👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

A lire absolument de 12 à 77 ans et plus si affinités

Un livre intemporel et sublime mettant en jeu à la fois le groupe, les individus, la lutte pour survivre et l'essence même de l'homme, sa grandeur d'âme. A lire absolument au moins une fois dans sa vie pour regarder la misère autrement !
poone
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

il y a 8 ans

1 j'aime

Les Raisins de la colère
Nushku
10

The ghost of Tom Joad

C'est l'histoire du Dust Bowl et de la sécheresse, d'un déracinement et d'espoirs rigoureusement brisés par un système effondré, d'une odyssée imposée dans une mer de poussière et de goudron, de...

Lire la critique

il y a 10 ans

92 j'aime

13

Les Raisins de la colère
Black_Key
10

Highway to Hell

La route. Serpent d'asphalte crevant les immenses étendues désertiques, déchirant le paysage d'un trait sombre. Là, entre les flaques de goudron fondu et les cadavres de coyotes imprudents, des...

Lire la critique

il y a 6 ans

57 j'aime

11

Les Raisins de la colère
EIA
10

"Un monstre pas un homme, une banque"

Avant toute chose, je préfère avertir que ma critique risque d'être bourrée de spoils ( bon à savoir si comme moi vous n'aviez ni lu le livre, ni vu le film...). Cela faisait bien longtemps que je...

Lire la critique

il y a 8 ans

45 j'aime

4

Les Raisins de la colère
poone
9

A lire absolument de 12 à 77 ans et plus si affinités

Un livre intemporel et sublime mettant en jeu à la fois le groupe, les individus, la lutte pour survivre et l'essence même de l'homme, sa grandeur d'âme. A lire absolument au moins une fois dans sa...

Lire la critique

il y a 8 ans

1 j'aime

Her
poone
4
Her

Avis subjectif

Désolée, je n'ai pas aimé du tout. Pas convaincue, je me suis ennuyée. J'ai pourtant ri lors de l'épisode de l'écran noir avec un flot de musique soutenu et grimpant en arrière plan pendant que...

Lire la critique

il y a 8 ans

1 j'aime

La Guerre du feu
poone
8

La guerre du feu ... ou l'éternel masculin !

Pas un mot, que des pulsions ... Ne pas attendre une grande fresque scientifique et historique. Non rien que du rire du début à la fin ... C'est top et bien enlevé ! J'en ris encore ! A regarder...

Lire la critique

il y a 8 ans