , commencez pas par celui-là (même s'il a 8.2 sur Sens Critique).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 62 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Raspaillac Les Racines du ciel