Couverture Les Raisins de la colère

Les Raisins de la colère

(1939)

Grapes of Wrath

12345678910
Quand ?
8.2
  1. 9
  2. 10
  3. 20
  4. 41
  5. 107
  6. 327
  7. 854
  8. 1735
  9. 1485
  10. 946
  • 5.5K
  • 624
  • 5.7K
  • 120

L’Amérique des années 30, en pleine dépression, à travers la famille Joad chassée de ses terres par la “Banque” et l’industrialisation des cultures.

Match des critiques
les meilleurs avis
Les Raisins de la colère
VS
The ghost of Tom Joad

C'est l'histoire du Dust Bowl et de la sécheresse, d'un déracinement et d'espoirs rigoureusement brisés par un système effondré, d'une odyssée imposée dans une mer de poussière et de goudron, de rencontres éphémères sous les tentes crasses et déchirées des 'Hooverville' égrenées aux franges des villes et de révoltes vaines. C'est ainsi la description parfaitement juste de tout le panel des émotions humaines. Les journées de ces Okies ou de ces Arkies sont inlassablement rythmées par la course...

82 13
Avatar LoreneGeeghrei
5
LoreneGeeghrei
Complément passé à côté...

Je dois avouer que lorsque je suis arrivée (ENFIN!!!!) à la dernière page... je me suis demandée ce qu'il pouvait bien y avoir d'extraordinaire dans ce roman. J'ai lu alors quelques analyses et là j'ai compris. Néanmoins, je le trouve longuet. Pourquoi écrire autant de pages pour finalement que rien ne s'arrange. Je vous arrête tout de suite je ne suis pas une fana des happy end, mais de là écrire plus de 600 pages sur une intrigue qui pourrait être résumée en un paragraphe (Je pense que s'est... Lire la critique de Les Raisins de la colère

6 6

PostsLes Raisins de la colère

Critiques : avis d'internautes (63)

Les Raisins de la colère
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
L’exode

La force des livres est cette incroyable capacité à éveiller l’imagination du lecteur. Avec Les Raisins de la colère, on s’endort avec le sentiment d’avoir des cales aux mains, les reins cassés par une dure journée de travail et la peau tannée par des années passées sous un soleil cuisant. On devient un membre de la famille Joad à part entière à chaque page tournée. Et lorsque l’on... Lire l'avis à propos de Les Raisins de la colère

72 11
Avatar Vincent_Ruozzi
9
Vincent_Ruozzi ·
Critique de Les Raisins de la colère par Plume

Après quatre ans de prison pour un homicide involontaire lors d'une bagarre de bal de village, Tom Joad revient au pays. Il ne trouve qu'une région désolée par les tempêtes de poussières, des terres saisies par les banques et la ferme familiale prête à être désertée. S'en suit un long périple à travers le continent américain, une famille de métayers expropriée comme tant d'autres, les Joad,... Lire la critique de Les Raisins de la colère

4
Avatar Plume
8
Plume ·
Découverte
Highway to Hell

La route. Serpent d'asphalte crevant les immenses étendues désertiques, déchirant le paysage d'un trait sombre. Là, entre les flaques de goudron fondu et les cadavres de coyotes imprudents, des milliers d'âmes errent vers un avenir incertain. Des familles de fermiers, ruinées et dépossédées de leurs terres par d'immenses compagnies sans visage, sans coupable. Pour la rentabilité, le... Lire l'avis à propos de Les Raisins de la colère

57 11
Avatar Black_Key
10
Black_Key ·
"Un monstre pas un homme, une banque"

Avant toute chose, je préfère avertir que ma critique risque d'être bourrée de spoils ( bon à savoir si comme moi vous n'aviez ni lu le livre, ni vu le film...). Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas pris une claque littéraire sur le plan formel d'un roman. J'ai récemment lu le grand Marcel qui m'a impressionnée de par la qualité de son français mais les techniques narratrices ici... Lire l'avis à propos de Les Raisins de la colère

41 4
Avatar EIA
10
EIA ·
Critique de Les Raisins de la colère par Jben

Le chef d'œuvre de Steinbeck. Les raisins de la colère est un livre sur la misère, à travers l'exode d'une famille de paysans qui voient leurs terres confisquées suite à la dépression de 1929. Les "okies" doivent alors gagner la Californie, vendue à l'époque comme la terre promise. L'écriture de Steinbeck témoigne d'un amour profond pour sa Californie natale qu'il ne manque pas de décrire avec... Lire la critique de Les Raisins de la colère

29 2
Avatar Jben
9
Jben ·
Toutes les critiques du livre Les Raisins de la colère (63)
Vous pourriez également aimer...